Centre des médias
2013/05/02

Les Aliments Maple Leaf Inc. communique ses résultats du premier trimestre de 2013

TSX : MFI
www.mapleleaffoods.com

TORONTO, le 2 mai 2013 /CNW/ - Les Aliments Maple Leaf Inc. (TSX : MFI) a communiqué aujourd'hui ses résultats financiers pour le premier trimestre clos le 31 mars 2013.

  • Le résultat opérationnel ajusté1) 2) a diminué de 76,2 %, s'établissant à 7,6 millions de dollars, comparativement à 31,7 millions de dollars au dernier exercice.
  • La perte nette2) a augmenté, atteignant 14,7 millions de dollars, par rapport à 5,8 millions de dollars au dernier exercice.
  • Le bénéfice ajusté par action2) 3) a baissé, se soldant par une perte de 0,06 $, comparativement à un bénéfice ajusté par action de 0,06 $ au dernier exercice.

« Nous avons connu un trimestre très difficile, la baisse des bénéfices générés par nos activités liées aux protéines animales ayant pris le pas sur la bonne progression des résultats dans notre groupe des produits de boulangerie », a déclaré Michael H. McCain, président et chef de la direction. « Nous nous attendions depuis un certain temps à ce que l'instabilité domine au cours de la première moitié de 2013, mais le phénomène a certainement été beaucoup plus marqué que prévu. Notre secteur des viandes, qui affichait depuis plusieurs années une amélioration progressive et constante, a subi pour le trimestre à l'étude l'incidence combinée de la conjoncture défavorable des marchés, de la baisse des volumes consécutive aux hausses de prix qui ont dû être mises en œuvre et des coûts de transition liés à notre nouveau réseau. Malgré les défis à court terme posés par cette situation, nous prévoyons que nos résultats s'amélioreront de façon soutenue pendant le reste de l'année grâce à de meilleures conditions de marché, au retour de volumes stables et au succès constant de nos activités de transformation de la chaîne d'approvisionnement. Nos initiatives stratégiques, qui exercent l'influence la plus déterminante sur l'accroissement de nos marges, vont bon train et contribuent à nos résultats. »

1) Le résultat opérationnel ajusté, une mesure non conforme aux IFRS, est utilisé par la direction pour évaluer les résultats financiers et opérationnels. Il est défini comme le résultat avant impôt ajusté pour tenir compte des éléments qui ne sont pas considérés comme représentatifs des activités opérationnelles courantes de l'entreprise et des éléments pour lesquels l'incidence économique des transactions se fera sentir dans les résultats des périodes futures au moment de la vente ou du transfert de l'actif sous-jacent. Veuillez vous reporter à la rubrique intitulée « Rapprochement des mesures financières non conformes aux IFRS » à la fin du présent communiqué.
2) Les données de 2012 ont été retraitées afin de prendre en compte l'incidence de l'adoption de la version révisée de la Norme comptable internationale 19, Avantages du personnel (« IAS 19 »), conformément à ce qui est indiqué à la note 24 des états financiers intermédiaires consolidés condensés non audités du premier trimestre de 2013 de la société.
3) Le bénéfice ajusté par action, une mesure non conforme aux IFRS, est utilisé par la direction pour évaluer les résultats financiers et opérationnels courants. Il est défini comme le bénéfice de base par action attribuable aux actionnaires ordinaires, et il est ajusté pour tenir compte de tous les éléments qui ne sont pas considérés comme représentatifs des activités opérationnelles courantes de l'entreprise et des éléments pour lesquels l'incidence économique des transactions se fera sentir dans les résultats des périodes futures au moment de la vente ou du transfert de l'actif sous-jacent. Veuillez vous reporter à la rubrique intitulée « Rapprochement des mesures financières non conformes aux IFRS » à la fin du présent communiqué.

Aperçu financier

Les ventes se sont établies à 1 112,8 millions de dollars, en baisse de 4,1 % par rapport au dernier exercice, ou de 2,3 % après ajustement pour tenir compte de l'incidence des dessaisissements et des taux de change, la diminution des volumes ayant été en partie annulée par les hausses de prix.

Le résultat opérationnel ajusté s'est situé à 7,6 millions de dollars pour le premier trimestre, comparativement à 31,7 millions de dollars au dernier exercice, ce qui est principalement attribuable à la baisse des bénéfices du Groupe des protéines animales, les résultats des activités de transformation primaire du porc et de production porcine ayant subi l'influence des prix du marché et des taux de change.

La perte nette a augmenté, atteignant 14,7 millions de dollars (perte de base par action de 0,11 $), par rapport à une perte de 5,8 millions de dollars (perte de base par action de 0,04 $) l'an dernier. La perte nette tient compte des coûts avant impôt de 47,4 millions de dollars (0,25 $ par action) liés aux activités de restructuration et d'autres coûts connexes (20,4 millions de dollars, ou 0,11 $ par action, en 2012). L'augmentation des frais de restructuration résulte des plans de transformation de la société qui sont associés à un niveau avancé de planification et d'exécution et qui ont obligé la direction à comptabiliser des coûts de restructuration en lien avec le personnel. Le bénéfice ajusté par action a baissé de 0,12 $, se soldant par une perte de 0,06 $, comparativement à un bénéfice ajusté par action de 0,06 $ au dernier exercice.

Plusieurs éléments sont exclus de l'analyse du résultat sous-jacent, car ils ne sont pas représentatifs des activités opérationnelles courantes. Veuillez vous reporter à la rubrique intitulée « Rapprochement des mesures financières non conformes aux IFRS » dans le présent communiqué.

