Retour aux médias

Les Aliments Maple Leaf communique ses résultats du deuxième trimestre de 2014

TSX: MFI
www.mapleleaffoods.com

TORONTO, le 31 juill. 2014 /CNW/ – Les Aliments Maple Leaf Inc. (TSX :
MFI) a communiqué aujourd’hui ses résultats financiers pour le deuxième
trimestre clos le 30 juin 2014.

  • Le résultat opérationnel ajusté 1) 3) pour le deuxième trimestre correspond à une perte de 12,1 millions de
    dollars, comparativement à une perte de 32,3 millions de dollars au
    dernier exercice. Le résultat opérationnel ajusté pour le premier
    semestre correspond à une perte de 42,0 millions de dollars,
    comparativement à une perte de 60,1 millions de dollars au dernier
    exercice.
  • Le résultat ajusté par action 3) 4) pour le trimestre correspond à une perte de 0,13 $, par rapport à une
    perte par action de 0,25 $ au dernier exercice. Le résultat ajusté par
    action du premier semestre a correspondu à une perte de 0,37 $, par
    rapport à une perte de 0,48 $ au dernier exercice.
  • La perte nette liée aux activités poursuivies s’est chiffrée à
    39,5 millions de dollars au deuxième trimestre, comparativement à
    38,4 millions de dollars au dernier exercice. La perte nette liée aux
    activités poursuivies s’est chiffrée à 164,2 millions de dollars pour
    le premier semestre, par rapport à 69,0 millions de dollars au dernier
    exercice.
  • La société a conclu la vente de sa participation de 90 % dans la
    Boulangerie Canada Bread, Limitée à Grupo Bimbo au deuxième trimestre
    de 2014.

« Nous continuons à faire des progrès dans le cadre de notre programme
stratégique, bien que les coûts de transition liés aux chaînes
d’approvisionnement faisant double emploi demeurent importants », a
déclaré Michael H. McCain, président et chef de la direction. « Nous
avons procédé à des hausses de prix significatives au cours du deuxième
trimestre qui compenseront les augmentations de coûts importantes des
matières premières enregistrées jusqu’à maintenant. Comme prévu, cette
hausse a eu un effet à court terme sur la demande, mais nous nous
attendons à ce que la situation se normalise avec le temps. Le
transfert à la nouvelle chaîne d’approvisionnement progresse de façon
satisfaisante alors que le rendement s’améliore dans nos installations
de l’Ouest et que la mise en service de la nouvelle usine phare de
Hamilton, en Ontario, est en cours. Après avoir mené à bien la vente
de nos activités de boulangerie, nous avons achevé une restructuration
organisationnelle complète pendant le trimestre, en ramenant notre
structure à une juste dimension afin de soutenir nos besoins de façon
rentable en tant que société axée sur la production de protéines à
valeur ajoutée. Nous procédons également à d’importants changements en
ce qui a trait au rendement de nos activités de base, et nous sommes
satisfaits des progrès obtenus en vue d’atteindre nos objectifs
financiers. »

Aperçu financier

Les activités poursuivies de Les Aliments Maple Leaf Inc. (la
« société ») ont généré des ventes de 831,8 millions de dollars au
deuxième trimestre, une hausse de 9,6 % par rapport au dernier
exercice, ou 8,2 % après ajustement pour tenir compte de l’incidence
des taux de change, alors que les prix plus élevés ont été
partiellement contrebalancés par des volumes plus faibles. Les
activités poursuivies ont généré des ventes de 1 543,1 millions de
dollars au premier semestre, soit une hausse de 6,5 % ou 5,3 % après
ajustement pour tenir compte du taux de change, en raison des mêmes
facteurs.

Le résultat opérationnel ajusté pour le deuxième trimestre correspond à
une perte de 12,1 millions de dollars par rapport à une perte de
32,3 millions de dollars au dernier exercice, car l’amélioration de la
conjoncture du marché dans le secteur du Groupe agroalimentaire a plus
que contrebalancé le résultat plus faible dans celui du Groupe des
produits de la viande. Le résultat opérationnel ajusté en hausse pour
le premier semestre correspond à une perte de 42,0 millions de dollars,
comparativement à une perte de 60,1 millions de dollars au dernier
exercice en raison de facteurs similaires.

La perte nette liée aux activités poursuivies pour le deuxième trimestre
s’est établie à 39,5 millions de dollars (perte de 0,28 $ par action de
base attribuable aux actionnaires ordinaires), ce qui se compare à une
perte de 38,4 millions de dollars (perte de 0,27 $ par action de base
attribuable aux actionnaires ordinaires) au dernier exercice. La perte
nette liée aux activités poursuivies comprenait 20,0 millions de
dollars (0,11 $ par action de base attribuable aux actionnaires
ordinaires) de coûts avant impôts liés aux activités de restructuration
et à d’autres coûts connexes (14,4 millions de dollars, ou 0,07 $ par
action de base attribuable aux actionnaires ordinaires en 2013).

