Autour de la table – Actualités
2019/04/08

Maple Leaf augmente son leadership sur le marché en plein essor des protéines d'origine végétale avec la construction d'une usine de calibre mondiale

TSX : MFI
www.mapleleaffoods.com

Téléconférence du milieu de l'investissement le 8 avril à 10 h, HAE

MISSISSAUGA,ON, le 8 avril 2019 /CNW/ - Aujourd'hui, les Aliments Maple Leaf Inc. (« Maple Leaf » ou « l'entreprise ») (TSX : MFI) et sa filiale en propriété exclusive, Greenleaf Foods, EFS, ont annoncé qu'elles prévoient construire une usine de transformation alimentaire de protéines d'origine végétale de 310 millions de dollars US à Shelbyville, en Indiana. À environ 230 000 pieds carrés, il s'agira de la plus grande usine et de l'investissement le plus important en son genre en Amérique du Nord. L'entreprise investira également approximativement 26 millions de dollars US dans ses établissements existants afin de répondre à la demande croissante. Cette initiative stratégique appuiera la croissance et le leadership continus de Maple Leaf sur le marché en pleine expansion des protéines d'origine végétale.

Maple Leaf Foods Inc. (Groupe CNW/Les Aliments Maple Leaf Inc.)

« Avec Lightlife et Field Roast, les marques phares du marché nord-américain des produits de protéines d'origine végétale réfrigérés nous appartiennent, explique Michael H. McCain, président et chef de la direction. Cet investissement concrétisera notre position de leader sur ce marché en plein essor. En établissant un réseau nord-américain à grande échelle, nous continuerons à répondre à la croissance rapide de la demande de délicieuses protéines de remplacement et nous créerons un centre d'excellence de l'innovation. Il fera accroître l'apport financier de ce secteur et progresser la vision qu'a Maple Leaf d'être l'entreprise de produits de protéines la plus durable sur terre. »

La nouvelle usine de Shelbyville recevra un appui d'environ 50 millions de dollars US en subventions et mesures incitatives gouvernementales et subventions pour services publics, y compris 9,6 millions de dollars US destinés aux coûts d'immobilisation et aux coûts uniques de démarrage, ainsi qu'environ 40 millions de dollars US pour le soutien opérationnel de 10 années. Maple Leaf s'attend à encourir des coûts uniques de démarrage de 34 millions de dollars US et financera cette initiative stratégique au moyen d'une combinaison des flux de trésorerie liés à l'exploitation et de capitaux empruntés.

Cette expansion de réseau appuiera les prévisions de croissance de l'entreprise jusqu'en 2024, avec la perspective d'expansion future. Elle rapportera un excellent rendement du capital investi pour les actionnaires, dans une fourchette de 13 % à 16 %, d'après les évaluations de la croissance sous-jacente à long terme. D'ici 2022, la marge ciblée de BAIIA ajusté du réseau des produits de protéines d'origine végétale de l'entreprise seront conformes aux marges ciblées globales du BAIIA ajusté de 14 % à 16 % de Maple Leaf et continueront à croître pendant les années suivantes, au fur et à mesure qu'augmentera l'utilisation de la capacité de production.

Les acquisitions de Lightlife Foods Holding Inc. à Turners Falls, au Massachusetts et de la Field Roast Grain Meat Company à Seattle, au Washington, ont pourvu Maple Leaf de marques au premier et au deuxième rang, d'un éventail de produits diversifié et d'une importante clientèle des produits de protéines d'origine végétale réfrigérés. Ces entreprises ont régulièrement donné un rendement supérieur aux attentes et devraient atteindre leur pleine capacité de production en 2020.

Les protéines d'origine végétale représentent un marché nord-américain d'un milliard de dollars US. Les produits réfrigérés représentent approximativement 24 % du marché global et ont donné une croissance des ventes d'à peu près 40 % en 2018, une augmentation dépassant de loin celle de l'ensemble de la catégorie. Nous nous attendons à ce que les taux de croissance demeurent élevés alors que les gens cherchent de plus en plus à accroître le taux de protéines et les choix délicieux dans leur régime alimentaire et compte tenu de l'innovation qui continue à faire augmenter l'attrait et la variété de ces produits.

