Autour de la table – Actualités
2019/02/28

Les Aliments Maple Leaf communique ses résultats du quatrième trimestre et de l'exercice 2018 et annonce une augmentation de 11,5 % du dividende trimestriel

TSX: MFI

www.mapleleaffoods.com/fr

MISSISSAUGA, ON, le 28 févr. 2019 /CNW/ - Les Aliments Maple Leaf Inc. (la « société ») (TSX: MFI) a communiqué aujourd'hui ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l'exercice clos le 31 décembre 2018. La société a également annoncé qu'elle augmentait son dividende trimestriel de 0,015 $ par action ou 11,5 %, le dividende s'établira à 0,145 $ par action, dès le premier trimestre de 2019.

Les Aliments Maple Leaf Inc. (Groupe CNW/Les Aliments Maple Leaf Inc.)

Faits saillants du trimestre

  • Croissance des ventes réalisée grâce aux activités principales, contrebalancée par un recul des prix dans le secteur des produits frais
  • Marge du BAIIA ajusté(1) à 10,0 %, l'excellent rendement commercial ayant été annulé par des conditions de marché difficiles sur le marché des produits frais
  • Excellente progression dans toutes les initiatives stratégiques et axées sur la croissance, y compris une remontée dans le secteur de la production durable de viande et la rénovation de l'image de marque de l'ensemble du portefeuille de marques est terminée; croissance soutenue dans les deux chiffres du secteur de protéines végétales
  • Conclusion des acquisitions stratégiques de Cericola Farms et Produits alimentaires VIAU, ce qui ouvre de nouvelles voies attrayantes de croissance dans les entreprises sous-jacentes
  • Annonce d'un investissement de 605,5 millions de dollars pour construire des installations avicoles à la fine pointe de la technologie pour répondre à la demande croissante en produits de volaille à valeur ajoutée, tout en ajoutant d'importantes efficiences dans le secteur de la transformation, ce qui a entraîné la comptabilisation d'une charge de restructuration d'environ 40,7 millions de dollars au cours du trimestre.

« Au cours d'une année marquée par la conjoncture la plus difficile de la décennie sur les marchés du porc, nous avons maintenu la marge du BAIIA ajusté à 10 %, voire plus, pour trois des quatre trimestres, a déclaré Michael H. McCain, président et chef de la direction. Le solide rendement dans le secteur des viandes préparées de marque, la croissance rapide dans le secteur des protéines végétales, les acquisitions récentes et les investissements prévus témoignent de la solidité de nos stratégies fondamentales. En nous efforçant avec passion de 'rehausser le mérite des aliments', nous sommes dans une position unique pour que Maple Leaf puisse profiter d'une croissance durable, car nous répondons à la demande en protéine d'une population grandissante qui a une nouvelle perception de ce que signifie une bonne alimentation. »

Faits saillants de nature financière

Mesurea)

(non audité)

Trimestres clos les 31 décembre

Périodes de douze mois closes les 31 décembre



2018


2017


Variation



2018



2017


Variation


Ventesb)

893,9

$


876,8

$

2 %



3 495,5

$


3 522,2

$

(0,8) %


Bénéfice net

11,9

$


59,1

$

(79,8) %



101,3

$


164,1

$

(38,2) %


Bénéfice de base par action

0,10

$


0,47

$

(78,7) %



0,81

$


1,28

$

(36,7) %


Marge du BAIIA ajusté

10,0 %



10,7 %


(70) pb



9,9 %



10,8 %


(90) pb


BAIIA ajusté

89,1

$


93,5

$

(4,7) %



344,3

$


381,1

$

(9,6) %


Résultat d'exploitation ajusté2)

54,0

$


64,7

$

(16,5) %



215,6

$


263,8

$

(18,3) %


Résultat ajusté par action3)

0,29

$


0,41

$

(29,3) %



1,22

$


1,54

$

(20,8) %


Flux de trésorerie disponibles4)

55,1

$


40,3

$

36,8 %



119,8

$


244,5

$

(51,0) %




















a) Toutes les mesures financières sont exprimées en millions de dollars, sauf la marge du BAIIA ajusté de même que le résultat de base et le résultat ajusté par action.

b) Les ventes de 2018 tiennent compte de l'incidence de l'adoption de la nouvelle norme IFRS 15. Se reporter à la note 3v) des états financiers consolidés audités annuels de 2018 de la société pour plus de détails sur l'incidence de l'adoption des nouvelles normes comptables.

Note : Plusieurs éléments sont exclus de l'analyse du résultat sous-jacent, puisqu'ils ne sont pas représentatifs des activités d'exploitation courantes de la société. Se reporter à la rubrique intitulée « Rapprochement des mesures financières non conformes aux IFRS » à la fin du présent communiqué pour obtenir la description et le rapprochement de toutes les mesures financières non conformes aux IFRS.

SECTEURS D'EXPLOITATION

Le tableau suivant présente le sommaire des ventes et du résultat d'exploitation ajusté pour le quatrième trimestre :

(en millions de dollars)

Quatrième trimestre


2018



2017


Variation


Ventes


893,9

$


876,8

$

2 %


Résultat d'exploitation ajusté


54,0

$


64,7

$

(16,5) %


Marge du BAIIA ajusté


10,0 %



10,7 %


(70) pb


Le tableau suivant présente le sommaire des ventes et du résultat d'exploitation ajusté pour les deux exercices clos les 31 décembre :


(en millions de dollars)

2018



2017


Variation

Ventes


3 495,5

$


3 522,2

$

(0,8) %

Résultat d'exploitation ajusté


215,6

$


263,8

$

(18,3) %

Marge du BAIIA ajusté


9,9 %



10,8 %


(90) pb

Vente et résultat

Quatrième trimestre

Au quatrième trimestre, les ventes ont atteint 893,9 millions de dollars, soit une augmentation de 2 %.  Après ajustement pour tenir compte de l'incidence de IFRS 15 et des acquisitions, les ventes ont enregistré une baisse de 1,9 %. La croissance des ventes dans les secteurs des viandes préparées a été stimulée par la composition favorable des ventes et soutenue par les mesures de rénovation de l'offre alimentaire et d'établissement des prix, prises plus tôt au cours du trimestre afin d'atténuer les pressions inflationnistes, les protéines végétales et la production durable de viande. Ce résultat positif a été plus qu'annulé par une réduction des prix sur le marché des produits frais.

