11e Symposium annuel sur la salubrité alimentaire

Les Aliments Maple Leaf s’est associée avec l’organisme Alliance to Stop Foodborne Illness pour tirer parti d’anecdotes sur la salubrité alimentaire.
Checking chicken breast readiness with a meat thermometer

3Dans le cadre de son engagement continu d’être un leader en salubrité alimentaire, les Aliments Maple Leaf a tenu son 11e Symposium annuel sur la salubrité alimentaire le 26 octobre 2021, en partenariat avec l’organisme Alliance to Stop Foodborne Illness.

L’événement, tenu virtuellement cette année, a adopté un format différent, mais l’objectif est demeuré le même – faire progresser la salubrité du système alimentaire au Canada, en Amérique du Nord et à l’échelle mondiale.

« Notre Symposium annuel sur la salubrité alimentaire des Aliments Maple Leaf s’efforce de créer une atmosphère de collaboration qui engage les personnes le long de la chaîne d’approvisionnement alimentaire, des cadres supérieurs aux associés de première ligne, à créer un approvisionnement alimentaire mondial plus sécuritaire », affirme Randy Huffman, Ph. D., chef de la salubrité des aliments et de la durabilité chez les Aliments Maple Leaf. 

Partage de récits sur les maladies d’origine alimentaire 

Avec le thème « Speak to the Heart to Move the Mind: How Foodborne Illness Storytelling Can Lead to Better Food Safety Outcomes » (« Parler au cœur pour stimuler l’esprit : Comment les anecdotes traitant des maladies d’origine alimentaire peuvent se traduire par une meilleure salubrité alimentaire »), les Aliments Maple Leaf et Alliance to Stop Foodborne Illness ont offert un ordre du jour unique qui a donné, à des personnes qui ont vécu des maladies d’origine alimentaire potentiellement mortelles, une plateforme qui leur a permis de raconter leurs récits personnels.

Lorens Kresic et AnnMarie McDade, membre de STOP Foodborne Illness, ont donné le ton de la journée avec leurs anecdotes puissantes et émouvantes sur les conséquences de l’échec des mesures de salubrité alimentaire.

La vie et la famille de monsieur Kresic ont été durement touchés, il y a 11 ans, lorsque qu’il a été rendu gravement malade par une maladie d’origine alimentaire. Il dit que même si les violentes douleurs intestinales, les crampes d’estomac continuelles et les années de traitements médicaux radicaux ont cessé, cela ne signifie pas que sa santé est revenue à la normale. « Mes souffrances durent encore aujourd’hui, » affirme-t-il.

En 1999, madame McDade a tragiquement perdu son fils, James Daniel, à la Listeria monocytogenes à 22 semaines de grossesse. « Il est d’importance cruciale d’accorder résolument la priorité à la salubrité alimentaire et, grâce aux partenariats et à un dialogue franc avec les entreprises dans l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement alimentaire, un monde sans maladies d’origine alimentaire pourrait se trouver à notre portée », explique-t-elle.

Les paroles des conférenciers ont souligné les raisons pour lesquelles la salubrité des aliments doit se trouver au cœur du système alimentaire.

La salubrité alimentaire, une partie de la culture d’entreprise

En plus d’y entendre des récits percutants, au cours du colloque, des professionnels de l’industrie de l’alimentation, notamment des sociétés Mars, Conagra Brands et des Aliments Maple Leaf, ont fait part de leurs perspectives et leurs stratégies pour stimuler la culture de salubrité alimentaire de leurs entreprises à partir des échelons supérieurs et soutenir et obtenir la participation des employés de première ligne.

Des chefs de la direction de Chipotle, Kellogg Company, Miniat Holdings et des Aliments Maple Leaf ont discuté sur ce qui, en tant que leaders, les motive à prioriser la salubrité alimentaire dans leurs sociétés.

Pour Brian Niccol, directeur général de Chipotle, la salubrité des aliments fait partie du vocabulaire de l’entreprise et ce n’est jamais acceptable de réduire les exigences. « Lorsque vous introduisez quotidiennement de nouveaux employés, vous ne pouvez faire aucune concession sur ce que sont les normes. Lorsque vous vous présentez, vous devez montrer que vous assumez cette norme. C’est important pour notre société et nous essayons constamment de trouver des moyens de nous améliorer. »

Le symposium s’est terminé par une table ronde avec des représentants de gouvernements des É.-U. et du Canada animée par Lone Jespersen de Cultivate. Conrad Choiniere, Ph. D., directeur, Office of Analytics and Outreach du Centre for Food Safety and Applied Nutrition de la Food and Drug Administration, Sandra Eskin, directrice générale adjointe de la salubrité alimentaire au U.S. Department of Agriculture et Siddika Mithani, présidente de l’Agence canadienne d’inspection des aliments, ont parlé du rôle que jouent les agences de réglementation pour veiller à la salubrité et à l’approvisionnement sain des aliments aux consommateurs partout sur la planète.

Les Aliments Maple Leaf se réjouit de tenir le 12e Symposium annuel sur la salubrité alimentaire en 2022. La date sera annoncée sous peu. Pour plus de détails, veuillez visiter https://www.mapleleaffoods.com/fr/salubrite-alimentaire/.