Sur le terrain au Sommet Action Climat des Nations Unies

Tim Faveri et Randy Huffman représentent les Aliments Maple Leaf au sommet.
Mur blanc avec logos World Economic Forum du Forum économique mondial

En 2015, l’Organisation des Nations Unies a collaboré avec des leaders de partout au monde afin d’élaborer 17 objectifs de développement durable (ODD) qui doivent être mis en œuvre d’ici 2030. Ces objectifs représentent un plan d’action global qui favorisera la prospérité économique et le bien-être collectif tout en protégeant l’environnement.

Du 23 au 27 septembre 2019, des dirigeants du monde se sont réunis à l’Assemblée générale de l’ONU à New York au Sommet des Nations Unies sur le développement durable afin d’examiner les progrès et d’identifier des mesures qui permettront d’accélérer la mise en œuvre du programme de 2030 sur le développement durable et ses 17 objectifs de développement durable.

UN Climate Action Summit at the UN HeadquartersLe Sommet sur le développement durable a réuni des dirigeants des gouvernements, du secteur privé, de la société civile et d’organismes internationaux afin de veiller à ce que l’échéance fixée à 2030 soit respectée.

Les Aliments Maple Leaf faisait partie des entreprises du secteur privé qui ont assisté à ce sommet; elle y fut représentée par Randy Huffman, chef de la durabilité et Tim Faveri, vice‑président de la durabilité.

De nombreux objectifs de développement durable de l’ONU s’alignent au mandat et à la vision des Aliments Maple Leaf, notamment :

  • Objectif 2 : Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable
  • Objectif 5 : Parvenir à l’égalité des sexes en autonomisant les femmes et les filles
  • Objectif 12 : Établir des modes de consommation et de production durables
  • Objectif 13 : Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions

Les Aliments Maple Leaf s’est engagée à réaliser sa vision d’être l’entreprise de produits de protéines la plus durable sur terre et appuyer la mission de l’ONU d’assurer un meilleur avenir.

Tim Faveri a documenté certaines de ses expériences au sommet afin de vous donner un aperçu de cet événement historique.

Le dimanche 22 septembre 2019 – Arrivée

À mon arrivée à New York, je me suis rendu à une importante rencontre nommée « Securing our Future: People, Food and Nature Solving the Planetary Emergency » (cela signifie : « Assurer notre avenir : les gens, les aliments et la nature résolvent l’urgence planétaire). L’événement était présenté conjointement par le Réseau de solutions de développement durable, la Coalition pour l’alimentation et l’utilisation des terres et le Forum économique mondial qui ont fait part d’un nouveau cadre qui identifie les occasions de transformer les systèmes d’alimentation et d’utilisation des terres en écosystèmes plus résilients. J’étais enchanté d’apprendre que Harrison Ford allait prendre la parole parce qu’il siège au Conseil de conservation de la nature. Ils ont servi des boulettes de simili-viande de marque « Impossible ». Dommage que nos produits Lightlife ou Field Roast ne s’y trouvaient pas!

UN Climate Action Summit at a conference titled "Securing Our Future"Leur cadre est pertinent pour les Aliments Maple Leaf car il reflète nos propres objectifs. Nous mettons déjà l’accent sur la production d’aliments plus nutritifs, l’agriculture régénératrice,  la diversification de notre approvisionnement de protéines et la réduction de notre gaspillage d’aliments et ce ne sont que quelques-uns de nos nombreux objectifs!

Je retourne à l’hôtel en vue d’une bonne nuit de sommeil, étant donné que j’ai bien hâte d’entreprendre officiellement le Sommet sur le développement durable le lendemain matin!

Le lundi 23 septembre 2019 – Jour 1

La ville était animée par l’enthousiasme lorsque nous avons débuté le Sommet des Nations Unies sur le développement durable. Aujourd’hui, Greta Thunberg a pris la parole à l’Assemblée générale de l’ONU, mais je n’ai malheureusement pas pu y assister. Seuls les délégués de l’ONU ont la permission d’entrer à l’Assemblé générale, donc j’ai dû attendre à plus tard pour entendre son discours, lorsqu’il a été publié en ligne.