Le bénéfice net du trimestre s'est chiffré à 11,9 millions de dollars (0,10 % par action de base), comparativement à 59,1 millions de dollars (0,47 $ par action de base) à la période correspondante de l'exercice précédent. Le solide rendement commercial affiché dans le secteur des viandes préparées, soutenu par la composition favorable des ventes, les mesures d'établissement de prix et des coûts inférieurs liés aux intrants ainsi que la croissance continuelle dans le secteur de la production durable de viande ont été plus qu'annulés par l'incidence des conditions de marché difficiles sur le marché des produits frais. Le niveau plus faible des coûts de rémunération variable, comparativement à l'exercice précédent, a également influé de façon positive sur les résultats. Le bénéfice net a également subi l'incidence de la hausse des coûts de restructuration de 42,2 millions de dollars, liée principalement à l'investissement stratégique de la société dans les installations avicoles annoncé précédemment et aux coûts d'acquisition, qui sont exclus du calcul du résultat d'exploitation ajusté.

Au quatrième trimestre de 2018, le bénéfice de base par action s'est établi à 0,10 $, comparativement à 0,47 $ au quatrième trimestre de 2017, en raison des facteurs susmentionnés.

Le résultat d'exploitation ajusté pour le quatrième trimestre de 2018 a été de 54,0 millions de dollars, comparativement à 64,7 millions de dollars au quatrième trimestre de 2017. Cette baisse est attribuable aux mêmes facteurs susmentionnés qui ont eu une incidence sur le bénéfice net, à l'exclusion des coûts de restructuration et d'acquisition.

Le résultat ajusté par action du quatrième trimestre de 2018 s'est chiffré à 0,29 $, par rapport à 0,41 $ au quatrième trimestre de 2017.

La marge du BAIIA ajusté est passée de 10,7 % au quatrième trimestre de 2017, à 10,0 % au quatrième trimestre de 2018 en raison des facteurs susmentionnés.

Exercice 2018

Pour 2018, les ventes se sont établies à 3 495,5 millions de dollars, comparativement à 3 522,2 millions de dollars à l'exercice précédent, une baisse de 0,8 %, ou 0,5 % après ajustement pour tenir compte de l'IFRS 15 et des acquisitions. Pour l'exercice, les activités principales ont affiché une croissance dans les secteurs des viandes préparées, de la production durable de viande et des protéines végétales. Cependant, ce résultat positif a été plus qu'annulé par une réduction des prix sur le marché des produits frais. La progression des ventes est principalement attribuable aux mesures d'établissement des prix prises pour atténuer les pressions inflationnistes, à la composition favorable des ventes soutenue par la rénovation de l'offre alimentaire ainsi qu'à la croissance aux États-Unis des secteurs de production durable de viande et des protéines végétales.

Le bénéfice net de l'exercice s'est chiffré à 101,3 millions de dollars (0,81 $ par action de base), comparativement à 164,1 millions de dollars (1,28 $ par action de base) à l'exercice précédent. L'amélioration du rendement commercial dans le secteur des viandes préparées, soutenue par la composition favorable des ventes, le rajustement des prix et la baisse des coûts des intrants, ainsi que dans le portefeuille des produits frais à valeur ajoutée a été plus qu'annulée par les conditions de marché difficiles sur le marché des produits frais et les investissements stratégiques nécessaires pour terminer le lancement de la rénovation de l'offre alimentaire pour les marques phares de la société. Les résultats ont également bénéficié du plus faible niveau des coûts de rémunération variable comparativement à l'exercice précédent. De plus, le bénéfice net a subi l'incidence des coûts de restructuration de 46,2 millions de dollars principalement liés aux investissements stratégiques annoncés antérieurement par la société dans le secteur de la volaille, de la variation de la juste valeur des actifs biologiques, des profits latents sur les contrats de dérivés et des coûts d'acquisition, qui sont exclus du calcul du résultat d'exploitation ajusté.

Le résultat d'exploitation de 2018 s'est établi à 215,6 millions de dollars comparativement à 263,8 millions de dollars en 2017. La baisse est attribuable aux mêmes facteurs qui ont eu une incidence sur le bénéfice net, à l'exclusion des coûts de restructuration, de la variation de la juste valeur des actifs biologiques, des profits latents sur les contrats de dérivés et des coûts d'acquisition, mentionnés ci-dessus.

Le résultat ajusté par action s'est établi à 1,22 $, comparativement à 1,54 $ à l'exercice précédent, en raison des facteurs susmentionnés.

Pour l'exercice, la marge du BAIIA ajusté était de 9,9 %, comparativement à 10,8 % à l'exercice précédent, pour les mêmes raisons précitées.

Autres considérations

Le 27 février 2019, le conseil d'administration a approuvé un dividende trimestriel de 0,145 $ par action (en hausse par rapport à 0,13 $ par action pour chaque trimestre de 2018), de 0,58 $ par action sur une base annuelle, payable le 29 mars 2019, aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 15 mars 2019. Sauf indication contraire de la société, au plus tard à la date de paiement du dividende, le dividende sera considéré comme admissible au crédit d'impôt pour dividendes amélioré.

