Centre des médias
2006/10/26

Les Aliments Maple Leaf Inc. communique ses résultats financiers

TORONTO, ON, le 26 octobre /CNW/ - Les Aliments Maple Leaf Inc. (MFI à la Bourse de Toronto) a communiqué aujourd'hui ses résultats financiers pour le troisième trimestre terminé le 30 septembre 2006.

"Notre rendement pour le troisième trimestre ne reflète clairement pas le potentiel de notre société et renforce notre décision d'aller de l'avant avec d'importants changements dans notre chaîne de valeur de protéines animales", a affirmé Michael McCain, président et chef de la direction. "Nous améliorerons considérablement notre rentabilité à long terme et réduirons notre exposition au change et aux marchés des marchandises en réorganisant ces activités pour axer notre croissance sur le marché à marge bénéficiaire plus élevée des viandes et des repas à valeur ajoutée. Malgré la croissance considérable du chiffre d'affaires de notre Groupe des produits de boulangerie au cours du trimestre, notre rentabilité a subi l'incidence des prix record de la farine et d'autres facteurs à court terme. Nous mettons en œuvre des hausses de prix pour contrebalancer ces coûts plus élevés, et nous continuerons de tirer profit de la renommée de notre marque et de notre position prépondérante sur le marché dans ce secteur."

Le 12 octobre 2006, Maple Leaf a annoncé une réorientation majeure de sa stratégie et une réorganisation subséquente de ses activités liées à la chaîne de valeur de protéines animales pour accroître fortement sa rentabilité à long terme. Ces activités, qui comprennent le Groupe des produits de la viande et le Groupe agro-alimentaire de la société, seront intégrées verticalement pour soutenir la croissance dans le secteur à marge bénéficiaire plus élevée des viandes et des repas à valeur ajoutée. Pour soutenir cette transition vers une entreprise intégrée en ce qui a trait aux activités liées aux protéines animales, Richard Lan a été nommé chef de l'exploitation du Groupe des aliments de Maple Leaf, qui inclut toutes les activités relatives aux protéines animales et à la boulangerie. La société adaptera ses activités relatives aux aliments pour animaux, à la production de porc et aux produits de porc frais pour répondre aux exigences de ses activités liées aux viandes à valeur ajoutée, ce qui entraînera la vente ou le regroupement de certains actifs. Par conséquent, la société prévoit engager des frais de restructuration se chiffrant entre 80 M$ et 120 M$ au cours des trois prochaines années.

Au troisième trimestre, la société a enregistré des frais de restructuration et autres coûts totalisant 19,7 M$ avant l'impôt sur les bénéfices relativement à la restructuration courante de ses activités de production de porc, laquelle a entraîné des coûts liés au regroupement des activités et à l'abandon d'activités secondaires. Au fur et à mesure que d'autres décisions seront prises, les coûts estimés de ces initiatives seront enregistrés comme des frais de restructuration, séparément du bénéfice de base courant.

Au cours du trimestre, la société a également enregistré une charge d'impôts non récurrente de 21,2 M$ pour la dévaluation de l'actif d'impôts futur relatif à ses activités américaines liées aux produits de boulangerie congelés. Bien que la société continue d'être d'avis que les pertes fiscales encourues à date aux États-Unis seront utilisées, l'accumulation de pertes fiscales au cours des dernières années et l'incertitude quant au moment où ces pertes seront utilisées a entraîné l'application de conventions comptables en vertu desquelles la société doit établir une pleine provision pour moins-value relativement à cet actif fiscal net. Ces ajustements sont décrits plus en détail à la note 6 des états financiers intermédiaires.

Pour le troisième trimestre, le chiffre d'affaires a reculé de 5 % et s'est établi à 1,5 G$, ce qui est principalement imputable aux prix moindres des produits d'exportation liés aux fluctuations des taux de change. Le chiffre d'affaires pour l'exercice à ce jour a diminué de 5 % et s'est établi à 4,4 G$.

Le bénéfice d'exploitation avant les frais de restructuration et les autres coûts a chuté à 46,3 M$ comparativement à 71,6 M$ pour le troisième trimestre de l'exercice précédent. Le bénéfice d'exploitation pour l'exercice à ce jour, avant les frais de restructuration et les autres coûts, a reculé à 158,5 M$ par rapport à 211,4 M$ en 2005. La comparaison des bénéfices ne tient pas compte des frais de restructuration et autres coûts totalisant 19,7 M$ (15,6 M$ après impôts) pour le troisième trimestre de 2006. La direction croit qu'il s'agit de la méthode la plus appropriée pour évaluer les résultats d'exploitation, car les frais de restructuration et autres coûts ne sont pas représentatifs des activités poursuivies.