La nouvelle usine de Shelbyville sera la plus vaste et la plus moderne en son genre en Amérique du Nord, concrétisant le leadership de Maple Leaf sur le marché à croissance rapide des protéines d'origine végétale. Elle doublera la capacité de production actuelle de l'entreprise dans ce secteur et soutiendra un riche filon d'innovation afin de répondre à la demande accrue des consommateurs et d'alimenter la croissance du marché. L'établissement produira du tempeh, des simili-saucisses fumées, des simili-saucisses, ainsi que des aliments crus (pour crudivorisme). Ceci comprendra le burger Lightlife récemment lancé qui offre un produit supérieur tirant parti des décennies d'expertise culinaire et de connaissance du marché de cette entreprise. La nouvelle usine servira les clients à travers l'Amérique du Nord, augmentant et complétant l'impressionnant réseau de la chaîne d'approvisionnement de l'entreprise. 

Le début de la construction sur la propriété de 57 acres est prévu pour la fin du printemps 2019 et le démarrage de la production, pour le quatrième trimestre de 2020. Cet emplacement est bien situé et offre un accès facile au trafic des marchandises et au recrutement de la main-d'œuvre. Le site est propice à l'expansion future, avec de multiples phases d'investissement prévues pour la prochaine décennie afin de répondre à la croissance prévue du marché. L'entreprise s'attend à embaucher environ 460 personnes à la nouvelle usine, une fois que le démarrage sera accompli.

Conférence téléphonique
Une webémission et téléconférence à l'intention des investisseurs aura lieu à 10 h, HAE, le 8 avril 2019.  Afin de participer à la conférence téléphonique, veuillez composer le 416 764-8609 ou le 1 888 390‑0605. Pour les personnes dans l'impossibilité d'y participer, la conférence sera également rediffusée une heure après l'événement au 416 764-8677 ou au 1 888 390-0541, code d'accès : 469360#. Une présentation pour investisseurs sera disponible au site www.mapleleaffoods.com et se trouvera sous l'onglet Présentations et webémissions dans la section Relations avec les investisseurs. 

Une présentation webdiffusée sera également disponible au : https://edge.media-server.com/m6/p/oyrdwbkt

Mesures financières non conformes aux IFRS

Le présent communiqué de presse utilise les mesures non conformes aux IFRS suivantes : la marge ciblée du bénéfice ajusté avant les intérêts, l'impôt et les amortissements (BAIIA) ajusté et le rendement du capital. Maple Leaf croit que ces mesures non conformes aux IFRS offrent des renseignements utiles à la direction et aux investisseurs pour mesurer le rendement financier.

Ces mesures n'ont pas de signification normalisée reconnue par IFRS et pourraient ne pas être comparables aux mesures portant des titres semblables présentées par d'autres sociétés cotées en bourse; elles ne devraient pas être considérées comme des mesures de rechange aux mesures financières établies conformément à IFRS. De plus amples renseignements sur ces mesures financières non conformes aux IFRS sont offerts dans l'analyse et les commentaires les plus récents de la direction de Maple Leaf déposés sur SEDAR (www.sedar.com).

Énoncés prospectifs
Le présent communiqué contient des énoncés faits par des représentants de la société, dans leurs remarques relatives au présent communiqué, qui pourraient formuler des énoncés prospectifs au sens des lois applicables sur les valeurs mobilières. Ces énoncés sont fondés sur des attentes, estimations, prévisions et projections courantes sur les secteurs dans lesquels la société exerce ses activités et sur des opinions et hypothèses formulées par la direction de la société.

Ces énoncés comprennent, sans s'y limiter, des énoncés relatifs aux investissements dans des usines existantes et la nouvelle usine de transformation de protéines d'origine végétale et aux stratégies, aux plans, aux mesures et aux attentes de la société, y compris, entre autres, aux attentes relatives aux capacités techniques de la nouvelle usine et des niveaux de production, à l'attente de création de valeur actionnariale, aux bénéfices futurs, aux marges du BAIIA ajusté, au rendement du capital, au potentiel de création d'emplois et autres avantages attendus du projet, ainsi qu'aux coûts du projet, aux approbations du projet, aux délais de construction, aux autres variables d'exécution, à la disponibilité et à l'impact de subventions, de mesures incitatives et de crédits et aux occasions d'expansion future. Les termes « prévoit », « anticipe », « a l'intention de », « tente », « pourrait », « planifie », « croit », « cherche à », « estime » et leurs dérivés ou d'autres expressions semblables permettent de reconnaître l'information prospective. Ces énoncés ne constituent pas des garanties du rendement futur et se fondent sur des hypothèses, des risques et des incertitudes difficiles à prévoir.

