Retour aux médias

Maple Leaf Foods confirme que le rappel est terminé

Symbole à la Bourse de Toronto : MFI
www.mapleleaf.com

TORONTO, le 8 nov. /CNW/ – Maple Leaf Foods a confirmé que tous les
produits faisant l’objet du rappel volontaire d’hier ont été retirés des
tablettes des magasins. Par mesure de précaution, la société procédera à des
vérifications de suivi dans les magasins au cours de la semaine prochaine. Le
rappel était attribuable à la possibilité d’une altération des produits.

Des corps de seringues sans aiguilles ont été trouvés à trois occasions
différentes, soit les 24 octobre, 2 novembre et 3 novembre 2006, dans les
installations de Kitchener (Ontario) servant à la transformation de la viande
pour Maple Leaf. Le rappel a été lancé après qu’une inspection visuelle de
routine eut révélé la présence d’un corps de seringue enfoncé de manière
visible dans une pièce de jambon.

Les résultats des tests ont confirmé que les corps de seringues trouvés
le 24 octobre et le 3 novembre contenaient une solution saline. Les tests ont
également permis de déceler la présence d’une faible quantité d’une solution
de rinçage héparinée dans le corps de seringue découvert le 2 novembre. Il
s’agit d’une solution saline contenant une faible concentration d’héparine,
nutriment (polysaccharide) provenant du porc et anticoagulant couramment
utilisé dans diverses applications médicales. L’opinion médicale confirme
qu’aucun risque pour la santé humaine n’est associé à l’ingestion d’héparine.
Tous les produits concernés ou transformés le 2 et le 3 novembre sont demeurés
en possession de Maple Leaf.

« La sécurité alimentaire est notre préoccupation absolue. Notre usine
Schneider de Kitchener est une installation formidable possédant une solide
tradition de qualité pour ses produits. Nous sommes fiers des gens qui y
travaillent et des produits qui en sortent. Nos employés sont outrés par ces
événements et offrent leur pleine coopération à l’enquête », a déclaré Michael
McCain, président et chef de la direction. « Nous avons l’assurance que ce
rappel a été effectué rapidement et efficacement, et que nous avons fait ce
qu’il fallait. »

Des mesures de sécurité accrues ont été adoptées à l’usine, dont un plus
haut degré de supervision, une inspection visuelle accrue, la détection
métallique de tous les produits, l’utilisation de rayons X, la présence de
caméras de sécurité et l’accessibilité à une ligne téléphonique confidentielle
pour les employés.

Les produits touchés par le rappel sont les suivants :

<< Demi-jambons fumés Kent, date de péremption 1er janvier Jambon cuit tranché sans gras Schneiders Lifestyle en emballage de
125 grammes, date de péremption 29 décembre

Jambon cuit tranché sans gras Schneiders Lifestyle en emballage de
125 grammes, date de péremption 4 janvier

Poitrine de Dinde et jambon cuit tranché Schneiders Lifestyle sans gras
en emballage de 125 grammes, date de péremption 30 décembre

Jambon fumé sans gras Schneiders Lifestyle en emballage de 125 grammes,
date de péremption 29 décembre

>>

La société a reçu plus de 900 appels de consommateurs et, à ce jour, la
société ou l’ACIA n’a reçu aucune confirmation de maladie ou de produits
altérés liée à ce rappel. Une seule des 38 usines de transformation de viande
de Maple Leaf en activité au Canada a été touchée par cet incident. L’enquête
policière est en cours; la société y apporte sa pleine coopération.

Points essentiels – Rappel de produits

Q et R ; mise à jour du 9 novembre

Renseignements: Relations avec les investisseurs : (416) 926-2026;

Médias : (416) 926-2013