Conférence téléphonique

Un document à l'intention des investisseurs sur les résultats financiers de la société pour le quatrième trimestre peut être consulté en ligne à l'adresse www.mapleleaffoods.com/fr/, sous Information financière sur la page Investisseurs. Une conférence téléphonique aura lieu à 10 h 30 HE le 28 février 2019, afin de passer en revue les résultats financiers du quatrième trimestre des Aliments Maple Leaf. Pour y participer, veuillez composer le 416 764-8609 ou le 888 390-0605. Les personnes qui n'auront pu participer à la conférence pourront en écouter une version archivée qui sera disponible une heure après l'événement au 416 764-8677 ou 888 390-0541 (code d'accès : 449108 #).

Une webdiffusion de la conférence sur les résultats financiers du quatrième trimestre sera également accessible à l'adresse suivante : (offerte en anglais seulement)

https://edge.media-server.com/m6/p/ve6rh7wu

Il est possible de consulter la version intégrale des états financiers audités et du rapport de gestion connexe de la société à partir de son site Web.

Perspectives

Les Aliments Maple Leaf est déterminée à créer de la valeur partagée et a comme objectif de stimuler les résultats commerciaux et financiers et de créer un avantage concurrentiel en s'attaquant à certains des enjeux sociaux les plus pressants. Les Aliments Maple Leaf Inc. est une société chef de file de protéines de consommation, qui possède l'avantage concurrentiel d'un portefeuille de grandes marques, d'un éventail de possibilités à exploiter sur des marchés attrayants en pleine croissance ainsi que d'un savoir-faire éprouvé en matière d'exécution. Forte de la combinaison d'un bilan solide et d'une structure du capital saine offrant toute la latitude financière pour investir dans la croissance future, Les Aliments Maple Leaf est en bonne position pour générer une croissance durable et créer de la valeur pour les actionnaires.

L'incertitude persistante qui règne dans les marchés du porc frais devrait se poursuivre, au vu des négociations commerciales toujours en cours à l'échelle mondiale, de la possibilité de l'augmentation de l'offre et la confirmation de cas de peste porcine africaine en Chine. Dans ce contexte, la direction continue de mettre l'accent sur les occasions existantes de faire croître ses activités de base et sa rentabilité en misant sur un rendement commercial amélioré, les efficiences opérationnelles et en progressant dans son initiative stratégique visant la création de valeur à plus long terme.

En 2017, Les Aliments Maple Leaf a établi une cible de rentabilité afin que la marge du BAIIA ajusté se situe entre 14 % et 16 % d'ici cinq ans. La société maintient le cap sur l'atteinte de cette cible et a enregistré plusieurs avancées de ses cinq principales initiatives de sa croissance : i) production durable de viande; (ii) produits de la volaille; iii) rénovation de l'offre alimentaire; iv) protéine végétale; et v) une approche face aux dépenses qui permet de réaliser des économies et des gains d'efficacité opérationnels afin d'alimenter la croissance.

Pour 2019, la société prévoit :

  • Investir environ 400 millions de dollars en dépenses en immobilisations, dont environ 250 millions de dollars en lien à la construction de la nouvelle installation avicole à valeur ajoutée à London, en Ontario;
  • Continuer de se positionner comme le chef de file de la production durable de viande en continuant à privilégier le bien-être animal notamment en poursuivant l'initiative visant le transfert de toutes les truies sous gestion dans des systèmes d'enclos ouverts d'ici 2021, et poursuivre la croissance dans le secteur de la vente au détail et des services alimentaires de la catégorie ÉSA (élevé sans antibiotiques) au Canada et aux États-Unis;
  • Amorcer la construction des installations avicoles de London;
  • Développer davantage le volume des ventes dans le secteur des viandes préparées alors que la société tire profit de la rénovation de l'offre alimentaire et du repositionnement de ses marques Maple Leaf®, Schneiders® et Swift®;
  • Continuer à mettre de l'avant son leadership sur le marché des protéines végétales réfrigérées en Amérique du Nord grâce à ses marques phares Lightlife et Field Roast, en ciblant une croissance constante des ventes dans les deux chiffres, soutenue par de nouveaux produits novateurs et des investissements dans la capacité afin de répondre à la demande; Continuer à verser un dividende aux actionnaires qui reflète la croissance de ses activités.

Mesures financières non conformes aux IFRS

La société utilise les mesures non conformes aux IFRS suivantes : le résultat d'exploitation ajusté, le résultat ajusté par action, le BAIIA ajusté et les flux de trésorerie disponibles. La direction est d'avis que ces mesures non conformes aux IFRS fournissent de l'information utile aux investisseurs pour évaluer le rendement financier de la société. Ces mesures n'ont pas de signification normalisée aux termes des IFRS et, par conséquent, elles peuvent ne pas être comparables à des mesures similaires présentées par d'autres sociétés ouvertes, et elles ne doivent pas être considérées comme des substituts d'autres mesures financières établies conformément aux IFRS.

Résultat d'exploitation ajusté

Le résultat d'exploitation ajusté, une mesure non conforme aux IFRS, est utilisé par la direction pour évaluer les résultats financiers d'exploitation. Il est défini comme le résultat avant impôt, ajusté pour tenir compte des éléments qui ne sont pas considérés comme représentatifs des activités poursuivies par la société et des éléments pour lesquels l'incidence économique des transactions se reflétera dans le résultat des périodes futures au moment de la vente ou du transfert de l'actif sous-jacent. Le tableau suivant présente un rapprochement du résultat net présenté aux termes des IFRS dans les états consolidés des résultats audités et du résultat d'exploitation ajusté pour les trimestres et les exercices clos le 31 décembre, comme il est indiqué ci-dessous. La direction est d'avis qu'il s'agit de la mesure la plus appropriée pour évaluer les résultats d'exploitation étant donné qu'elle est représentative des activités courantes de la société.


