Soutien de nos communautés

Ce que les Aliments Maple Leaf et le Centre d’action de Maple Leaf pour la sécurité alimentaire font afin d’aider les gens qui ressentent profondément l’incidence de la pandémie à COVID-19.
Empty grocery shelves during the COVID-19 pandemic.

Expire… inspire… respire, tout simplement…

Des mots que je me répète dans ma tête depuis que les choses ont changé si rapidement au cours des derniers jours. 

Plus de 4 millions de personnes au Canada ont de la difficulté à accéder aux aliments dont ils ont besoin. D’après la banque alimentaire Daily Bread Food Bank, la plus grande au Canada, il ne reste plus que 7,83 $ par jour à l’utilisateur de banque alimentaire moyen pour couvrir le coût de la vie, après avoir payé le loyer. Les personnes qui vivent dans l’insécurité alimentaire sont profondément touchées par la pandémie à COVID-19 et les organismes de sécurité alimentaire luttent pour répondre aux besoins croissants.

J’ai consacré beaucoup de temps à parler à nos partenaires en sécurité alimentaire depuis une semaine  – afin de comprendre les répercussions de la COVID-19 sur leur fonctionnement et sur les gens qui dépendent de leurs services. Au fur et à mesure que le problème s’amplifiait pendant la fin de semaine, la gravité de la crise pour ces organismes est devenue évidente.

Daily Bread distribue régulièrement de la nourriture à 135 organismes communautaires dans l’ensemble de Toronto et dès le dimanche soir, plus de 50 pour cent d’entre eux avaient fermé leurs portes pour des raisons de santé publique. Ils sont donc parvenus à une solution en partenariat avec Global Medic qui leur a fourni des tentes afin qu’ils puissent continuer à distribuer des aliments. 

La résolution de problèmes a été une tendance mobilisatrice chez l’ensemble des personnes avec qui j’ai eu l’occasion de parler. Des organismes qui fournissaient normalement un lunch ou un souper chaud emballent maintenant des repas à emporter. Nombreux sont ceux qui se sont réorientés afin de fournir des paniers de provisions et qui augmentent la quantité de nourriture de trois jours de provisions à suffisamment d’aliments pour sept jours ou plus afin que les clients puissent venir moins souvent. Des groupes cherchent des moyens d’apporter de la nourriture aux gens qui ne peuvent venir à eux. Et bon nombre de personnes et d’organismes prennent des mesures afin de faire une différence.

Ce fut une expérience accablante et le sentiment d’urgence a augmenté à mesure que la semaine avançait. Je dois souvent m’arrêter – et me rappeler de respirer. L’ampleur de la question humanitaire peut sembler écrasante, mais ces personnes en première ligne sont héroïques. Elles font absolument le mieux qu’elles puissent faire pour l’instant. Mais elles sont préoccupées par le fait que leurs stocks de nourriture et leurs budgets ne dureront que quelques semaines et les besoins ne cessent de croître.

Au fil de discussions cette semaine, nous avons élaboré la manière dont les Aliments Maple Leaf et le Centre d'action pour la sécurité alimentaire peuvent prendre des mesures et faire une différence en ces temps incertains. Elle comprend notamment :

  • Nous avons immédiatement augmenté nos dons de produits habituels à 100 000 $ en produits sains au cours des 10 prochaines journées aux organismes dotés de grands réseaux de distribution. Nous allons continuer à intensifier nos dons de produits afin de répondre aux besoins, bien que nous sachions que c’est d’argent que la plupart des organismes ont le plus besoin
  • Nous avons lancé un appel de fonds d’urgence à notre personnel et les Aliments Maple Leaf donnera un don équivalent, dans le but d’amasser 100 000 $. TOUS les fonds amassés seront offerts à des organismes de première ligne
  • Nous allons lancer une campagne de levée fonds de dons équivalents avec les Aliments Maple Leaf afin d’amasser deux millions de dollars de plus pour appuyer les efforts de secours alimentaires d’urgence à travers le Canada
  • Nous avons fait don de 75 000 $ immédiatement par le biais du Centre à certains de nos partenaires existants qui œuvrent afin d’augmenter l’accès aux aliments dans leurs communautés (en plus des fonds amassés par notre campagne interne des Aliments Maple Leaf)
  • Nous travaillons avec le gouvernement fédéral afin de fournir des recommandations sur les meilleurs moyens de répondre aux besoins des organismes de première ligne et leurs clients tout au long de cette crise
  • Nous travaillons avec un groupe de travail canadien de secours alimentaire nouvellement créé, Food Rescue Canadian Alliance Task Force, afin de veiller à ce que tout excédent alimentaire disponible soit orienté vers les endroits où existent les plus grands besoins. Cette initiative comprend l’examen de solutions créatives telles que d’utiliser le personnel et les installations de traiteurs afin de préparer des repas à inclure dans les paniers à provisions
  • Travailler avec les Aliments Greenleaf afin d’appuyer les dons à leurs banques alimentaires locales aux États-Unis

Même si ce fut une semaine folle, je me sens inspirée.  

Inspirée par les organismes avec lesquels nous travaillons et qui règlent des problèmes à la minute afin de veiller à ce que le service alimentaire ne soit pas perturbé; inspirée par les Aliments Maple Leaf qui s’engage à aider; et inspirée par toutes ces personnes qui ont donné et ont communiqué avec nous cette semaine afin de découvrir quelle serait notre intervention et comment elles peuvent aider. 

Publication d’invitée par Sarah Stern, directrice du Centre d’action de Maple Leaf pour la sécurité alimentaire