Données par secteur d'activité

Le tableau qui suit présente un sommaire des ventes par secteur d'activité :

(non audité) Premier trimestre
(en milliers de dollars) 2013 2012
Groupe des produits de la viande 676 957 $ 725 535 $
Groupe agroalimentaire 67 450 65 298
Groupe des protéines animales 744 407 $ 790 833 $
Groupe des produits de boulangerie 368 426 $ 369 990
Ventes 1 112 833 $ 1 160 823 $

Le tableau suivant présente un sommaire du résultat opérationnel ajusté par secteur d'activité :

(non audité) Premier trimestre
(en milliers de dollars) 2013 20121)
Groupe des produits de la viande (10 452)$ 15 129 $
Groupe agroalimentaire 5 380 18 154
Groupe des protéines animales (5 072)$ 33 283 $
Groupe des produits de boulangerie 14 124 2 359
Coûts non affectés dans le
résultat opérationnel ajusté2)
(1 498) (3 911)
Résultat opérationnel ajusté 7 554 $ 31 731 $

1) Le résultat opérationnel ajusté de 2012 a été retraité afin de prendre en compte l'incidence de l'adoption de la version révisée de la Norme comptable internationale 19, Avantages du personnel (« IAS 19 »), conformément à ce qui est indiqué à la note 24 des états financiers intermédiaires consolidés condensés non audités du premier trimestre de 2013 de la société.
2) Les coûts non affectés comprennent les charges qui ne peuvent être rattachées séparément aux secteurs d'activité et ne font pas partie des mesures utilisées par la société pour évaluer les résultats opérationnels sectoriels.

Groupe des protéines animales

Les résultats des activités du Groupe des produits de la viande et du Groupe agroalimentaire de la société doivent être considérés ensemble en raison d'opérations inter-sociétés et de facteurs corrélés en lien avec ces activités.

Les ventes du Groupe des protéines animales, qui comprend les activités du Groupe des produits de la viande et du Groupe agroalimentaire de la société, ont reculé de 5,9 % et se sont fixées à 744,4 millions de dollars au premier trimestre de 2013, comparativement à 790,8 millions de dollars au dernier exercice. Ce recul est essentiellement attribuable à la baisse des volumes et à la vente par la société de ses activités de transformation de la pomme de terre, ce qui a été partiellement compensé par des hausses de prix. Le résultat opérationnel ajusté a décliné, se soldant par une perte de 5,1 millions de dollars, par rapport à un résultat opérationnel ajusté de 33,3 millions de dollars l'an dernier. Le facteur le plus déterminant a été l'incidence, d'un montant de 24 millions de dollars, exercée par les conditions de marché résultant de la sécheresse record dans le Midwest des États-Unis en 2012 et la dévaluation du yen japonais, principalement sur les activités de transformation primaire et de production porcine. Parmi les autres facteurs qui ont influé sur les résultats du trimestre, mentionnons l'incidence de 10 millions de dollars exercée par la baisse des volumes, essentiellement dans les viandes préparées, (cette baisse découle surtout des hausses de prix qui ont dû être mises en œuvre pour compenser l'augmentation des coûts des matières premières) et l'augmentation de 7 millions de dollars des coûts transitoires liés à l'exécution des initiatives stratégiques. Ces facteurs ont été en partie annulés par les économies de coûts de 9 millions de dollars associées aux initiatives stratégiques de création de valeur dans le secteur des viandes préparées. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Groupe des produits de la viande et le Groupe agroalimentaire, veuillez consulter les sections ci-dessous.

Groupe des produits de la viande
Comprend les produits de viandes préparées et à valeur ajoutée, les trousses-repas et les produits de porc, de volaille et de dinde frais vendus au détail, à des services alimentaires, à l'industrie et aux dépanneurs. Comprend des marques canadiennes dominantes comme Maple LeafMD et SchneidersMD et de nombreuses autres sous-marques importantes.

Les ventes du Groupe des produits de la viande se sont chiffrées à 677,0 millions de dollars, en baisse de 6,7 %, ou de 4,3 % après ajustement pour tenir compte de l'incidence de la vente par la société de ses activités de transformation de la pomme de terre et de l'appréciation du dollar canadien. Les ventes ont diminué en raison de la baisse des volumes dans les secteurs du porc frais et des viandes préparées, ce qui a été en partie annulé par les hausses des prix des viandes préparées et par l'augmentation des prix du marché pour les produits de porc et de volaille.

Le résultat opérationnel ajusté a décliné, se soldant par une perte de 10,5 millions de dollars pour le trimestre, comparativement à un bénéfice net de 15,1 millions de dollars au dernier exercice. Comme prévu, la sécheresse record qui a touché le Midwest des États-Unis l'an dernier a fait augmenter considérablement les coûts des céréales et de la viande. Les volumes des viandes préparées de la société ont reculé de 8 % dans la foulée des hausses de prix qui ont dû être mises en œuvre afin de contrer cette augmentation du coût des intrants. Les résultats ont été également influencés par les coûts transitoires supplémentaires associés à la réalisation du projet de transformation du réseau de la société; il s'agit principalement de frais généraux en double et de frais de démarrage. Pour le trimestre, ces coûts transitoires ont été plus que compensés par l'augmentation des bénéfices découlant des initiatives de transformation et de rationalisation du réseau qui ont été menées à bien au dernier exercice et qui, jumelées à l'innovation et à la valeur rehaussée de la composition des ventes, ont permis d'accroître les marges trimestrielles. La vente des activités de transformation de la pomme de terre de la société au cours du trimestre a réduit le résultat opérationnel ajusté d'environ 3 millions de dollars comparativement au dernier exercice.