Pour le premier semestre, la perte nette liée aux activités poursuivies
s’est chiffrée à 164,2 millions de dollars (perte de 1,17 $ par action
de base attribuable aux actionnaires ordinaires) comparativement à une
perte nette de 69,0 millions de dollars (perte de 0,49 $ par action de
base attribuable aux actionnaires ordinaires) au dernier exercice. La
perte nette liée aux activités poursuivies comprenait un montant de
41,8 millions de dollars (0,22 $ par action de base attribuable aux
actionnaires ordinaires) de coûts avant impôts liés aux activités de
restructuration et à d’autres coûts connexes (51,3 millions de dollars,
ou 0,27 $ par action de base attribuable aux actionnaires ordinaires en
2013). La perte nette comprenait aussi les coûts de financement de 98,6
millions de dollars en lien avec le remboursement des billets à long
terme à payer de la société en avril 2014.

Le résultat ajusté par action correspond à une perte de 0,13 $ au
deuxième trimestre de 2014 par rapport à une perte de 0,25 $ au dernier
exercice. Le résultat ajusté par action du premier semestre a
correspondu à une perte de 0,37 $, par rapport à une perte de 0,48 $ au
dernier exercice.

Plusieurs éléments sont exclus de l’analyse du résultat sous-jacent, car
ils ne sont pas représentatifs des activités opérationnelles courantes.
Veuillez vous reporter à la rubrique intitulée « Rapprochement des
mesures financières non conformes aux IFRS » à la fin du Rapport de
gestion, page 11, pour obtenir la description et le rapprochement de
toutes les mesures financières non conformes aux IFRS.

Données par secteur d’activité

Le tableau qui suit présente un sommaire des ventes par secteur
d’activité :

(non audité) Deuxième trimestre Cumul annuel
(en milliers de dollars) 2014 2013 2014 2013
Groupe des produits de la viande 825 553 $ 752 471 $ 1 530 952 $ 1 430 537 $
Groupe agroalimentaire5) 6 237 6 794 12 185 18 081
Total des ventes3) 831 790 $ 759 265 $ 1 543 137 $ 1 448 618 $

Le tableau qui suit présente un sommaire du résultat opérationnel ajusté
par secteur d’activité :

(non audité) Deuxième trimestre Cumul annuel
(en milliers de dollars) 2014 2013 2014 2013
Groupe des produits de la viande (15 644) $ (11 492) $ (43 091) $ (21 944) $
Groupe agroalimentaire 5 208 (16 888) 4 862 (29 814)
Groupe des protéines animales (10 436) $ (28 380) $ (38 229) $ (51 758) $
Coûts non affectés dans le résultat
opérationnel ajustéi)
(1 614) (3 896) (3 749) (8 371)
Résultat opérationnel ajusté3) (12 050) $ (32 276) $ (41 978) $ (60 129) $
(i) Les coûts non affectés comprennent les charges qui ne peuvent être
rattachées séparément aux secteurs d’activité et ne font pas partie des
mesures utilisées par la société pour évaluer les résultats
opérationnels sectoriels. Les coûts non affectés pour 2013 ont été
retraités sur une base comparable.

Groupe des produits de la viande

Comprend les produits de viandes préparées à valeur ajoutée, les
trousses-repas et les produits de porc, de volaille et de dinde frais
vendus au détail, à des services alimentaires, à l’industrie et aux
dépanneurs. Comprend des marques canadiennes dominantes comme Maple
LeafMD et SchneidersMD et de nombreuses autres sous-marques importantes.

Au deuxième trimestre, les ventes du Groupe des produits de la viande se
sont situées à 825,6 millions de dollars, en hausse de 9,7 %, ou 8,3 %
après ajustement pour tenir compte de la dépréciation du dollar
canadien qui a été profitable pour les exportations de porc. Cette
hausse s’explique principalement par les prix plus élevés du porc frais
sur le marché, ainsi que par des hausses de prix dans le secteur des
viandes préparées au cours du deuxième trimestre de 2014 en réaction à
la ha usse des prix des matières premières et des coûts liés à
l’inflation. Ces hausses ont été en partie neutralisées par les
volumes plus faibles dans le secteur des viandes préparées, en raison
principalement de la prise de mesures liées aux prix au deuxième
trimestre, ainsi qu’à une réduction du volume de porc frais. Au premier
semestre, les ventes ont augmenté de 7,0 %, se chiffrant à
1 531,0 millions de dollars, ou de 5,8 % après ajustement pour tenir
compte de l’incidence des taux de change, en grande partie en raison
des facteurs indiqués plus haut, ainsi que d’un volume plus élevé et de
la composition des ventes au premier trimestre de 2014.