Ces énoncés sont fondés sur un certain nombre de facteurs et d'hypothèses portant notamment, sans s'y limiter, sur la stabilité des économies canadienne et américaine; ; la stabilité des taux de change actuels entre le dollar canadien et le dollar américain; la stabilité de l'offre et des prix des matières premières, de l'énergie et des fournitures; la possibilité d'introduire avec succès des augmentations de prix; la stabilité de l'environnement de la concurrence; l'absence de rappel de produits; la capacité constante de la société à accéder de façon économique à du capital, au besoin; et l'absence d'événements imprévus qui pourraient modifier de façon importante les plans actuels de la société. Toutes ces hypothèses sont fondées sur l'information dont dispose actuellement la société, y compris l'information obtenue auprès de tiers. Bien que l'entreprise considérait ces hypothèses comme étant raisonnables en cours de rédaction, elles pourraient se révéler inexactes, en tout ou en partie. En outre, les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats exprimés, sous-entendus ou prévus dans les présents énoncés prospectifs, lesquels traduisent les attentes de la société à la date de leur publication. Les lecteurs sont mis en garde de ne pas accorder une foi excessive aux énoncés prospectifs, car ils ne constituent pas des garanties de rendements futurs.

Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des résultats exprimés de façon explicite ou implicite ou prévus dans les énoncés prospectifs comprennent les risques associés à la mise en œuvre et à l'exécution de projets et de plans complexes, dont la disponibilité et le prix des ressources d'ingénierie et de conception, de la main-d'œuvre et des matériaux de construction, la capacité d'obtenir les approbations en temps opportun et le risque de dépassement de devis ou de retards à l'échéancier; les risques posés par la contamination des aliments, les pandémies et les rappels de produits; les risques associés au prix des produits de base et à l'incapacité de la société de contrôler ces prix; les risques associés aux fluctuations du taux de change; les risques associés à l'évolution des goûts, des préférences et des habitudes d'achat des consommateurs; le risque lié à l'incidence d'une réglementation environnementale importante et d'un important passif environnemental; les risques posés par la concurrence et les risques d'attirer et de conserver suffisamment de main-d'œuvre et de ressources pour l'usine. Les autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des résultats exprimés, de façon explicite ou implicite, ou prévus dans les énoncés prospectifs sont décrits plus longuement dans les documents déposés par la société auprès des organismes de réglementation canadiens, y compris dans la section « Facteurs de risque » du rapport de gestion de la société pour l'exercice terminé le 31 décembre 2018. Tous ces documents peuvent être consultés sur SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

Certains de ces énoncés prospectifs pourraient être vus comme des perspectives financières aux fins des lois applicables sur les valeurs mobilières, y compris, sans s'y limiter, les énoncés relatifs au futur BAIIA ajusté et aux futures marges du BAIIA ajusté, au rendement du capital, aux coûts du projet et autres coûts, ainsi qu'aux prévisions du taux de croissance du marché des protéines d'origine végétale. Ces perspectives financières sont présentées dans le but de décrire certains objectifs mesurables que la société aspire à atteindre et qu'elle peut utiliser pour évaluer ses résultats. Ces perspectives financières pourraient ne pas convenir à d'autres fins, et les lecteurs ne devraient pas supposer qu'elles seront réalisées.

La société n'a l'intention de mettre à jour aucun énoncé prospectif (ni aucune perspective financière), oral ou écrit, et décline expressément toute obligation à cet égard, que ce soit en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres facteurs, sauf lorsque la loi l'exige.

À propos des Aliments Maple Leaf
Les Aliments Maple Leaf Inc. est une entreprise spécialisée en produits alimentaires qui fabrique des aliments sous des marques nationales comme Maple Leaf®, Prime de Maple Leaf®, Natural SelectionsMD Maple Leaf®, Schneiders®, Country NaturalsMD Schneiders®, MinaMD, Greenfield Natural Meat Co.MC, LightlifeMC, Field Roast Grain Meat Co.MC et Swift®. Maple Leaf emploie environ 12 000 personnes et exerce ses activités au Canada, aux États-Unis et en Asie. Son siège social se trouve à Mississauga, en Ontario, et ses actions sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole MFI.

SOURCE Les Aliments Maple Leaf Inc.

Personne-ressource des relations avec les investisseurs : Kim Lee, 905 285-5898 ; Personne-ressource médiatique : Janet Riley, 905 285-1515

Communiqués de presse et Notre point de vue