Les résultats générés par les activités de transformation primaire du porc ont été principalement touchés par la dévaluation rapide du yen japonais, qui a eu pour effet de réduire les marges sur les exportations de porcs, par la contribution plus faible des programmes de couverture et par le rendement plus faible sur les ventes de sous-produits. À l'échelle de l'industrie, les marges des activités de transformation sont demeurées négatives pour le trimestre, bien qu'elles se soient améliorées par rapport à l'an dernier. Les résultats des activités de volaille ont subi l'incidence de la baisse des marges sectorielles liées aux activités de transformation, ce qui a été partiellement annulé par l'augmentation des prix des produits à valeur ajoutée.

Groupe agroalimentaire
Comprend les activités canadiennes de production porcine et de récupération de sous-produits d'origine animale incluant la fabrication et la distribution de biodiesel.

Les ventes du Groupe agroalimentaire se sont élevées à 67,5 millions de dollars pour le premier trimestre, en hausse de 3,3 % par rapport à 65,3 millions de dollars au dernier exercice, grâce à la hausse des prix et des volumes dans le secteur de la récupération de sous-produits.

Le résultat opérationnel ajusté s'est établi à 5,4 millions de dollars pour le premier trimestre, en baisse de 70,4 %, comparativement à 18,2 millions de dollars au dernier exercice, ce qui est entièrement le fait des résultats des activités de production porcine qui ont subi l'incidence combinée de l'augmentation des prix de la nourriture, du déclin des prix du marché pour le porc et de la diminution de la contribution des activités de couverture. Les résultats des activités de récupération de sous-produits sont stables par rapport à ceux du dernier exercice, la hausse des coûts des matières premières ayant été neutralisée par l'augmentation des prix de vente et des volumes du biodiesel.

Groupe des produits de boulangerie
Comprend les produits de boulangerie frais et congelés, notamment les pains, petits pains, bagels, pains de spécialité et artisanaux, pâtisseries sucrées et pâtes et sauces fraîches vendus au détail, aux services alimentaires et aux dépanneurs. Comprend les marques nationales comme Dempster'sMD, TenderflakeMD, OlivieriMD et New York Bakery CoMC et de nombreuses marques régionales dominantes.

Pour le premier trimestre, les ventes du Groupe des produits de boulangerie se sont établies à 368,4 millions de dollars, en baisse de 0,4 %, mais en hausse de 0,6 % après ajustement pour tenir compte de la fermeture d'une boulangerie au Royaume-Uni et de l'incidence des taux de change sur les ventes réalisées aux États-Unis et au Royaume-Uni. Cette augmentation des ventes résulte surtout des hausses de prix mises en œuvre au cours du trimestre dans le secteur des produits de boulangerie frais et des produits de boulangerie surgelés en Amérique du Nord ainsi que de la progression des volumes liés aux croissants au Royaume-Uni, ce qui a été en partie annulé par la diminution des volumes dans le secteur des produits de boulangerie frais.

Le résultat opérationnel ajusté s'est élevé à 14,1 millions de dollars, par rapport à 2,4 millions de dollars au dernier exercice, en grande partie grâce à la meilleure performance des produits de boulangerie frais. Les résultats des activités liées aux pâtes surgelées et fraîches ont également augmenté, tandis que les bénéfices des activités du Royaume-Uni ont été conformes à ceux du dernier exercice.

La hausse significative des résultats dans le secteur des produits de boulangerie frais découle surtout de l'amélioration des efficiences opérationnelles, de la contribution de la nouvelle boulangerie de Hamilton, en Ontario, et des frais non récurrents liés au démarrage du système SAP qui ont été engagés au dernier exercice. Les hausses de prix et la diminution des frais de publicité et de promotion ont également eu une incidence favorable sur les résultats. Au cours du trimestre, des frais généraux en double d'environ 3 millions de dollars ont été engagés dans l'attente de la fermeture d'une troisième boulangerie à Toronto. Ces frais, qui devraient totaliser près de 5 millions de dollars pour le premier semestre de l'exercice, seront éliminés au début du mois de juin lorsque la boulangerie sera fermée et que la production sera transférée dans la nouvelle installation qui vient d'être construite à Hamilton, en Ontario.

L'augmentation des marges des activités liées aux produits de boulangerie surgelés en Amérique du Nord est essentiellement attribuable aux hausses de prix mises en œuvre au cours du trimestre, alors que la progression des résultats dans le secteur des pâtes fraîches résulte d'une radiation de stocks qui a été effectuée au premier trimestre de l'exercice précédent et qui ne s'est pas répétée. Bien que les activités de boulangerie du Royaume-Uni aient profité de l'accroissement des volumes et de la fermeture de l'établissement de Walsall l'an dernier, cette amélioration a été annulée par la hausse des dépenses de commercialisation qui ont été engagées pendant le trimestre afin de soutenir la poursuite de la croissance de la marque New York Bakery.