Le résultat opérationnel ajusté a reculé au deuxième trimestre, se
soldant par une perte de 15,6 millions de dollars, comparativement à
une perte de 11,5 millions de dollars au dernier exercice, ce qui
s’explique par le fait que la diminution du résultat du secteur des
viandes préparées et de celui de la volaille fraîche n’a été que
partiellement neutralisée par l’amélioration des résultats du secteur
du porc frais.

Des coûts transitoires d’environ 25 millions de dollars ont été engagés
dans le secteur des viandes préparées pendant le deuxième trimestre de
2014, lesquels sont liés surtout aux activités de mise en service et
aux frais généraux de la nouvelle usine de transformation de viande à
Hamilton, en Ontario. Au dernier exercice, les coûts de transition se
chiffraient à quelque 12 millions de dollars pendant la période
comparable et étaient attribuables principalement aux activités de
démarrage dans les usines de l’Ouest canadien ayant fait l’objet de
travaux d’agrandissement.

Le volume plus faible enregistré dans le secteur des viandes préparées a
également contribué à la baisse du résultat. La diminution du volume a
été principalement attribuable aux mesures d’augmentation des prix
prises au cours du deuxième trimestre de 2014, lesquelles ont été
appliquées pour compenser la hausse des prix des matières premières et
des coûts liés à l’inflation au premier trimestre. Les prix des
matières premières sont demeurés plus élevés qu’au dernier exercice en
raison de l’éclosion d’une maladie dans les élevages de porcs aux
États-Unis. À cela s’est ajoutée une dépréciation du dollar canadien
qui a aussi contribué à la hausse de prix des intrants. Les frais de
vente et les charges générales et administratives ont été plus élevés
en raison de dépenses publicitaires et promotionnelles, ce qui a
également réduit le résultat.

Les résultats liés au porc frais ont augmenté grâce à une amélioration
des ventes au Canada et à l’étranger. La hausse des marges du secteur
des activités de transformation primaire du porc et des valeurs
marchandes des sous-produits a également contribué aux résultats, ainsi
que l’ont fait les efficiences au chapitre de la main-d’œuvre et du
rendement qui ont contrebalancé le volume plus faible attribuable à la
baisse de l’approvisionnement en porcs. Les résultats liés à la
volaille fraîche ont reculé en raison d’une composition défavorable des
ventes et d’un manque d’efficience dans l’exploitation des usines. Ce
recul a été compensé en partie par une amélioration des marges liées
aux activités de transformation primaire de la volaille.

Pour le premier semestre, le résultat opérationnel ajusté correspond à
une perte de 43,1 millions de dollars comparativement à une perte de
21,9 millions de dollars au dernier exercice, en raison de facteurs
similaires indiqués ci-dessus, en plus d’une compression de la marge
dans le secteur des viandes préparées, alors que les mesures de hausses
de prix prises au deuxième trimestre pour contrebalancer la hausse des
prix des matières premières n’ont pas été totalement bénéfiques pour le
premier semestre.

Groupe agroalimentaire

Comprend les activités canadiennes de production porcine qui
approvisionnent principalement le Groupe des produits de la viande.

Pour le deuxième trimestre, les ventes du Groupe agroalimentaire se sont
chiffrées à 6,2 millions de dollars comparativement à 6,8 millions de
dollars au dernier exercice, soit un recul de 8,2 % attribuable à la
baisse des prix des ventes de nourriture pour animaux. Pour le premier
semestre, les ventes se sont chiffrées à 12,2 millions de dollars, en
baisse de 32,6 %, en raison des facteurs indiqués plus haut.

Le résultat opérationnel ajusté s’est chiffré à 5,2 millions de dollars
pour le deuxième trimestre, par rapport à une perte de 16,9 millions de
dollars au dernier exercice, ce qui est essentiellement attribuable à
l’augmentation des prix du marché pour le porc, déduction faite des
activités de couverture, et à la baisse des coûts de la nourriture.
Pour le premier semestre, le résultat opérationnel ajusté a atteint 4,9
millions de dollars, comparativement à une perte de 29,8 millions de
dollars au dernier exercice, en raison des facteurs indiqués plus haut.