Trimestres clos les 31 décembre

Périodes de douze mois closes les 

31 décembre

(en milliers de dollars)


2018


2017



2018


2017



Bénéfice net



11 949

$


59 064

$


101 348

$


164 089

$


Impôts sur le résultat


6 134


12 153


39 755


50 192



Bénéfice avant impôt sur le résultat



18 083

$


71 217

$


141 103

$


214 281

$


Charges d'intérêts et autres coûts de financement


4 247


1 276


10 040


5 168



Autres charges (produits)


8 543


5 319


12 974


(3 609)



Frais de restructuration et autres frais connexes


42 217


5 921


46 188


23 024



Bénéfice d'exploitation



73 090

$


83 733

$


210 305

$


238 864

$


(Diminution) augmentation de la juste valeur des actifs biologiques5)


(22 229)


(27 629)


10 905


(1 267)



Perte (profit) latent(e) sur les contrats de dérivés5)


3 139


8 548


(5 584)


26 243



Résultat d'exploitation ajusté



54 000

$


64 652

$


215 626

$


263 840

$


Résultat ajusté par action

Le résultat ajusté par action, qui est une mesure non conforme aux IFRS, est utilisé par la direction pour évaluer les résultats financiers d'exploitation. Il est défini comme le bénéfice de base par action et est ajusté de la même manière que le résultat d'exploitation ajusté. Le tableau suivant présente un rapprochement entre le bénéfice de base par action présenté aux termes des IFRS dans les états consolidés des résultats audités et le résultat ajusté par action pour les trimestres et les exercices clos le 31 décembre comme il est indiqué ci-après. La direction est d'avis qu'il s'agit de la mesure la plus appropriée pour évaluer les résultats financiers étant donné qu'elle est représentative des activités courantes de la société.

(en dollars par action)

Trimestres clos les 31 décembre

Périodes de douze mois closes les

31 décembre


2018



2017



2018



2017


Bénéfice de base par action



0,10

$


0,47

$


0,81

$


1,28

$

Frais de restructuration et autres frais connexes6)


0,25


0,03


0,27


0,13


Éléments inclus dans autres charges (produits)










qui ne sont pas tenus pour représentatifs des activités courantes7)


0,06


0,02


0,11


(0,01)


Variation de la juste valeur des actifs biologiques8)


(0,13)


(0,16)


0,06


(0,01)


Perte (profit) latent(e) sur les contrats de dérivés8)


0,02


0,05


(0,03)


0,15


Résultat ajusté par action9)



0,29

$


0,41

$


1,22

$


1,54

$

Bénéfice ajusté avant les intérêts, l'impôt et les amortissements

Le BAIIA ajusté correspond au résultat avant intérêts et impôt, majoré des amortissements des immobilisations incorporelles et ajusté pour des éléments qui ne sont pas considérés comme représentatifs des activités d'exploitation courantes de l'entreprise et des éléments pour lesquels l'incidence économique des opérations se reflétera dans le résultat des périodes ultérieures lorsque l'actif sous-jacent sera vendu ou transféré. Le tableau suivant présente un rapprochement du résultat net présenté aux termes des IFRS dans les états consolidés des résultats audités et du BAIIA ajusté pour les trimestres et les exercices clos le 31 décembre, comme il est indiqué ci-dessous. La direction estime que le BAIIA ajusté est utile pour évaluer le rendement des activités courantes de la société, ainsi que sa capacité à générer des flux de trésorerie pour financer ses besoins en liquidités, ce qui comprend le programme d'investissement en capital de la société.

(en milliers de dollars)

Trimestres clos les 31 décembre

Périodes de douze mois closes les 

31 décembre


2018


2017


2018


2017


Bénéfice net



11 949

$


59 064

$


101 348

$


164 089

$

Impôts sur le résultat


6 134


12 153


39 755


50 192


Bénéfice avant impôt sur le résultat



18 083

$


71 217

$


141 103

$


214 281

$

Charges d'intérêts et autres coûts de financement


4 247


1 276


10 040


5 168


Éléments inclus dans autres charges (produits)










qui ne sont pas tenus pour représentatifs des activités courantes7)


8 339


2 991


15 630


(3 582)


Frais de restructuration et autres frais connexes


42 217


5 921


46 188


23 024


Variation de la juste valeur des actifs biologiques et des pertes (profits) latent(e)s










sur les contrats de dérivés


(19 090)


(19 081)


5 321


24 976


Amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles10)


35 302


31 152


126 035


117 190


BAIIA ajusté



89 098

$


93 476

$


344 317

$


381 057

$

Flux de trésorerie disponibles

Les flux de trésorerie disponibles, une mesure non conforme aux IFRS, sont utilisés par la direction pour évaluer la trésorerie après investissement dans l'entretien ou l'expansion de la base d'actifs de la société. Ils correspondent aux flux de trésorerie d'exploitation, moins les entrées d'actifs à long terme. Le tableau suivant calcule les flux de trésorerie disponibles pour les périodes indiquées ci-dessous :

(en milliers de dollars)

(non audité)

Trimestres clos les 31 décembre


Périodes de douze mois closes les

31 décembre


2018


2017


2018


2017


Entrées de trésorerie liées aux activités d'exploitation



106 961

$


103 448

$


299 685

$


386 695

$

Entrées d'actifs à long terme


(51 894)


(63 192)


(179 865)


(142 245)