Objectifs à long terme concernant la marge du BAIIA1)

Lors de l'annonce du plan de création de valeur de la société en 2010, la direction prévoyait, selon ses estimations, que les améliorations découlant de ce plan permettraient de réaliser une marge du résultat opérationnel avant les intérêts, les impôts et l'amortissement (« BAIIA ») de 12,5 % en 2015. Par suite de l'adoption subséquente de la Norme comptable internationale 19, Avantages du personnel (« IAS 19 »), soit à compter du 1er janvier 2013, la société a comptabilisé rétrospectivement un ajustement des charges de retraite hors trésorerie d'un montant de 35,2 millions de dollars en 2012 au titre de ses régimes à prestations définies, ce qui a été pris en compte dans le calcul du BAIIA. Ce changement dans la comptabilisation des régimes de retraite n'avait pas été envisagé à l'époque, et la direction ne l'avait pas inclus dans son estimation des marges futures. Par conséquent, la société a modifié son objectif concernant la marge du BAIIA de 2015 pour le fixer à 11,7 %, ce qui tient compte, après révision, d'une marge du BAIIA cible de 11,4 % pour le Groupe des protéines animales et de 12,3 % pour le Groupe des produits de boulangerie.

L'incidence de l'adoption de la version révisée d'IAS 19 est décrite plus en détail à la note 24 des états financiers intermédiaires consolidés condensés non audités du premier trimestre de 2013 de la société.

1) Le BAIIA est calculé comme étant le résultat opérationnel avant les intérêts et les impôts sur le résultat, plus la perte de valeur et l'amortissement des immobilisations incorporelles, ajusté pour tenir compte des éléments qui ne sont pas considérés comme représentatifs des activités opérationnelles courantes de l'entreprise et des éléments pour lesquels l'incidence économique des transactions se fera sentir dans les résultats des périodes futures au moment de la vente ou du transfert de l'actif sous-jacent.

Événements postérieurs

Le 4 avril 2013, la société a conclu une entente pour la vente d'une boulangerie de pains de spécialité, qui est située à Londres, au Royaume-Uni.

Le 16 avril 2013, la société a annoncé qu'elle projette de fermer une boulangerie à Shawinigan, au Québec, le 3 mai 2013. La société engagera des frais de restructuration avant impôt d'environ 3,1 millions de dollars, ce qui comprend près de 1,6 million de dollars en coûts décaissés.

Autres considérations

Le 1er mai 2013, Les Aliments Maple Leaf a déclaré un dividende de 0,04 $ par action, payable le 28 juin 2013 aux actionnaires inscrits à la clôture des marchés le 7 juin 2013. Sauf indication contraire de la société par écrit, au plus tard à la date de paiement du dividende, ce dividende sera considéré comme admissible au crédit d'impôt pour dividendes amélioré.

Un document à l'intention des investisseurs sur les résultats financiers de la société pour le premier trimestre peut être consulté en ligne à l'adresse www.mapleleaffoods.com sous l'onglet « Investisseurs », sur la page des résultats trimestriels. Une conférence téléphonique aura lieu à 14 h 30 HAE, le 2 mai 2013, pour passer en revue les résultats financiers du premier trimestre des Aliments Maple Leaf. Pour participer à la conférence téléphonique, veuillez composer le 416-340-8061 ou le 1-866-225-0198. Les personnes qui n'auront pu participer à la conférence pourront en écouter une version archivée qui sera disponible une heure après l'événement au 905-694-9451 / 1-800-408-3053 (code d'accès 3231342).

Une diffusion Web de la conférence sur les résultats du premier trimestre sera également offerte à l'adresse http://investor.mapleleaf.ca par l'entremise du lien suivant : http://www.media-server.com/m/p/zc2zs4i3.

Il est possible de télécharger la version intégrale des états financiers et du rapport de gestion connexe de la société à partir de son site Web.

Rapprochement des mesures financières non conformes aux IFRS

La société utilise les mesures non conformes aux IFRS suivantes : le résultat opérationnel ajusté et le bénéfice ajusté par action. La direction est d'avis que ces mesures non conformes aux IFRS lui fournissent ainsi qu'aux investisseurs de l'information utile pour évaluer le rendement financier de la société pour les raisons mentionnées ci-après. Ces mesures n'ont pas de signification normalisée aux termes des IFRS et, par conséquent, elles peuvent ne pas être comparables à des mesures similaires présentées par d'autres sociétés ouvertes, et elles ne doivent pas être considérées comme des substituts d'autres mesures financières établies conformément aux IFRS.

Résultat opérationnel ajusté

Le résultat opérationnel ajusté, une mesure non conforme aux IFRS, est utilisé par la direction pour évaluer les résultats financiers et opérationnels. Il est défini comme le résultat avant impôt ajusté pour tenir compte des éléments qui ne sont pas considérés comme représentatifs des activités opérationnelles courantes de l'entreprise et des éléments pour lesquels l'incidence économique des transactions se fera sentir dans les résultats des périodes futures au moment de la vente ou du transfert de l'actif sous-jacent. Le tableau ci-dessous présente un rapprochement du résultat net, tel qu'il est présenté aux termes des IFRS dans les états des résultats intermédiaires consolidés condensés non audités pour les périodes de trois mois, conformément à ce qui est indiqué ci-dessous au titre du résultat opérationnel ajusté. La direction croit que cette base est la plus appropriée pour évaluer les résultats opérationnels, car elle est représentative des activités courantes de la société.