Le bénéfice net pour le trimestre, avant les frais de restructuration et autres coûts et avant les ajustements fiscaux non récurrents, s'est chiffré à 11,8 M$ (0,09 $ par action), soit une baisse par rapport à 30,1 M$ (0,24 $ par action) l'an dernier. Le bénéfice net pour l'exercice à ce jour, selon la même méthode de calcul, s'est chiffré à 50,3 M$ (0,39 $ par action) comparativement à 84,4 M$ (0,67 $ par action) l'an dernier.

En tenant compte des frais de restructuration et autres coûts, ainsi que des ajustements fiscaux non récurrents, la société a essuyé une perte nette de 22,3 M$ (perte de 0,17 $ par action) et enregistré un bénéfice net pour l'exercice à ce jour de 16,1 M$ (0,13 $ par action).

Survol des résultats d'exploitation
Le tableau suivant indique le bénéfice d'exploitation par secteur commercial avant les frais de restructuration et autres coûts :

     <<
     Bénéfice d'exploitation avant les frais de restructuration et autres coûts :
     ----------------------------------------------------------------------------

     (en millions de dollars)   Troisième trimestre           Cumul annuel
                                --------------------      --------------------
                                 2006   2005   Var.         2006   2005   Var.
                                ------ ------ ------      ------ ------ ------
     Groupe des produits
     de la viande              9,2   13,3   (31 %)       36,6   49,5   (26 %)
     Groupe agro-alimentaire  13,2   26,8   (51 %)       44,4   83,0   (46 %)
                                --------------------      --------------------
     Chaîne de valeur de
     protéines animales       22,4   40,1   (44 %)       81,0  132,5   (39 %)
     Groupe des produits
     de boulangerie           23,8   31,4   (24 %)       77,5   78,9    (2 %)
                                --------------------      --------------------
                                 46,3   71,6   (35 %)      158,5  211,4   (25 %)
                                --------------------      --------------------
                                --------------------      --------------------
     >>

Groupe des produits de la viande (produits de viande préparés de marque à valeur ajoutée; produits de porc frais et congelés de marque à valeur ajoutée; produits de poulet et de dinde frais, congelés et de marque à valeur ajoutée; commercialisation, distribution et commerce des aliments à l'échelle internationale)

Pour le troisième trimestre, le chiffre d'affaires du Groupe des produits de la viande a reculé de 9 % et s'est chiffré à 926 M$, ce qui est principalement imputable à une baisse de la valeur des ventes à l'exportation découlant du change. Le chiffre d'affaires à ce jour pour l'exercice a totalisé 2,8 G$ comparativement à 3,1 G$ en 2005.

Le bénéfice d'exploitation pour le troisième trimestre a chuté à 9,2 M$ par rapport à 13,3 M$ pour l'exercice précédent, alors que le bénéfice pour l'exercice à ce jour a reculé à 36,6 M$ par rapport à 49,5 M$ en 2005. Bien que les facteurs économiques fondamentaux dans le secteur de la viande se soient progressivement améliorés, la rentabilité des ventes de porc au Japon a baissé par rapport au troisième trimestre de l'exercice précédent. Une augmentation des dépenses prévues pour la publicité et la promotion des viandes transformées et des repas préparés, y compris le soutien au lancement d'une nouvelle gamme de rôtis entièrement cuits de Maple Leaf, a aussi eu une incidence sur le bénéfice. L'apport de la division des produits frais de la volaille a grimpé en raison de l'amélioration des marges bénéficiaires du secteur de la transformation de la volaille, et le rendement de la division du porc frais a été essentiellement semblable à celui du dernier exercice. Pour appuyer l'intégration de ces activités en une seule division centrée sur les produits de protéines animales à valeur ajoutée, au quatrième trimestre la société a regroupé en une seule division ses groupes des viandes fraîches et transformées et des repas préparés.