Flux de trésorerie disponibles



55 067

$


40 256

$


119 820

$


244 450

$

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent document et les communications publiques, orales ou écrites, de la société contiennent souvent des « énoncés prospectifs », selon la définition qu'en donne la loi sur les valeurs mobilières applicable. Ces énoncés sont fondés sur des attentes, estimations, prévisions et projections courantes sur les secteurs dans lesquels la société exerce ses activités et sur des opinions et hypothèses formulées par la direction de la société. Ces énoncés comprennent, sans s'y limiter, des énoncés sur les objectifs de la société ainsi que des énoncés liés aux opinions, plans, objectifs, attentes, anticipations, estimations et intentions de la société. L'information prospective spécifique figurant dans le présent document comprend, sans s'y limiter, les énoncés relatifs aux attentes relatives à l'utilisation de dérivés, de contrats à terme normalisés et d'options; à l'utilisation prévue des soldes de trésorerie; le paiement de dividendes; aux sources de fonds visant à satisfaire aux exigences commerciales; aux dépenses d'investissement et aux attentes relatives aux dépenses en immobilisations; aux attentes relatives aux acquisitions; aux attentes relatives à la mise en œuvre d'initiatives de protection de l'environnement; aux attentes relatives à l'adoption des nouvelles normes comptables et à l'incidence de cette adoption sur la situation financière; aux attentes relatives au rendement du régime de retraite de même qu'aux passifs futurs du régime de retraite et aux cotisations qui y seront faites; aux attentes quant au niveau de risque de crédit; et aux attentes relatives à l'issue de poursuites judiciaires. Des termes comme « prévoir », « anticiper », « avoir l'intention de », « pouvoir », « planifier », « croire », « chercher », « estimer » et leurs dérivés ou d'autres expressions semblables signalent des énoncés prospectifs. Ces énoncés ne constituent pas des garanties au sujet du rendement futur et concernent des hypothèses, des risques et des incertitudes difficiles à prévoir.

En outre, ces énoncés et attentes concernant le rendement des activités de la société en général sont fondés sur certains facteurs et hypothèses, concernant ce qui suit, sans s'y limiter : la conjoncture économique au Canada, aux États-Unis et au Japon; le cours de change entre le dollar canadien et le dollar américain et le yen; l'approvisionnement et les coûts des matières premières, de l'énergie et des fournitures; les prix des produits; la disponibilité d'assurances; l'environnement concurrentiel et la conjoncture connexe des marchés; l'accroissement des efficiences opérationnelles; l'accès continu au capital; les coûts de conformité aux normes en matière d'environnement et de santé; l'absence d'une issue défavorable relative aux litiges en cours; l'absence de mesures imprévues par les gouvernements au Canada et à l'étranger, et l'hypothèse générale selon laquelle aucun des risques décrits ci-dessous ou ailleurs dans le présent document ne se réalisera. Toutes ces hypothèses sont fondées sur l'information dont dispose actuellement la société, y compris l'information obtenue auprès de tiers. Ces hypothèses pourraient se révéler erronées en tout ou en partie. De plus, les résultats réels pourraient différer de ceux qui sont explicites, implicites ou prévus dans les énoncés prospectifs, lesquels ne reflètent les attentes de la société qu'à la date à laquelle ils ont été formulés.

Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des résultats explicites, implicites ou prévus contenus dans les énoncés prospectifs, comprennent notamment les suivants :

  • les risques associés à la concentration des activités de la société dans le seul secteur des protéines;
  • les risques associés à la disponibilité des capitaux;
  • les risques liés à la santé du bétail;
  • les risques associés à la concentration de la production dans un moins grand nombre d'usines;
  • les risques liés à la contamination des aliments, à la responsabilité à l'égard des produits de consommation et aux rappels de produits;
  • les risques associés aux cybermenaces;
  • les risques liés aux décisions de la société à l'égard de tout remboursement éventuel de capital aux actionnaires;
  • les risques associés aux acquisitions, aux dessaisissements, aux dépenses d'investissement projetées et à l'intégration de nouvelles entreprises;
  • les risques associés au changement climatique;
  • l'incidence des fluctuations des cours du marché des titres à revenu fixe et des titres de capitaux propres de même que des variations des taux d'intérêt sur la charge de retraite et les besoins de capitalisation;
  • la nature cyclique du coût et de l'approvisionnement des porcs et la nature concurrentielle du marché du porc en général;
  • la capacité de la société à se prémunir contre l'effet de la fluctuation des prix des marchandises en ayant recours à des contrats à terme normalisés de marchandises et à des options;
  • l'incidence des variations de la valeur de marché des marchandises et des instruments de couverture;
  • les risques associés au système de gestion de l'approvisionnement pour la volaille au Canada;
  • les risques liés aux litiges;
  • les risques associés aux changements relatifs aux systèmes d'information et aux processus de la société;
  • les risques associés au recours à des fabricants à façon;
  • l'incidence des événements internationaux sur les prix et la libre circulation des marchandises;
  • les risques que pose le respect des nombreux règlements gouvernementaux;
  • le risque de change de la société;
  • l'incidence des changements dans les goûts des consommateurs et leurs habitudes d'achat;
  • les effets des nombreux règlements environnementaux et les passifs environnementaux éventuels entraînés par ceux-ci;
  • les risques associés à la consolidation du commerce de détail;
  • les risques liés à la concurrence;
  • les risques liés à l'observation des diverses lois et pratiques en vigueur dans le cadre du droit du travail et les risques liés à d'éventuels arrêts de travail en raison du non-renouvellement de certaines conventions collectives et au recrutement et à la conservation de personnel qualifié;
  • les risques associés aux prix des produits de la société;
  • les risques associés à la gestion de la chaîne d'approvisionnement de la société;
  • les risques associés à l'incapacité de repérer et de gérer les risques stratégiques auxquels la société fait face;
  • l'incidence des l'incidence des modifications apportées aux IFRS qui pourraient avoir des conséquences sur la disponibilité des capitaux.