Trimestre clos le 31 mars 2013
Groupe
des
produits
de la
viande
Groupe agro-
alimentaire
Groupe
des produits
de
boulangerie
Coûts
non
affectés
Données
consolidées
(non audité)
(en milliers de dollars)
Perte nette (14 742)$
Impôt sur le résultat (10 463)
Résultat opérationnel avant impôt sur le résultat (25 205)$
Charge d'intérêts 16 500
Variation de la juste valeur des swaps de taux d'intérêt non désignés (617)
Autres (produits) charges (43 394) 862 2 514 (793) (40 811)
Frais de restructuration et autres frais connexes 35 213 - 10 411 1 745 47 369
Résultats opérationnels (10 452)$ 5 380 $ 14 124 $ (11 816)$ (2 764)$
Augmentation de la juste valeur des actifs biologiques - - - 5 277 5 277
Profits latents sur les contrats à terme normalisés de marchandises - - - 5 041 5 041
Résultat opérationnel ajusté (10 452)$ 5 380 $ 14 124 $ (1 498)$ 7 554 $

Trimestre clos le 31 mars 20121)
Groupe
des
produits
de la
viande
Groupe agro-
alimentaire
Groupe
des produits
de
boulangerie
Coûts
non
affectés
Données
consolidées
(non audité)
(en milliers de dollars)
Perte nette (5 775)$
Impôt sur le résultat (169)
Résultat opérationnel avant impôt sur le résultat (5 944)$
Charge d'intérêts 17 643
Variation de la juste valeur des swaps de taux d'intérêt non désignés (5 153)
Autres (produits) charges 92 (90) (22) 135 115
Frais de restructuration et autres frais connexes 14 472 - 5 884 - 20 356
Résultats opérationnels 15 129 $ 18 154 $ 2 359 $ (8 625)$ 27 017 $
Augmentation de la juste valeur des actifs biologiques - - - (2 132) (2 132)
Profits latents sur les contrats à terme normalisés de marchandises - - - 6 846 6 846
Résultat opérationnel ajusté 15 129 $ 18 154 $ 2 359 $ (3 911)$ 31 731 $

1) La perte nette et le résultat opérationnel ajusté de 2012 ont été retraités afin de prendre en compte l'incidence de l'adoption de la version révisée de la Norme comptable internationale 19, Avantages du personnel (« IAS 19 »), conformément à ce qui est indiqué à la note 24 des états financiers intermédiaires consolidés condensés non audités du premier trimestre de 2013 de la société.

Bénéfice ajusté par action

Le bénéfice ajusté par action, une mesure non conforme aux IFRS, est utilisé par la direction pour évaluer les résultats financiers et opérationnels courants. Il est défini comme le bénéfice de base par action attribuable aux actionnaires ordinaires, et il est ajusté pour tenir compte des éléments qui ne sont pas considérés comme représentatifs des activités opérationnelles courantes de l'entreprise et des éléments pour lesquels l'incidence économique des transactions se fera sentir dans les résultats des périodes futures au moment de la vente ou du transfert de l'actif sous-jacent. Le tableau ci-dessous présente un rapprochement du bénéfice de base par action tel qu'il est présenté aux termes des IFRS dans les états des résultats intermédiaires consolidés condensés non audités pour les périodes de trois mois, conformément à ce qui est indiqué ci-dessous au titre du bénéfice ajusté par action. La direction croit que cette base est la plus appropriée pour évaluer les résultats opérationnels, car elle est représentative des activités courantes de la société.

Trimestre clos le
(non audité) 31 mars
(en dollars par action) 2013 20125)
Perte de base par action (0,11)$ (0,04)$
Frais de restructuration et autres frais connexes1) 0,25 0,11
Éléments qui ne sont pas considérés comme représentatifs des activités courantes2) (0,25) -
Variation de la juste valeur des swaps de taux d'intérêt non désignés3) (0,01) (0.03)
Variation de la juste valeur des pertes latentes (profits latents) sur les contrats à terme
normalisés de marchandises3)
0,03 0,03
Variation de la juste valeur des actifs biologiques3) 0,03 (0,01)
Bénéfice ajusté par action4) (0,06)$ 0,06 $

1) Comprend l'incidence par action des frais de restructuration et autres frais connexes, après impôt et après la participation ne donnant pas le contrôle.
2) Comprend les profits/pertes associés aux activités non opérationnelles, y compris les profits/pertes liés aux activités de restructuration, aux regroupements d'entreprises, aux activités abandonnées et aux actifs détenus en vue de la vente, le tout après impôt.
3) Comprend l'incidence par action de la variation de la juste valeur des swaps de taux d'intérêt non désignés, de l'inefficacité de la couverture comptabilisée dans les résultats, des pertes latentes (profits latents) sur les contrats à terme normalisés de marchandises et de la variation de la juste valeur des actifs biologiques, après impôt.
4) Les totaux ne sont pas nécessairement justes en raison de l'arrondissement.
5) La perte de base et le bénéfice ajusté par action de 2012 ont été retraités afin de prendre en compte l'incidence de l'adoption de la version révisée de la Norme comptable internationale 19, Avantages du personnel (« IAS 19 »), conformément à ce qui est indiqué à la note 24 des états financiers intermédiaires consolidés condensés non audités du premier trimestre de 2013 de la société.