Groupe agro-alimentaire (recherche en nutrition, élaboration de produits et services alimentaires de qualité pour le bétail; aliments pour animaux de compagnie; élevage de porc; récupération de sous-produits d'origine animale)

Le chiffre d'affaires du Groupe agro-alimentaire pour le troisième trimestre a chuté à 190 M$ par rapport à 200 M$ l'an dernier, et le chiffre d'affaires depuis le début de l'exercice a progressé à 598 M$ comparativement à 589 M$ l'an dernier.

Le bénéfice d'exploitation pour le troisième trimestre a reculé à 13,2 M$ par rapport à 26,8 M$ pour l'exercice précédent, alors que le bénéfice pour l'exercice à ce jour a reculé à 44,4 M$ par rapport à 83 M$ en 2005. Malgré la hausse imprévue des prix du porc au cours du trimestre, la société n'a pas pleinement profité de cette augmentation en raison de l'incidence de programmes de couverture à court terme et du raffermissement du dollar canadien, ce qui s'est traduit par une réduction de la valeur nette réalisée sur le porc. Maple Leaf avait la propriété effective de 19 % des quelque 1,7 million de porcs qu'elle a transformés au troisième trimestre. La société restructure sa division de production porcine pour devenir propriétaire à 100 % de ses porcheries, tout en réduisant considérablement le nombre total de porcs qu'elle gère. Le fait de passer à un modèle d'entreprise plus petite et intégrée verticalement permettra à Maple Leaf de réduire ses frais généraux, d'exercer un contrôle accru sur les améliorations dans l'exploitation de ces porcheries et de réduire son exposition au marché du porc. Cette restructuration peut inclure la vente ou la liquidation d'investissements pour lesquels la société n'arrive pas à atteindre ses objectifs en matière de rendement du capital investi dans ce secteur. Les frais de restructuration et autres coûts pour le troisième trimestre incluent un montant de 12,4 M$ lié à la dévaluation des actifs de production de porc selon l'estimation, par la direction, de leur valeur réalisable dans le cadre du processus de restructuration.

Groupe des produits de boulangerie (produits de boulangerie frais, congelés et de marque à valeur ajoutée, y compris produits de boulangerie précuits congelés et sauces et pâtes fraîches)

Le chiffre d'affaires du Groupe des produits de boulangerie pour le troisième trimestre a progressé de 9 % et s'est établi à 342 M$ comparativement à 314 M$ l'an dernier, grâce aux hausses de prix et à l'augmentation des volumes dans les secteurs des produits de boulangerie congelés et des pâtes, ainsi qu'à la contribution de Walsall au Royaume-Uni. Le chiffre d'affaires à ce jour pour l'exercice a bondi à 979 M$ par rapport à 917 M$ en 2005.

Le bénéfice d'exploitation pour le troisième trimestre a chuté à 23,8 M$ par rapport à 31,4 M$ pour l'exercice précédent, alors que le bénéfice pour l'exercice à ce jour a reculé à 77,5 M$ par rapport à 78,9 M$ en 2005. Le déclin du bénéfice pour le trimestre a été principalement imputable à une augmentation de 35 % des prix de la farine (la hausse la plus importante en dix ans), liée en partie à des conditions météorologiques défavorables qui ont eu une incidence sur l'approvisionnement en blé et sur son prix à l'échelle mondiale. Des hausses de prix ont été appliquées par la société, mais ces augmentations ne sont entrées en vigueur qu'au début du quatrième trimestre et n'ont donc pas contrebalancé les coûts plus élevés.

La rentabilité du secteur des produits de boulangerie congelés a également subi l'incidence des coûts de démarrage et du gaspillage de produits liés au lancement d'une nouvelle gamme pour un important client du secteur des services alimentaires. Par ailleurs, la boulangerie de la société à Roanoke, en Virginie, a connu des difficultés d'exploitation au cours du trimestre. Le secteur des produits de boulangerie congelés du Royaume-Uni a profité de l'apport d'une nouvelle boulangerie de précuisson à Walsall, acquise au premier trimestre 2006.

La croissance de la rentabilité dans le secteur des produits frais de boulangerie de la société a subi l'incidence des prix élevés de la farine et d'un certain ralentissement généralisé du secteur canadien, bien que ces facteurs aient été contrebalancés en partie par une amélioration de la composition du chiffre d'affaires et par des hausses de prix. Le pain Dempster's Smart, qui a été lancé au début de 2006, continue de soutenir une solide croissance dans la catégorie du pain blanc. Le secteur des pâtes Olivieri a connu un très bon trimestre, comme en témoigne une hausse du chiffre d'affaires et du bénéfice.

