Centre des médias
2000/05/03

Maple Leaf annonce ses resultats pour le premier trimestre - La coordination verticale permet d'améliorer les résultats des activités de boulangerie

TORONTO, ONTARIO - La coordination verticale permet d'améliorer les résultats des activités de boulangerie

Les Aliments Maple Leaf Inc. (MFI à la Bourse de Toronto) a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le trimestre terminé le 31 mars 2000.

Pour le trimestre, les ventes se sont établies à 818,3 millions $ comparativement à 869,4 millions $ pour la période correspondante de l'exercice antérieur. Le groupe des produits de la viande et celui des produits de boulangerie ont enregistré une baisse des ventes. Cette baisse est partiellement attribuable à l'impact d'une semaine supplémentaire au premier trimestre de 1999. De plus, les ventes de l'installation de porc de Brandon ne sont pas comprises dans les ventes pour le trimestre. Le groupe agro-industriel a enregistré une hausse de ses ventes, principalement attribuable à l'inclusion des ventes du groupe Landmark. Le bénéfice d'exploitation était de 18,2 millions $ par rapport à 29,3 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Le groupe des produits de boulangerie et le groupe agro-industriel ont tous deux enregistré une hausse du bénéfice, tandis que le bénéfice du groupe des produits de la viande accusait une baisse par rapport à celui de la période correspondante de l'exercice antérieur. Le bénéfice net s'est établi à 5,5 millions $ (0,05 $ par action), par rapport à 10,8 millions $ (0,10 $ par action) pour la période correspondante de l'exercice précédent.

" Ce fut un trimestre plein de défis pour l'application de nos stratégies d'entreprise fondamentales, a déclaré M. Michael H. McCain, président et chef de la direction des Aliments Maple Leaf. combiné aux hausses cycliques du marché du porc. Toutefois, nous avons toutes les raisons de nous réjouir, incluant l'atteinte de certaines étapes importantes dans le secteur du porc. Notre modèle de coordination verticale de nos activités s'est avéré positif et nous avons continué de constater des améliorations opérationnelles et financières dans nos activités liées à la boulangerie. Nous sommes très confiants face à la situation à long terme de notre entreprise, à mesure que nos stratégies sont appliquées. "

Groupe des produits de la viande

Les ventes du groupe des produits de la viande se sont établies à 470,8 millions $ par rapport à 527,5 millions $ pour la période correspondante de l'exercice antérieur. Les ventes de 80,7 millions $ et les pertes liées au lancement de l'installation de traitement du porc de 18,5 millions $ à Brandon ne sont pas incluses dans l'état des résultats pour le trimestre. Sur une base comparable, les ventes ont augmenté par rapport au trimestre correspondant de l'exercice antérieur. Le groupe a enregistré une perte d'exploitation de 1,9 million $ par rapport à un bénéfice d'exploitation de 17,8 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent.

Le secteur du porc de Maple Leaf a subi l'impact négatif des prix du porc sur pied, en hausse de 50% par rapport à ceux du premier trimestre de l'exercice antérieur, en raison de l'absence d'apport de l'installation de porc de Winnipeg, qui était fermée en novembre dernier, et par les efforts d'organisation liés au démarrage de l'usine de Brandon, qui est entrée en exploitation vers la fin de 1999. Le secteur du porc de Maple Leaf a atteint plusieurs étapes opérationnelles stratégiques durant le trimestre. Malgré les pertes liées au démarrage de l'installation, nous sommes très satisfaits du déroulement du lancement de l'usine de Brandon. Les installations de Brandon, Manitoba, et de Burlington, Ontario, sont devenues les deux seules usines de traitement du porc au monde à recevoir l'approbation pour l'exportation de porc en Chine. Les premières expéditions pour la Chine ont été faites vers la fin d'avril. En avril, le secteur du porc de Maple Leaf a également commencé à importer des porcs sur pied des Etats-Unis pour les transformer à l'installation de Burlington. Il s'agit des premiers porcs provenant des Etats-Unis transformés au Canada depuis plus de 60 ans. L'importation a été rendue possible par la modification récente du protocole d'importation de porcs sur pied des Etats- Unis. L'installation de Brandon continuera de rechercher des occasions d'importer du porc des Etats-Unis, en réaction au grand nombre de porcs canadiens qui ont auparavant été expédiés de l'autre côté de la frontière canado-américaine.

Les résultats du secteur des aliments de consommation de Maple Leaf ont été plus bas que prévu en raison des pressions subies par la marge bénéficiaire en raison de la hausse des frais liés à la viande et certaines difficultés éprouvées pendant la restructuration récemment complétée qui a été entreprise vers la fin de 1999. Le secteur des volailles de Maple Leaf a continué d'améliorer la distribution sur le marché et la part du marché des produits de poulet et de dinde Maple Leaf Prime. Maple Leaf Foods International a enregistré des résultats satisfaisants.

Groupe des produits de boulangerie

Les ventes du groupe des produits de boulangerie se sont établies à 153,5 millions $ par rapport à 175,4 millions $ pour la période correspondante de l'exercice antérieur. La baisse est en grande partie attribuable à la vente d'activités en franchise à la fin du second trimestre et à l'effet d'une semaine supplémentaire au premier trimestre de 1999. Le bénéfice d'exploitation de 3,1 millions $ a augmenté par rapport à 0,3 million $ pour la période correspondante de l'exercice antérieur. Canada Bread Company, Limited a continué de faire des progrès du point de vue de l'exploitation et des finances grâce à une application dynamique d'une stratégie de revirement en six points. Aux Etats- Unis, les ventes des produits de pain précuits ont continué de s'accroître fortement avec une hausse de 15% par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. A la fin du premier trimestre, le secteur des activités de boulangerie de Maple Leaf fonctionnait à un niveau voisin du seuil de rentabilité grâce à l'amélioration du rendement manufacturier, à des mesures de réduction des frais et à la hausse des ventes au détail.

Groupe agro-industriel

Les ventes du groupe agro-industriel se sont établies à 194,0 millions $, en hausse de 16% par rapport à 166,6 millions $ pour la période correspondante de l'exercice antérieur. Le bénéfice d'exploitation était de 17,0 millions $, pour une hausse de 51% par rapport à 11,3 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice antérieur. La hausse des ventes et du bénéfice d'exploitation comprend les résultats de Landmark Feeds et Elite Swine, acquises au quatrième trimestre de 1999. Les résultats du groupe agro-industriel ont également bénéficié de notre modèle d'affaires à coordination verticale, équilibrant les faibles marges bénéficiaires cycliques qui se produisent sur les marchés du porc en raison du prix élevé du porc.

Les autres revenus pour le trimestre se sont établis à 4,2 millions $ comparativement à 0,4 million $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La hausse est en grande partie attribuable à l'accroissement du bénéfice des entreprises associées, incluant les investissements d'Elite Swine dans la production de porc, ainsi que les profits réalisés sur la vente de lots de développement immobilier.

Après la fin du trimestre, la société a complété un placement privé de 225 millions $ sous forme de billets de 10 ans auprès d'un groupe d'investisseurs du Canada et des Etats-Unis, ainsi que par l'acquisition de Hub Meat Packers dans le Canada atlantique conclue le 1er mai 2000.

La société a déclaré un dividende de 0,04 $ par action payable le 30 juin 2000 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 1er mai 2000.


Communiqués de presse et discours