Énoncés prospectifs

Le présent document et les communications publiques, orales ou écrites, de la société contiennent souvent des « énoncés prospectifs » (au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables) fondés sur des attentes, des estimations, des prévisions et des projections courantes sur les secteurs dans lesquels la société exerce ses activités et sur des opinions et hypothèses formulées par la direction de la société. Ces énoncés comprennent, sans s'y limiter, des énoncés sur les objectifs de la société ainsi que des énoncés liés aux opinions, plans, objectifs, attentes, anticipations, estimations et intentions de la société. L'information prospective spécifique figurant dans le présent document comprend, sans s'y limiter, les énoncés relatifs aux avantages attendus, au calendrier, aux mesures, aux coûts et aux investissements associés au plan de création de valeur de la société, les attentes relatives aux ratios de la dette nette par rapport au BAIIA pendant la mise en œuvre du plan, les attentes relatives à l'utilisation des produits financiers dérivés, des contrats à terme et des options, les attentes relatives à l'amélioration des efficiences, l'utilisation prévue des soldes de trésorerie, les sources de fonds visant à satisfaire aux besoins opérationnels courants incluant le renouvellement des facilités de titrisation existantes, les dépenses en immobilisations et le remboursement de la dette, les attentes relatives aux acquisitions et aux dessaisissements, le calendrier des ouvertures de nouvelles usines et de fermeture d'anciennes usines, les pertes d'emploi et la certification LEEDMD, les attentes relatives à l'incidence des nouvelles normes comptables, les attentes relatives à la suffisance du compte de correction de valeur pour créances douteuses ainsi que les attentes relatives à la performance du régime de retraite ainsi qu'aux passifs futurs et aux cotisations futures au titre des régimes de retraite. Des termes comme « prévoir », « anticiper », « avoir l'intention de », « tenter », « pouvoir », « planifier », « croire », « chercher », « estimer » et leurs dérivés ou d'autres expressions semblables signalent des énoncés prospectifs. Ces énoncés ne constituent pas des garanties au sujet du rendement futur et se fondent sur des hypothèses, des risques et des incertitudes difficiles à prévoir.

En outre, ces énoncés et les attentes concernant le rendement des activités de la société en général sont fondés sur certains facteurs et hypothèses, concernant ce qui suit, sans s'y limiter : la conjoncture économique au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Japon; le taux de change entre le dollar canadien et le dollar américain, la livre sterling et le yen japonais; l'approvisionnement et les coûts des matières premières, de l'énergie et des fournitures; les prix des produits; la disponibilité d'assurances; l'environnement concurrentiel et la conjoncture connexe des marchés; l'accroissement des efficiences opérationnelles par suite du plan de création de valeur ou d'autres mesures; l'accès continu au capital; les coûts de conformité aux normes en matière d'environnement et de santé; l'absence d'une issue défavorable relative aux litiges en cours; l'absence de mesures imprévues par les gouvernements au Canada et à l'étranger; et l'hypothèse générale selon laquelle aucun des risques décrits ci-dessous ou ailleurs dans le présent document ne se réalisera. Toutes ces hypothèses sont fondées sur l'information dont dispose actuellement la société, y compris l'information obtenue auprès de tiers. Ces hypothèses pourraient se révéler erronées en tout ou en partie. De plus, les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux qui sont exprimés de façon explicite ou implicite ou qui sont prévus dans les énoncés prospectifs, lesquels ne reflètent les attentes de la société qu'à la date à laquelle ils ont été formulés.

Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des résultats, exprimés de façon explicite ou implicite, ou prévus, contenus dans les énoncés prospectifs sont décrits plus en détail dans le rapport de gestion annuel de la société pour la période close le 31 décembre 2012, notamment sous la rubrique « Facteurs de risque » du rapport de gestion de la société pour l'exercice clos le 31 décembre 2012, qui peut être consulté sur SEDAR à www.sedar.com. La société n'a pas l'intention de mettre à jour les énoncés prospectifs, oraux ou écrits, et décline toute obligation de cette nature, que ce soit en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou autrement sauf lorsque la loi l'exige.

Les Aliments Maple Leaf Inc. (« Les Aliments Maple Leaf » ou la « société ») est une importante société de viandes, de repas et de produits de boulangerie à valeur ajoutée établie au Canada qui s'engage à offrir des produits alimentaires de qualité à des consommateurs partout dans le monde. Établie à Toronto, au Canada, la société emploie environ 20 000 personnes dans ses installations au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie.

États financiers intermédiaires consolidés condensés
(en dollars canadiens)
(non audité)


LES ALIMENTS MAPLE LEAF INC.


Trimestres clos les 31 mars 2013 et 2012

Bilans consolidés

(en milliers de dollars canadiens) Au 31 mars Au 31 mars Au 31 décembre Au 1er janvier
(non audité) 2013 2012 2012 2012
(retraité) (retraité) (retraité)
ACTIFS
Actifs courants
Trésorerie et équivalents de trésorerie 92 438 $ 1 279 $ 90 414 $ - $
Débiteurs 108 776 98 993 116 503 133 504
Billets à recevoir 119 555 127 321 125 487 98 545
Stocks 325 363 326 483 301 804 293 231
Actifs biologiques 79 934 53 003 78 127 49 265
Impôt sur le résultat et autres impôts à recouvrer 39 731 50 258 41 527 43 789
Charges payées d'avance et autres actifs 21 362 20 085 12 590 24 688
Actifs détenus en vue de la vente 22 847 30 660 37 087 -
810 006 $ 708 082 $ 803 539 $ 643 022 $
Immobilisations corporelles 1 243 101 1 070 342 1 212 177 1 067 246
Immeubles de placement 12 019 12 346 11 979 11 232
Avantages du personnel 133 152 139 531 107 831 133 942
Autres actifs à long terme 12 731 11 466 13 663 11 926
Actif d'impôt différé 127 288 123 857 132 558 127 456
Goodwill 754 746 753 322 753 156 753 739
Immobilisations incorporelles 208 033 199 411 208 793 191 896
Total des actifs 3 301 076 $ 3 018 357 $ 3 243 696 $ 2 940 459 $
PASSIFS ET CAPITAUX PROPRES
Passifs courants
Dette bancaire 33 491 $ 4 786 $ 48 243 $ 36 404 $
Créditeurs et charges à payer 447 589 451 609 446 911 482 059
Provisions 41 720 38 291 26 335 44 255
Partie courante de la dette à long terme 6 823 5 677 6 573 5 618
Autres passifs courants 17 842 19 421 14 961 20 409
547 465 $ 519 784 $ 543 023 $ 588 745 $
Dette à long terme 1 256 708 1 085 649 1 206 945 941 956
Avantages du personnel 371 344 366 560 420 933 350 853
Provisions 34 921 28 977 25 800 28 936
Autres passifs à long terme 75 647 84 888 80 084 88 153
Passif d'impôt différé 9 449 8 440 8 912 11 703
Total des passifs 2 295 534 $ 2 094 298 $ 2 285 697 $ 2 010 346 $
Capitaux propres
Capital social 902 986 $ 902 810 $ 902 810 $ 902 810 $
Déficit (31 151) (91 099) (72 701) (78 674)
Surplus d'apport 82 673 69 763 75 913 64 327
Cumul des autres éléments du résultat global (13 958) (15 255) (13 263) (17,042)
Actions propres (1 845) (6 347) (1 845) (6 347)
Total des capitaux propres 938 705 $ 859 872 $ 890 914 $ 865 074 $
Participation ne donnant pas le contrôle 66 837 64 187 67 085 65 039
Total des capitaux propres 1 005 542 $ 924 059 $ 957 999 $ 930 113 $
Total des passifs et des capitaux propres 3 301 076 $ 3 018 357 $ 3 243 696 $ 2 940 459 $