Dessaisissement de Canada Bread et activités abandonnées

Le 23 mai 2014, Grupo Bimbo, S.A.B. de C.V. du Mexique (« Grupo Bimbo »)
a fait l’acquisition de 90,0 % des actions émises et en circulation de
Canada Bread détenues par la société au moyen d’un plan d’arrangement
réglementaire conforme à la Loi sur les sociétés par actions de l’Ontario (l’« arrangement »). Au cours du trimestre, la société a
reçu un produit brut d’environ 1 657,0 millions de dollars (qui
comprend sa part du dividende versé après la conclusion de
l’arrangement) en contrepartie de sa participation de 90,0 % dans
Canada Bread, ce qui s’est traduit par un profit avant impôt de
1 030,5 millions de dollars pour le trimestre clos le 30 juin 2014, et
de 999,6 millions de dollars pour le semestre clos le 30 juin 2014.
Après la vente, les actifs nets de Canada Bread ont été sortis des
actifs détenus en vue de la vente. Pour le semestre clos le 30 juin
2014, les activités de Canada Bread ont été classées en tant
qu’activités abandonnées à l’état consolidé des résultats nets et sont
présentées comme une partie du Groupe des produits de boulangerie aux
fins de l’information sectorielle.

Les activités abandonnées pour le trimestre et le semestre clos le 30
juin 2014 ont trait au Groupe des produits de boulangerie et aux coûts
de transaction associés aux cessions précédentes. Les activités
abandonnées au cours du trimestre et du semestre clos le 30 juin 2013
ont fait l’objet d’un retraitement afin de prendre en compte le Groupe
des produits de boulangerie, de même que les entreprises Rothsay et
Olivieri qui ont été vendues au cours du quatrième trimestre de 2013.

Pour le deuxième trimestre, les ventes liées aux activités abandonnées
se sont établies à 225,0 millions de dollars et comprenaient deux mois
de résultats du Groupe des produits de boulangerie. Pour le deuxième
trimestre de 2013, les ventes liées aux activités abandonnées se sont
établies à 458,7 millions de dollars et comprenaient 374,5 millions de
dollars en lien avec le Groupe des produits de boulangerie, ainsi que
84,2 millions de dollars en lien avec les activités de Rothsay et
d’Olivieri.

Le résultat net des activités abandonnées s’est chiffré à 938,4 millions
de dollars pour le deuxième trimestre et comprenait un profit avant
impôts de 1 030,5 millions de dollars sur la cession du Groupe des
produits de boulangerie, et des impôts sur le résultat connexes de
103,7 millions de dollars pour un gain net après impôts de
926,8 millions de dollars. Le reste du résultat net des activités
abandonnées se composait de 13,4 millions de dollars des activités du
Groupe des produits de boulangerie pendant deux mois, et de coûts de
transaction de 1,8 million de dollars associés à la vente de
l’entreprise Rothsay en 2013. Le résultat net des activités abandonnées
pour le deuxième trimestre de 2013 se chiffrait à 38,4 millions de
dollars et comprenait un résultat de 23,9 millions de dollars du
Groupe des produits de boulangerie, de 13,8 millions de dollars liés à
Rothsay, et de 0,6 million de dollars liés à Olivieri.

Pour obtenir d’autres renseignements sur les activités abandonnées,
veuillez consulter la note 21 des états financiers consolidés condensés
non audités de la société pour le deuxième trimestre de 2014.

Autres considérations

Le 30 juillet 2014, la société a déclaré un dividende de 0,04 $ par
action, payable le 30 septembre 2014 aux actionnaires inscrits à la
clôture des marchés le 5 septembre 2014. Sauf indication contraire de
la société par écrit, au plus tard à la date de paiement du dividende,
ce dividende sera considéré comme admissible au crédit d’impôt pour
dividendes amélioré.

Un document à l’intention des investisseurs sur les résultats financiers
de la société pour le deuxième trimestre peut être consulté en ligne à
l’adresse www.mapleleaffoods.com, sous l’onglet « Investisseurs », sur la page des résultats
trimestriels. Une conférence téléphonique aura lieu à 14 h 30 HE, le
31 juillet 2014, pour passer en revue les résultats financiers du
deuxième trimestre de Les Aliments Maple Leaf. Pour participer à la
conférence téléphonique, veuillez composer le 416-340-9432 ou le
1-800-952-4972. Les personnes qui n’auront pu participer à la
conférence pourront en écouter une version archivée qui sera disponible
une heure après l’événement au 905-694-9451/1-800-408-3053 (code
d’accès 7829406).

Une diffusion Web de la conférence sur les résultats financiers du
deuxième trimestre sera également accessible à l’adresse http://www.media-server.com/m/p/nb3tjyug.

Il est possible de télécharger la version intégrale des états financiers
et du rapport de gestion connexe de la société à partir de son site
Web.