UN Climate Action Summit - Nature Now DiscussionAujourd’hui, j’ai assisté à des sessions et des événements sur la transformation des aliments au moyen de « solutions axées sur la nature ». Il y a beaucoup d’ONG (organisations non gouvernementales) de conservation de la nature qui appuient ce mouvement, telles que Conservation International, Youth4Nature, Nature Conservancy et notre partenaire, WWF. Il s’agissait d’une session plus intime avec la formation de groupes de discussion plus petits qui pouvaient devenir plus techniques et spécifiques.

Il y avait ensuite une session organisée par l’organisation de recherche CCAFS -  (cela signifie : Changements climatiques, agriculture et sécurité alimentaire). Cette session a mis l’accent sur des solutions évolutives qui abordent à l’unisson le climat et la sécurité alimentaire. Ceci cadre parfaitement avec notre programme de gestion du carbone et le Centre d’action de Maple Leaf pour la sécurité alimentaire!

Le mardi 24 septembre 2019 – Jour 2

Cette journée a démarré avec une grande annonce du détail portant sur 10x20x30 : 10 des plus importants détaillants (dont nombre d’entre eux sont actuellement des clients des Aliments Maple Leaf) se sont engagés à obtenir la participation de 20 de leurs fournisseurs d’aliments prioritaires à agir et réduire le gaspillage de la nourriture de 20 pour cent d’ici 2030. Nous avons une longueur d’avance avec  notre réduction de gaspillage d’aliments de 50 pour cent d’ici 2025; bravo, Aliments Maple Leaf!

UN Climate Action Summit - Champions 12.3 bannerJ’ai assisté au rapport sur le progrès de 2019 sur les objectifs de développement durable 12.3 sur la perte et le gaspillage des aliments. J’ai constaté que dans l’ensemble, le progrès est plus lent que je ne le voudrais, particulièrement avec le manque d’objectifs établis par des gouvernements nationaux. Le Canada doit intensifier ses efforts! Je suis fier de l’engagement des Aliments Maple Leaf en matière de réduction du gaspillage alimentaire, mais nous faisons malheureusement partie d’une minorité.

Plus tard, j’ai rencontré des membres de CDP North America, une organisation qui représente des investisseurs et gère une plateforme de présentation de rapports sur l’émission de gaz à effets de serre des entreprises. Je les ai rencontrés à leur bureau de la ville de New York afin de discuter sur l’ajout de notre chaîne d’approvisionnement à notre émission de gaz à effets de serre de type 3 (chaîne d’approvisionnement). Il s’agit d’une chose nouvelle sur le radar des Aliments Maple Leaf et nous élaborons un plan pour faire le suivi et mesurer les émissions de notre chaîne d’approvisionnement.

Enfin, j’ai assisté à une session en début de soirée présentée par Globescan qui portait sur les études de consommation de pointe sur la santé et la durabilité. Ils utilisent les perceptions et les comportements des consommateurs envers les marques afin de faire augmenter les impacts positifs sur les problèmes de santé et de l’environnement. Le groupe d’experts était composé de représentants de WEF, VISA, PepsiCo, Ikea et Anheuser-Busch InBev. Il va sans dire qu’il s’agissait effectivement d’une session éclairée.

Alors que le monde s’unit pour trouver des moyens de combattre les changements climatiques, je suis fier d’avoir représenté les Aliments Maple Leaf au sommet et d’avoir rencontré d’autres dirigeants qui cheminent sur leur propre parcours de développement durable. Nous avons une longueur d’avance si nous nous comparons à d’autres entreprises, mais je crois tout de même que nous avons une longue route devant nous. Devenir l’entreprise de produits de protéines la plus durable sur terre comporte ses propres défis, mais c’est avec enthousiasme que je continue à stimuler le changement au sein de notre industrie et à Rehausser le mérite des aliments.