États consolidés des résultats

(en milliers de dollars canadiens, sauf les montants par action) Trimestre clos le 31 mars
(non audité) 2013 2012
(retraité)
Ventes 1 112 833 $ 1 160 823 $
Coût des ventes 985 518 989 882
Marge brute 127 315 $ 170 941 $
Frais de vente et charges générales et administratives 130 079 143 924
Bénéfice avant ce qui suit : (2 764)$ 27 017 $
Frais de restructuration et autres frais connexes (47 369) (20 356)
Variation de la juste valeur des swaps de taux d'intérêt non désignés 617 5 153
Autres produits (charges) 40,811 (115)
(Perte) bénéfice avant intérêts et impôt sur le résultat (8 705)$ 11 699 $
Charge d'intérêts 16 500 17 643
Perte avant impôt sur le résultat (25 205)$ (5 944)$
Impôt sur le résultat (10 463) (169)
Perte nette (14 742)$ (5 775)$
Attribuable à ce qui suit :
Actionnaires ordinaires (14 938)$ (5 791)$
Participation ne donnant pas le contrôle 196 16
(14 742)$ (5 775)$
Perte par action attribuable aux actionnaires ordinaires
Perte de base par action (0,11)$ (0,04)$
Perte diluée par action (0,11)$ (0,04)$
Nombre moyen pondéré d'actions (en millions) 139,9 139,5

États consolidés du résultat global

(en milliers de dollars canadiens) Trimestre clos le 31 mars
(non audité) 2013 2012
(retraité)
Perte nette (14 742)$ (5 775)$
Autres éléments du résultat global
Élément qui ne sera pas reclassé dans le résultat net :
Variation des écarts actuariels 62 734 (1 116)
Total de l'élément qui ne sera pas reclassé dans le résultat net 62 734 (1 116)
Éléments qui sont ou qui peuvent être reclassés ultérieurement dans le résultat net :
Variation de l'écart de conversion cumulé 753 (2 217)
Variation des profits latents et des pertes latentes sur les couvertures de flux de trésorerie (1 271) 3 706
Total des éléments qui sont ou qui peuvent être reclassés ultérieurement dans le résultat net (518) 1 489
62 216 $ 373 $
Résultat global 47 474 $ (5 402)$
Attribuable à ce qui suit :
Actionnaires ordinaires 46 451 $ (5 058)$
Participation ne donnant pas le contrôle 1 023 (344)

États consolidés des variations des capitaux propres

Montants attribuables aux actionnaires ordinaires
Capital
social
Déficit
non
distribué
Surplus
d'apport
Cumul
total
des
autres
éléments
du
résultat
global
Actions
propres
Participation
ne donnant
pas le
contrôle
Total
des
capitaux
propres
(en milliers de dollars canadiens)
(non audité)
Solde au
31 décembre 2012 902 810 $ (72 701)$ 75 913 $ (13 263)$ (1 845)$ 67 085 $ 957 999 $
(retraité)
Résultat net - (14 938) - - - 196 (14 742)
Autres éléments du résultat global - 62 084 - (695) - 827 62 216
Dividendes déclarés (0,04 $ par action) - (5 596) - - - (1 271) (6 867)
Charge de rémunération fondée sur des actions - - 5 560 - - - 5 560
Exercice d'options sur actions 176 - - - - - 176
Autres - - 1 200 - - - 1 200
Solde au 31 mars 2013 902 986 $ (31 151)$ 82 673 $ (13 958)$ (1 845)$ 66 837 $ 1 005 542 $
Montants attribuables aux actionnaires ordinaires
Capital
social
Déficit
non
distribué
Surplus
d'apport
Cumul
total
des
autres
éléments
du
résultat
global
Actions
propres
Participation
ne donnant
pas le
contrôle
Total
des
capitaux
propres
(en milliers de dollars canadiens)
(non audité)
(retraité)
(Note 24)
Solde au
1er janvier 2012 902 810 $ (78 674)$ 64 327 $ (17 042)$ (6 347)$ 65 039 $ 930 113 $
(retraité)
Résultat net - (5 791) - - - 16 (5 775)
Autres éléments du résultat global - (1 054) - 1 787 - (360) 373
Dividendes déclarés (0,04 $ par action) - (5 580) - - - (508) (6 088)
Charge de rémunération fondée sur des actions - - 5 436 - - - 5 436
Solde au 31 mars 2012 902 810 $ (91 099)$ 69 763 $ (15 255)$ (6 347)$ 64 187 $ 924 059 $