Rapprochement des mesures financières non conformes aux IFRS

La société utilise les mesures financières non conformes aux IFRS
suivantes : le résultat opérationnel ajusté, le résultat ajusté par
action, le BAIIA ajusté et la dette nette. La direction est d’avis que
ces mesures non conformes aux IFRS fournissent de l’information utile
aux investisseurs pour évaluer le rendement financier de la société
pour les raisons mentionnées ci-après. Ces mesures n’ont pas de
signification normalisée aux termes des IFRS et, par conséquent, elles
peuvent ne pas être comparables à des mesures similaires présentées par
d’autres sociétés ouvertes, et elles ne doivent pas être considérées
comme des substituts d’autres mesures financières établies conformément
aux IFRS.

Résultat opérationnel ajusté

Le résultat opérationnel ajusté, une mesure non conforme aux IFRS, est
utilisé par la direction pour évaluer le résultat opérationnel
financier. Il est défini comme le résultat avant impôt des activités
poursuivies, ajusté pour tenir compte des éléments qui ne sont pas
considérés comme représentatifs des activités opérationnelles courantes
de la société et des éléments pour lesquels l’incidence économique des
transactions se reflétera dans le résultat des périodes futures au
moment de la vente ou du transfert de l’actif sous-jacent. Le tableau
ci-dessous présente un rapprochement du résultat net, tel qu’il est
déclaré en vertu des IFRS dans les états des résultats intermédiaires
consolidés non audités pour les périodes de trois mois et de six mois
closes, et le résultat opérationnel ajusté, conformément à ce qui est
indiqué ci-dessous. La direction croit que cette base est la plus
appropriée pour évaluer les résultats opérationnels, car elle est
représentative des activités poursuivies par la société.

Trimestre clos le 30 juin 2014
(en milliers de dollars)
(non audité)
Groupe des
produits de la
viande
Groupe agro-
alimentaire
Coûts non
affectés
Données
consolidées
Résultat net tiré des activités poursuivies (39 544) $
Impôt sur le résultat (13 863)
Résultat avant impôt tiré des activités poursuivies (53 407) $
Charge d’intérêt et autres coûts de financement 10 298
Variation de la juste valeur des swaps de taux d’intérêt non désignés (1 995)
Autres (produits) charges 1 053 (164) 3 778 4 667
Frais de restructuration et autres frais connexes 11 074 8 922 19 996
Résultat tiré des activités poursuivies (15 644) $ 5 208 $ (10 005) $ (20 441) $
Diminution (augmentation) de la juste valeur des actifs biologiques2) 18 884 18 884
Pertes réalisées (profits réalisés)sur les contrats à terme normalisés
de marchandises2)
16 100 16 100
Pertes latentes (profits latents) sur les contrats à terme normalisés de
marchandises2)
(26 727) (26 727)
Effet de la modification du régime d’intéressement à long terme2) 134 134
Résultat opérationnel ajusté3) (15 644) $ 5 208 $ (1 614) $ (12 050) $
Trimestre clos le 30 juin 2013
(en milliers de dollars)
(non audité)
Groupe des
produits de la
viande
Groupe agro-
alimentaire
Coûts non
affectés
Données
consolidées
Résultat net tiré des activités poursuivies (38 366) $
Impôt sur le résultat (13 258)
Résultat avant impôt tiré des activités poursuivies (51 624) $
Charge d’intérêts 16 545
Variation de la juste valeur des swaps de taux d’intérêt non désignés (658)
Autres (produits) charges (1 541) (1 405) (3 129) (6 076)
Frais de restructuration et autres frais connexes 14 384 14 384
Résultat tiré des activités poursuivies (11 492) $ (16 888) $ 951 $ (27 429) $
Diminution (augmentation) de la juste valeur des actifs biologiques2) 185 185
Pertes latentes(profits latents) sur les contrats à terme normalisés de
marchandises2)
(5 032) (5 032)
Résultat opérationnel ajusté3) (11 492) $ (16 888) $ (3 896) $ (32 276) $
Semestre clos le 30 juin 2014
(en milliers de dollars)
(non audité)
Groupe des
produits de la
viande
Groupe agro-
alimentaire
Coûts non
affectés
Données
consolidées
Résultat net tiré des activités poursuivies (164 150) $
Impôt sur le résultat (58 056)
Résultat avant impôt tiré des activités poursuivies (222 206) $
Charge d’intérêt et autres coûts de financement 125 009
Variation de la juste valeur des swaps de taux d’intérêt non désignés (3 105)
Autres (produits) charges 527 (454) 3 301 3 374
Frais de restructuration et autres frais connexes 22 546 19 216 41 762
Résultat tiré des activités poursuivies (43 091) $ 4 862 $ (16 937) $ (55 166) $
Diminution (augmentation) de la juste valeur des actifs biologiques2) (21 422) (21 422)
Pertes réalisées (profits réalisés)sur les contrats à terme normalisés
de marchandises2)
16 100 16 100
Pertes latentes(profits latents) sur les contrats à terme normalisés de
marchandises2)
9 776 9 776
Effet de la modification du régime d’intéressement à long terme3) 8 734 8 734
Résultat opérationnel ajusté (43 091) $ 4 862 $ (3 749) $ (41 978) $
Semestre clos le 30 juin 2013
(en milliers de dollars) (non audité) Groupe des
produits de la
viande
Groupe agro-
alimentaire
Coûts non
affectés
Données
consolidées
Résultat net tiré des activités poursuivies (69 010) $
Impôt sur le résultat (29 932)
Résultat avant impôt tiré des activités poursuivies (98 942) $
Charge d’intérêt et autres coûts de financement 32 648
Variation de la juste valeur des swaps de taux d’intérêt non désignés (1 275)
Autres (produits) charges (44 935) (516) (3 922) (49 373)
Frais de restructuration et autres frais connexes 49 597 1 745 51 342
Résultat tiré des activités poursuivies (21 944) $ (29 814) $ (13 842) $ (65 600) $
Diminution (augmentation) de la juste valeur des actifs biologiques2) 5 463 5 463
Pertes latentes (gains latents) sur les contrats à terme normalisés de
marchandises2)
8 8
Résultat opérationnel ajusté3) (21 944) $ (29 814) $ (8 371) $ (60 129) $