La société avertit le lecteur que la liste des facteurs qui précède n'est pas exhaustive. Ces facteurs sont décrits plus en détail sous la rubrique des facteurs de risque présentée dans le rapport de gestion annuel de la société de l'exercice clos le 31 décembre 2018 disponible sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com. Il y aurait lieu de se reporter à cette rubrique pour plus de précisions. Certains des énoncés prospectifs peuvent être considérés comme des perspectives financières aux fins des lois sur les valeurs mobilières applicables, notamment les énoncés concernant les dépenses en immobilisations futures. Ces perspectives financières sont présentées dans le but d'évaluer les utilisations futures anticipées des flux de trésorerie, et pourraient ne pas convenir à d'autres fins. Il y a lieu de ne pas supposer qu'elles se concrétiseront. La société n'a pas l'intention de mettre à jour les énoncés prospectifs, oraux ou écrits, et décline toute obligation de cette nature, en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou autrement sauf lorsque la loi l'exige. D'autres renseignements concernant la société, y compris sa notice annuelle, sont disponibles sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

À propos des Aliments Maple Leaf Inc.

Les Aliments Maple Leaf Inc. est une entreprise spécialisée en produits alimentaires qui fabrique des aliments sous des marques nationales comme Maple Leaf®, Prime de Maple Leaf®, Natural SelectionsMD Maple Leaf®, Schneiders®, Country NaturalsMD Schneiders®, MinaMD, Greenfield Natural Meat Co.®, LightlifeMC, Field Roast Grain Meat Co.MC et Swift®. Maple Leaf emploie environ 12 000 personnes et exerce ses activités au Canada, aux États-Unis et en Asie. Son siège social se trouve à Mississauga, en Ontario, et ses actions sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole MFI.


Légende des notes

1 Le BAIIA ajusté correspond au résultat avant intérêts et impôt, majoré des amortissements des immobilisations incorporelles et ajusté pour des éléments qui ne sont pas considérés comme représentatifs des activités d'exploitation courantes de l'entreprise et des éléments pour lesquels l'incidence économique des opérations se reflétera dans le résultat des périodes ultérieures lorsque l'actif sous-jacent sera vendu ou transféré. La marge du BAIIA ajusté est calculée en fonction du BAIIA ajusté divisé par les ventes. Se reporter à la rubrique intitulée « Mesures financières non conformes aux IFRS » dans le présent communiqué.

2 Le résultat d'exploitation ajusté, une mesure non conforme aux IFRS, est utilisé par la direction pour évaluer les résultats financiers d'exploitation. Il est défini comme le résultat avant impôt, ajusté pour tenir compte des éléments qui ne sont pas considérés comme représentatifs des activités poursuivies par la société et des éléments pour lesquels l'incidence économique des transactions se reflétera dans le résultat des périodes futures au moment de la vente ou du transfert de l'actif sous-jacent. Se reporter à la rubrique intitulée « Mesures financières non conformes aux IFRS » dans le présent communiqué.

3 Le résultat ajusté par action, qui est une mesure non conforme aux IFRS, est utilisé par la direction pour évaluer les résultats financiers d'exploitation. Il est défini comme le bénéfice de base par action et est ajusté de la même manière que le résultat d'exploitation ajusté. Se reporter à la rubrique intitulée « Mesures financières non conformes aux IFRS » dans le présent communiqué.

4 Les flux de trésorerie disponibles, une mesure non conforme aux IFRS, sont utilisés par la direction pour évaluer la trésorerie après investissement dans l'entretien ou l'expansion de la base d'actifs de la société. Ils correspondent aux flux de trésorerie d'exploitation, moins les entrées d'actifs à long terme. Se reporter à la rubrique intitulée « Mesures financières non conformes aux IFRS » dans le présent communiqué.

5 Les profits et les pertes latent(e)s sur les contrats de dérivés sont présentés dans le coût des ventes dans les états financiers consolidés audités annuels de la société de 2018. Pour toute information au sujet des actifs biologiques, se reporter à la note 7 afférente aux états financiers consolidés audités annuels de la société de 2018.

6 Comprend l'incidence par action des frais de restructuration et autres frais connexes, après impôt.

7 Inclut principalement les (profits) et pertes sur la cession des immeubles de placement, les coûts liés à l'acquisition et aux revenus d'intérêts, après impôt.

8 Comprend l'incidence par action de la variation des (profits) et pertes latent(e)s sur les contrats de dérivés et de la variation de la juste valeur des actifs biologiques, après impôt.

9 Les totaux ne sont pas nécessairement justes en raison de l'arrondissement.

10 Les amortissements excluent l'amortissement lié aux immeubles de placement.

Bilans consolidés

(en milliers de dollars canadiens)


Au 31 décembre



Au 31 décembre


(audité)


2018



2017








ACTIFS






Actifs courants






Trésorerie et équivalents de trésorerie



72 578

$


203 425

$


Débiteurs


146 735


123 968


Billets à recevoir


30 504


28 918


Stocks


348 901


273 365


Actifs biologiques


111 493


111 735


Charges payées d'avance et autres actifs


38 222


24 393





748 433

$


765 804

$


Immobilisations corporelles


1 283 669


1 116 309


Immeubles de placement


5 109


1 892


Avantages du personnel


5 389


9 856


Autres actifs à long terme


8 074


6 125


Goodwill


647 721


517 387


Immobilisations incorporelles


429 416


215 197


Total de l'actif



3 127 811

$


2 632 570

$








PASSIFS ET CAPITAUX PROPRES






Passifs courants






Créditeurs et charges à payer



343 872

$


300 659

$


Partie courante des provisions


3 457


9 335


Tranche de la dette à long terme échéant à moins d'un an


80 897


805


Impôt sur le résultat à payer


42 685


7 855


Autres passifs courants


24 031


31 597





494 942

$


350 251

$


Dette à long terme


302 524


8 443


Avantages du personnel


103 982


117 808


Provisions


49 895


11 273


Autres passifs à long terme


53 564


12 689


Passif d'impôt différé


116 065


80 498


Total du passif



1 120 972

$


580 962

$








Capitaux propres






Capital social



849 655

$


835 154

$


Bénéfices non répartis


1 178 389


1 253 035


Surplus d'apport


4 649


--


Cumul des autres éléments du résultat global


3 532


(9 620)