États consolidés des flux de trésorerie

(en milliers de dollars canadiens) Trimestre clos le 31 mars
(non audité) 2013 2012
(retraité)
ENTRÉES (SORTIES) DE TRÉSORERIE LIÉES AUX ACTIVITÉS SUIVANTES :
Activités opérationnelles
Perte nette (14 742)$ (5 775)$
Ajouter (déduire) les éléments sans effet sur la trésorerie :
Variation de la juste valeur des actifs biologiques 5 278 (2 132)
Amortissement 33 852 31 389
Rémunération fondée sur des actions 5 560 5 436
Impôt différé (14 738) (2 024)
Impôt exigible 4 275 1 855
Charges d'intérêts 16 500 17 643
(Profit) perte sur la vente d'immobilisations corporelles (956) 20
Profit sur la vente d'actifs détenus en vue de la vente (45 388) -
Profit sur une acquisition 985 -
Variation de la juste valeur des swaps de taux d'intérêt non désignés (617) (5 153)
Variation de la juste valeur des instruments financiers dérivés 4 967 5 949
Moins-value 5 134 -
Augmentation du passif au titre des régimes de retraite 7 748 8 611
Impôt sur le résultat payé, montant net (7 074) (5 599)
Intérêts payés (15 431) (16 793)
Variation de la provision pour restructuration et autres frais connexes 38 105 5 443
Autres (4 990) (949)
Variation des éléments hors trésorerie du fonds de roulement opérationnel (20 857) (62 870)
Sorties de trésorerie liées aux activités opérationnelles (2 389)$ (24 949)$
Activités de financement
Dividendes versés (5 596)$ (5 580)$
Dividendes versés en lien avec la participation ne donnant pas le contrôle (1 271) (508)
Augmentation nette de la dette à long terme 43 525 150 000
Exercice d'options sur actions 176 -
Autres - (462)
Entrées de trésorerie liées aux activités de financement 36 834 $ 143 450 $
Activités d'investissement
Entrées d'actifs à long terme (76 055)$ (55 806)$
Acquisition d'une entreprise (922) (31 130)
Inscription à l'actif des charges d'intérêts (3 250) (1 214)
Produit tiré de la vente d'actifs à long terme 62 558 2 546
Sorties de trésorerie liées aux activités d'investissement (17 669)$ (85 604)$
Augmentation de la trésorerie et des équivalents de trésorerie 16 776 $ 32 897 $
Trésorerie et équivalents de trésorerie au début de la période, montant net 42 171 (36 404)
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période, montant net 58 947 $ (3 507)$
Le montant net de la trésorerie et des équivalents de trésorerie se compose de ce qui suit :
Trésorerie et équivalents de trésorerie 92 438 $ 1 279 $
Dette bancaire (33 491) (4 786)
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période 58 947 $ (3 507)$

Information financière sectorielle

Trimestre clos le 31 mars
2013 2012
Ventes
Groupe des produits de la viande 676 957 $ 725 535 $
Groupe agroalimentaire 67 450 65 298
Groupe des produits de boulangerie 368 426 369 990
1 112 833 $ 1 160 823 $
Résultats avant les frais de restructuration et autres
frais connexes et les autres produits
Groupe des produits de la viande (10 452)$ 15 129 $
Groupe agroalimentaire 5 380 18 154
Groupe des produits de boulangerie 14 124 2 359
Coûts non affectés (11 816) (8 625)
(2 764)$ 27 017 $
Dépenses en immobilisations
Groupe des produits de la viande 66 144 $ 38 972 $
Groupe agroalimentaire 2 444 3 080
Groupe des produits de boulangerie 7 467 13 754
76 055 $ 55 806 $
Amortissement
Groupe des produits de la viande 15 568 $ 14 766 $
Groupe agroalimentaire 4 156 3 943
Groupe des produits de boulangerie 14 128 12 680
33 852 $ 31 389 $

Au 31 mars Au 31 mars Au 31 décembre Au 1er janvier
2013 2012 2012 2012
Total des actifs
Groupe des produits de la viande 1 695 950 $ 1 499 693 $ 1 617 413 $ 1 465 576 $
Groupe agroalimentaire 274 205 260 019 275 167 223 013
Groupe des produits de boulangerie 992 721 920 479 1 005 432 937 292
Actifs non affectés 338 200 338 166 345 684 314 578
3 301 076 $ 3 018 357 $ 3 243 696 $ 2 940 459 $
Goodwill
Groupe des produits de la viande 442 925 $ 442 805 $ 442 925 $ 442 336 $
Groupe agroalimentaire 13 845 13 845 13 845 13 845
Groupe des produits de boulangerie 297 976 296 672 296 386 297 558
754 746 $ 753 322 $ 753 156 $ 753 739 $

SOURCE : Les Aliments Maple Leaf Inc.

Renseignements :

Relations avec les investisseurs : Nick Boland
Vice-président, Relations avec les investisseurs : 416-926-2005
Relations avec les médias : 416-926-2020


Communiqués de presse et discours