Résultat par action ajusté

Le résultat ajusté par action, une mesure non conforme aux IFRS, est
utilisé par la direction pour évaluer le résultat opérationnel
financier courant. Il est défini comme étant le résultat par action de
base tiré des activités poursuivies attribuable aux actionnaires
ordinaires, et il est ajusté pour tenir compte des éléments qui ne sont
pas considérés comme représentatifs des activités opérationnelles
courantes de l’entreprise et des éléments pour lesquels l’incidence
économique des transactions se reflétera dans les résultats des
périodes futures au moment de la vente ou du transfert de l’actif
sous-jacent. Le tableau suivant présente un rapprochement entre le
résultat par action de base tiré des activités poursuivies, tel qu’il
est présenté en vertu des IFRS dans les états des résultats
intermédiaires consolidés non audités, et le résultat ajusté part
action pour les périodes de trois mois et de six mois closes, comme il
est indiqué ci-dessous. La direction croit que cette base est la plus
appropriée pour évaluer les résultats financiers, car elle est
représentative des activités poursuivies par la société.

(en dollars par action)
(non audité)
Trimestres clos les 30 juin Semestres clos les 30 juin
2014 2013(i) 2014 2013(i)
Résultat de base par action tiré des activités poursuivies (0,28) $ (0,27) $ (1,17) $ (0,49) $
Frais de restructuration et autres frais connexesii) 0,11 0,07 0,22 0,27
Éléments inclus dans les autres produits qui ne sont pas considérés
comme représentatifs des activités courantesiii)
0,02 (0,02) 0,02 (0,29)
Variation de la juste valeur des swaps de taux d’intérêt non désignésiv) (0,01) (0,01) (0,02) (0,01)
Variation de la juste valeur des pertes latentes (gains latents) sur les
contrats à terme normalisés de marchandisesiv)
(0,14) (0,03) 0,05
Variation de la juste valeur des pertes réalisées (gains réalisés) sur
les contrats à terme normalisés de marchandisesiv)
0,08 0,09
Variation de la juste valeur des actifs biologiquesiv) 0,10 (0,11) 0,03
Autres coûts de financementv) (0,01) 0,51
Effet de la modification du régime d’intéressement à long termevi) 0,05
Résultat ajusté par actionvii) (0,13) $ (0,25) $ (0,37) $ (0,48) $
i) Les données de 2013 ont été retraitées pour tenir compte du classement
de l’entreprise Rothsay et du Groupe des produits de boulangerie en
tant qu’activités abandonnées. Veuillez vous reporter à la note 21 des états financiers intermédiaires
consolidés condensés non audités de la société pour le deuxième
trimestre de 2014.
ii) Comprend l’incidence par action des frais de restructuration et autres
frais connexes, après impôt et après la participation ne donnant pas le
contrôle.
iii) Comprend les profits/pertes associés aux activités non opérationnelles,
y compris les profits/pertes liés aux activités de restructuration, aux
regroupements d’entreprises, aux activités abandonnées, aux actifs
détenus en vue de la vente et à la tranche inefficace des activités de
couverture comptabilisée dans les résultats, le tout après impôt.
iv) Comprend l’incidence par action de la variation de la juste valeur des
swaps de taux d’intérêt non désignés, des pertes (profits) réalisés et
latents sur les contrats à terme normalisés de marchandises et de la
variation de la juste valeur des actifs biologiques, après impôt.
v) Comprend le versement aux prêteurs d’une prime de remboursement anticipé
de 76,3 millions de dollars, des coûts de financement de 12,7 millions
de dollars et le transfert dans le résultat net d’une perte de
9,6 millions de dollars, auparavant comptabilisée dans le cumul des
autres éléments du résultat global, par suite du règlement de swaps de
taux d’intérêt qui ne sont plus désignés comme des instruments de
couverture.
vi) En lien avec une modification pour un montant de 8,7 millions de dollars
et des variations de l’évaluation à la juste valeur du marché du régime
d’intéressement à long terne résultant des coûts fixés et des paiements
accélérés, une décision conditionnelle à la vente de Canada Bread et
elle n’est donc pas considérée comme représentative des activités
opérationnelles courantes de la société.
vii) Les totaux ne sont pas nécessairement justes en raison de
l’arrondissement.