Actions propres


(29 386)


(26 961)


Total des capitaux propres



2 000 6839

$


2 051 608

$


Total des passifs et des capitaux propres



3 127 811

$


2 632 570

$


États consolidés du résultat net


(en milliers de dollars canadiens, sauf les
données liées aux actions)


Trimestres clos les

31 décembre


Périodes de douze mois closes les

31 décembre



2018


2017


2018


2017




(non audité)


(non audité)


(audité)


(audité)


Ventes


893 939

$

876 809

$

3 495 519

$

3 522 226

$

Coût des ventes

732 151

700 948

2 943 722


2 934 747


Marge brute


161 788

$

175 861

$

551 797

$

587 479

$

Frais de vente et charges générales et administratives

88 698

92 128


341 492


348 615


Bénéfice avant ce qui suit :


73 090

$

83 733

$

210 305

$

238 864

$

Frais de restructuration et autres frais connexes

(42 217)

(5 921)


(46 188)


(23 024)


Autres produits (charges)

(8 543)

(5 319)


(12 974)


3 609


Bénéfice avant charges d'intérêts et impôt sur le résultat


22 330

$

72 493

$

151 143

$

219 449

$

Charges d'intérêts et autres coûts de financement

4 247

1 276


10 040


5 168


Bénéfice avant impôt sur le résultat


18 083

$

71 217

$

141 103

$

214 281

$

Charge fiscale

6 134

12 153

39 755


50 192


Bénéfice net


11 949

$

59 064

$

101 348

$

164 089

$

Bénéfice par action attribuable aux actionnaires ordinaires :








Bénéfice de base par action


0,10

$

0,47

$

0,81

$

1,28

$

Bénéfice dilué par action


0,10

$

0,45

$

0,79

$

1,24

$

Nombre moyen pondéré d'actions (en millions)








De base

123,2

126,9


125,0


128,6


Dilué

123,7

130,6


127,5


132,4


États consolidés des autres éléments du résultat global

(en milliers de dollars canadiens)

Trimestres clos les 31 décembre

Périodes de douze mois closes les 

31 décembre

2018

2017


2018

2017



(non audité)

(non audité)


(audité)

(audité)


Bénéfice net


11 949

$

59 064

$


101 348

$

164 089

$

Autres éléments du résultat global







Gains et pertes actuariels qui ne seront pas reclassés dans le résultat net (après impôt de -9,8 millions de dollars et 3,7 millions de dollars; 1,2 million de dollars et 1,0 million de dollars en 2017)


(26 312)

$

(3 508)

$


11 879

$

(3 117)

$

Éléments qui sont ou qui peuvent être reclassés ultérieurement dans le résultat net:







Variation de l'écart de conversion cumulé (après l'impôt de 0,0 million de dollars et de 0,0 million de dollars; 0,0 million de dollars et 0,0 million de dollars en 2017)


20 405

$

1 376

$


33 273

$

(13 536)

$

Variation du change sur la dette à long terme désigné comme investissement net (après impôt de 2,2 millions de dollars et 2,5 millions de dollars; 0,0 million de dollars et 0,0 million de dollars en 2017)

(11 084)

--


(13 335)

--


Variation des profits latents et des pertes latentes sur les couvertures de flux de trésorerie (après impôt de 0,3 million de dollars et 1,7 million de dollars; 1,6 million de dollars et 0,8 million de dollars en 2017)

(898)

(4 553)


(6 786)

2 297


Total des éléments qui sont ou qui peuvent être reclassés ultérieurement dans le résultat net


8 423

$

(3 177)

$


13 152

$

(11 239)

$

Total des autres éléments du résultat global


(17 889)

$

(6 685)

$


25 031

$

(14 356)

$

Résultat global


(5 940)

$

52 379

$


126 379

$

149 733

$

États consolidés des variations des capitaux propres


Cumul des autres éléments

du résultat globali)



(en milliers de dollars canadiens)

(audité)

Capital social

Résultats non

distribués

Surplus

d'apport

Rajustement

pour écart de

conversion

Profits et

pertes latents

sur les

couvertures

de flux de

trésorerie

Actions

propres

Total des

capitaux propres


Solde au

31 décembre 2017


835 154

$

1 253 035

$

--

$

(11 420)

$

1 800

$

(26 961)

$

2 051 608

$

Incidence des nouvelles normes IFRS

--

(3 695)

--

--

--

--

(3 695)


Bénéfice net

--

101 348

--

--

--

--

101 348


Émission d'actions pour acquisition

28 801

--

--

--

--

--

28 801


Autres éléments du résultat globalii)

--

11 879

--

19 938

(6 786)

--

25 031


Dividendes déclarés (0,52 $ par action)

--

(65 119)

--

--

--

--

(65 119)


Charge de rémunération fondée sur des actions

--

--

18 366

--

--

--

18 366


Impôt différé sur la rémunération fondée sur des actions

--

--

(2 400)

--

--

--

(2 400)


Rachat d'actions

(30 140)

(101 495)

(10 360)

--

--

--

(141 995)


Exercice d'options sur actions

15 840

--

--

--

--

--

15 840


Règlement de la rémunération fondée sur des actions

--

(17 564)

(957)