Sources de financement et situation de trésorerie
-------------------------------------------------
Les intérêts débiteurs pour le troisième trimestre se sont chiffrés à 25,1 M$ comparativement à 23,6 M$ en 2005, ce qui est surtout attribuable à la hausse des taux d'intérêt à court terme. À la fin du troisième trimestre, les taux d'intérêt sur 83 % de la dette de la société étaient fixes, donc la société n'est exposée que dans une mesure négligeable à la fluctuation des taux d'intérêt à court terme. Les intérêts débiteurs pour l'exercice à ce jour ont totalisé 74,2 M$ comparativement à 74,7 M$ pour l'exercice précédent.

Pour le troisième trimestre, les flux de trésorerie liés à l'exploitation ont reculé à 77,4 M$, par rapport à 104,4 M$ l'an dernier, en raison d'une baisse du bénéfice partiellement neutralisée par une amélioration des flux de trésorerie liés au fond de roulement. Les flux de trésorerie liés à l'exploitation pour l'exercice se sont chiffrés à 73,7 M$ comparativement à 134,1 M$ pour les neuf premiers mois de 2005.

Les dépenses en immobilisations pour le troisième trimestre ont totalisé 32,8 M$, ce qui correspond essentiellement au niveau de l'an dernier. En octobre, la société a annoncé qu'elle n'irait pas de l'avant avec la construction, déjà annoncée, d'une nouvelle installation de transformation du porc à Saskatoon, ce qui réduira les dépenses en immobilisations estimées précédemment pour 2006 et 2007.

Énoncés prospectifs
-------------------
Le présent document peut contenir des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières en vigueur. Les énoncés prospectifs sont fondés sur un certain nombre d'hypothèses et sont assujettis à des risques et incertitudes, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de Les Aliments Maple Leaf. Par conséquent, les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs. Maple Leaf rejette toute obligation de mettre à jour ces énoncés prospectifs, que ce soit à la lumière de nouvelles informations, d'événements futurs ou de tout autre facteur. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse ne sont valides qu'à la date de publication du présent communiqué. De l'information supplémentaire sur ces hypothèses, risques et incertitudes se trouve dans les documents déposés par la société auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières, notamment dans la notice d'information annuelle et dans le rapport de gestion accompagnant les états financiers dans les rapports aux actionnaires de la société. Ces documents peuvent être consultés sur le site Web de la société à l'adresse www.mapleleaf.ca.

Autres renseignements
---------------------
Les Aliments Maple Leaf a déclaré un dividende de 0,04 $ par action, payable le 29 décembre 2006 aux actionnaires inscrits le 8 décembre 2006.

Les Aliments Maple Leaf Inc. est un chef de file canadien de la transformation de produits alimentaires qui s'engage à offrir des produits de qualité aux consommateurs à l'échelle internationale. Établie à Toronto, au Canada, la société emploie environ 24 000 personnes dans ses installations au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie. La société a enregistré un chiffre d'affaires de 6,1 G$ en 2005.

Un document à l'intention des investisseurs sur les résultats financiers de la société pour le troisième trimestre peut être consulté en ligne à l'adresse www.mapleleaf.com, sous la rubrique des relations avec les investisseurs (Investor Relations), sur la page des résultats trimestriels (Quarterly Results). Une conférence téléphonique sera organisée à 14 h 15 HAE le 26 octobre 2006 pour passer en revue les résultats financiers du troisième trimestre de Les Aliments Maple Leaf. Pour participer à la téléconférence, veuillez composer le 416-641-6113 ou le 1-866-542-4239. Les personnes qui n'auront pu participer à la conférence pourront en écouter une version archivée, à compter d'une heure après l'événement, au 416-695-5800/1-800-408-3053 (code d'accès 3200361, suivi de la touche marquée d'un carré).

Une diffusion Web sur les résultats financiers du troisième trimestre sera également présentée à l'adresse http://investor.mapleleaf.ca à 10 h HAE et par l'intermédiaire du lien http://phx.corporate-ir.net/phoenix.zhtml?p(equalsign)irol-eventDetails&c(equal sign)88490&eventID(equal sign)1404921. Après la téléconférence, une version archivée de la web diffusion pourra être consultée à l'une ou l'autre des adresses précédentes.


Communiqués de presse et discours