--

--

10 575

(7 946)


Achat d'actions par la fiducie responsable des unités d'actions temporairement incessibles

--

--

--

--

--

(13 000)

(13 000)


Solde au 31 décembre 2018


849 655

$

1 178 389

$

4 649

$

8 518

$

(4 986)

$

(29 386)

$

2 006 839

$




Cumul des autres éléments du

résultat globali)



(en milliers de dollars canadiens)

(audité)

Capital social

Résultats non

distribués

Surplus

d'apport

Rajustement

pour écart de

conversion

Profits et

pertes latents

sur les

couvertures

de flux de

trésorerie

Actions

propres

Total des

capitaux propres


Solde au 31 décembre 2016


853 633

$

1 247 737

$

--

$

2 116

$

(497)

$

(14 966)

$

2 088 023

$

Bénéfice net

--

164 089

--

--

--

--

164 089


Autres éléments du résultat globalii)

--

(3 117)

--

(13 536)

2 297

--

(14 356)


Dividendes déclarés (0,44 $ par action)

--

(56 640)

--

--

--

--

(56 640)


Charge de rémunération fondée sur des actions

--

--

21 087

--

--

--

21 087


Impôt différé sur la rémunération fondée sur des actions

--

--

4 750

--

--

--

4 750


Rachat d'actions

(24 409)

(66 074)

(25 837)

--

--

--

(116 320)


Exercice d'options sur actions

5 930

--

--

--

--

--

5 930


Règlement de la rémunération fondée sur des actions

--

(32 960)

--

--

--

16 005

(16 955)


Achat d'actions par la fiducie responsable des unités d'actions temporairement incessibles

--

--

--

--

--

(28 000)

(28 000)


Solde au 31 décembre 2017


835 154

$

1 253 035

$

--

$

(11 420)

$

1 800

$

(26 961)

$

2 051 608

$

i) 

i) Éléments qui sont ou qui peuvent être reclassés ultérieurement dans le résultat net.

ii) 

La variation des gains et pertes actuariels qui ne sera pas reclassée dans le résultat net et qui a été reclassée dans les résultats non distribués est incluse dans les autres éléments du résultat global.

États consolidés des flux de trésorerie

(en milliers de dollars canadiens)

Trimestres clos les 31 décembre

Périodes de douze mois closes les

31 décembre


2018

2017

2018

2017


FLUX DE TRÉSORERIE LIÉS AUX ACTIVITÉS SUIVANTES :

(non audité)


(non audité)


(audité)

(audité)


Activités d'exploitation










Bénéfice net



11 949

$


59 064

$


101 348

$


164 089

$

Ajouter (déduire) les éléments sans effet sur la trésorerie :










Variation de la juste valeur des actifs biologiques


(22 229)


(27 629)


10 905


(1 267)


Amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles


35 302


31 161


126 066


117 227


Rémunération fondée sur des actions


4 581


4 579


18 366


21 087


Impôts sur les bénéfices reportés


(13 195)


6 889


10 055


40 920


Impôt exigible


19 329


5 264


29 700


9 272


Charges d'intérêts et autres coûts de financement


4 247


1 276


10 040


5 168


Perte (profit) sur la vente d'actifs à long terme


985


2 903


5 623


(5 781)


Variation de la juste valeur des instruments financiers dérivés non désignés


3 825


6 972


(4 657)


21 877


Dépréciation d'actifs (déduction faite des reprises)


--


--


--


3 776


Variation du passif des régimes de retraite


1 858


4 482


7 378


5 379


Impôt sur le résultat payé, montant net


(396)


(1 716)


(6 820)


(10 604)


Intérêts payés


(3 662)


306


(7 996)


(2 299)


Variation de la provision pour frais de restructuration et autres frais connexes


40 403


(84)


33 760


9 037


Variation de la marge des dérivés


(3 585)


(12 059)


10 998


(13 210)


Autres


1 349


(1 378)


(5 529)


(6 316)


Variation des éléments hors trésorerie du fonds de roulement d'exploitation


26 200


23 418


(39 552)


28 340


Entrées de trésorerie liées aux activités d'exploitation



106 961

$


103 448

$


299 685

$


386 695

$

Activités de financement










Dividendes versés



(16 096)

$


(13 963)

$


(65 119)

$


(56 640)

$

Augmentation (diminution) nette de la dette à long terme


194 977


(139)


357 941


(1 083)


Exercice d'options sur actions


--


--


15 840


5 930


Rachat d'actions


(27 110)


(26 300)


(166 526)


(180 110)


Paiement des coûts de financement différés


(96)


(677)


(650)


(1 302)


Rachat d'actions propres


(3 000)


(6 000)


(13 000)


(28 000)


Entrées (sorties) de trésorerie liées aux activités de financement



148 675

$


(47 079)

$


128 486

$


(261 205)

$

Activités d'investissement










Entrées d'actifs à long terme



(51 894)

$


(63 192)

$


(179 865)

$


(142 245)

$

Acquisitions, moins la trésorerie acquise


(241 176)


--


(379 556)


(199 440)


Produit de la vente d'actifs à long terme


369


398


403


15 999


Sorties de trésorerie liées aux activités d'investissement



(292 701)

$


(62 794)

$


(559 018)

$


(325 686)

$

Diminution de la trésorerie et des équivalents de trésorerie



(37 065)

$


(6 425)

$


(130 847)

$


(200 196)

$

Trésorerie et équivalents de trésorerie à l'ouverture de la période, montant net


109 643


209 850


203 425


403 621


Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la période, montant net



72 578

$


203 425

$


72 578

$


203 425

$

SOURCE Les Aliments Maple Leaf Inc.

Relations avec les investisseurs : Kim Lee, 905 285-5898; Relations avec les médias : Janet Riley, 905-285-1515