Énoncés prospectifs

Le présent document et les communications publiques, orales ou écrites,
de la société contiennent souvent des « énoncés prospectifs », selon la
définition qu’en donne la loi sur les valeurs mobilières applicable.
Ces énoncés sont fondés sur des attentes, estimations, prévisions et
projections courantes sur les secteurs dans lesquels la société exerce
ses activités, ainsi que sur des opinions et hypothèses formulées par
la direction de la société. Ces énoncés comprennent notamment, mais
sans s’y limiter, des énoncés sur les buts de la société, de même que
des énoncés liés aux opinions, aux plans, aux objectifs, aux attentes,
aux anticipations, aux estimations et aux intentions de la société.
L’information prospective spécifique figurant dans le présent document
comprend, sans s’y limiter, les énoncés relatifs aux avantages
attendus, au calendrier, aux mesures, aux coûts et aux investissements
associés au plan de création de valeur, les attentes relatives aux
ratios de la dette nette par rapport au BAIIA pendant la mise en œuvre
du plan de création de valeur, les attentes relatives à l’utilisation
des produits financiers dérivés, des contrats à terme et des options,
les attentes relatives à l’amélioration des efficiences, l’utilisation
prévue des soldes de trésorerie, les sources de fonds visant à
satisfaire aux besoins opérationnels courants, les dépenses en
immobilisations et le remboursement de la dette, les attentes relatives
aux acquisitions et aux dessaisissements, le calendrier des ouvertures
de nouvelles usines et de fermeture d’anciennes usines, les pertes
d’emploi et la certification LEEDMD, les attentes relatives à l’incidence des nouvelles normes comptables,
les attentes relatives à la suffisance du compte de correction de
valeur pour créances douteuses ainsi que les attentes relatives à la
performance du régime de retraite ainsi qu’aux passifs futurs et aux
cotisations futures au titre des régimes de retraite. Des termes comme
« prévoir », « anticiper », « avoir l’intention de », « tenter »,
« pouvoir », « planifier », « croire », « chercher », « estimer » et
leurs dérivés ou d’autres expressions semblables signalent des énoncés
prospectifs. Ces énoncés ne constituent pas des garanties au sujet du
rendement futur et se fondent sur des hypothèses, des risques et des
incertitudes difficiles à prévoir.

En outre, ces énoncés et les attentes concernant le rendement des
activités de la société en général sont fondés sur certains facteurs et
hypothèses, concernant ce qui suit, sans s’y limiter : la conjoncture
économique au Canada, aux États-Unis et au Japon; le taux de change
entre le dollar canadien et le dollar américain et le yen japonais;
l’approvisionnement et les coûts des matières premières, de l’énergie
et des fournitures; les prix des produits; la disponibilité
d’assurances; l’environnement concurrentiel et la conjoncture connexe
des marchés; l’accroissement des efficiences opérationnelles découlant
du plan de création de valeur ou d’autres mesures; l’accès continu au
capital; les coûts de conformité aux normes en matière d’environnement
et de santé; l’absence d’une issue défavorable relative aux litiges en
cours; l’absence de mesures imprévues par les gouvernements au Canada
et à l’étranger, et l’hypothèse générale selon laquelle aucun des
risques décrits ci-dessous ou ailleurs dans le présent document ne se
réalisera. Toutes ces hypothèses sont fondées sur l’information dont
dispose actuellement la société, y compris l’information obtenue auprès
de tiers. Ces hypothèses pourraient se révéler erronées en tout ou en
partie. De plus, les résultats réels pourraient différer
considérablement de ceux qui sont explicites, implicites ou prévus dans
les énoncés prospectifs, lesquels ne reflètent les attentes de la
société qu’à la date à laquelle ils ont été formulés.

Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels
diffèrent considérablement des résultats, exprimés de manière
explicite, sous-entendus ou prévus, qui sont contenus dans les énoncés
prospectifs, comprennent entre autres :

  • les risques associés à la convention de transaction de la société avec
    Grupo Bimbo, S.A.B. de C.V. du Mexique;
  • les risques associés à la mise en œuvre et à l’exécution du plan de
    création de valeur;
  • les risques associés à la disponibilité de capitaux;
  • les risques associés aux changements touchant les systèmes et les
    processus de la société;
  • les risques liés à la contamination des aliments, à la responsabilité à
    l’égard des produits de consommation et aux rappels de produits;
  • les risques liés aux acquisitions, aux dessaisissements et aux projets
    de développement des investissements;
  • l’incidence des fluctuations des cours des titres à revenu fixe et des
    titres de capitaux propres de même que des variations des taux
    d’intérêt sur la charge de retraite et les besoins de financement;
  • la nature cyclique du coût et de l’approvisionnement de porcs et la
    nature concurrentielle du marché du porc en général;
  • les risques liés à la santé du bétail;
  • l’incidence d’une pandémie sur les activités de la société;
  • l’exposition aux risques de change de la société;
  • la capacité de la société à se prémunir contre l’incidence des
    variations des prix des marchandises grâce à des contrats à terme
    normalisés de marchandises et à des options;
  • l’incidence des variations de la valeur marchande des actifs biologiques
    et des instruments de couverture;
  • l’incidence des événements internationaux sur les prix et la libre
    circulation des marchandises;
  • les risques que pose le fait de se conformer à de nombreux règlements
    gouvernementaux;
  • les risques liés aux litiges;
  • l’incidence de l’évolution des goûts et des habitudes d’achat des
    consommateurs;
  • l’incidence des nombreux règlements environnementaux et les passifs
    environnementaux éventuels entraînés par ceux-ci;
  • les risques liés à la consolidation du commerce de détail;
  • les risques liés à la concurrence;
  • les risques que pose le fait de se conformer aux diverses lois et
    pratiques du travail en vigueur, les risques liés à d’éventuels arrêts
    de travail par suite du non-renouvellement de certaines conventions
    collectives et les risques associés au recrutement et à la
    conservation de personnel qualifié;
  • les risques associés à l’établissement des prix des produits de la
    société;
  • les risques associés à la gestion de la chaîne d’approvisionnement de la
    société;
  • les risques associés à l’incapacité de repérer et de gérer les risques
    stratégiques auxquels la société est exposée.

La société avertit le lecteur du fait que la liste des facteurs énoncés
ci-dessus n’est pas exhaustive. Ces facteurs sont décrits plus en
détail sous la rubrique des facteurs de risque présentée ci-dessus. Le
lecteur devrait examiner cette rubrique en détail. Certains de ces
énoncés prospectifs pourraient être vus comme des perspectives
financières aux fins des lois applicables sur les valeurs mobilières y
compris, sans s’y limiter, les énoncés relatifs aux futures marges du
BAIIA, aux dépenses en immobilisations, aux coûts décaissés et aux
dépenses de restructuration sans effet sur la trésorerie. Ces
perspectives financières sont présentées pour permettre à la société de
mesurer les résultats du plan de création de valeur. Ces perspectives
financières pourraient ne pas convenir à d’autres fins, et le lecteur
ne devrait pas supposer qu’elles seront concrétisées. La société n’a
pas l’intention de mettre à jour les énoncés prospectifs, oraux ou
écrits, et décline toute obligation de cette nature, que ce soit en
raison de nouvelles informations, d’événements futurs ou autrement sauf
lorsque la loi l’exige. D’autres renseignements sur la société, dont sa
notice annuelle, seront disponibles sur SEDAR à www.sedar.com. Les Aliments Maple Leaf Inc. est une importante société de viandes, de
repas et de produits de boulangerie à valeur ajoutée établie au Canada
qui s’engage à offrir des produits alimentaires de qualité aux
consommateurs partout dans le monde. Son siège social est situé à
Toronto, au Canada, et elle emploie environ 12 800 personnes pour ses
activités au Canada, aux États-Unis et en Asie.

Légende des notes

  1. Le résultat opérationnel ajusté, une mesure non conforme aux IFRS, est
    utilisé par la direction pour évaluer le résultat opérationnel
    financier. Il est défini comme le résultat tiré des activités poursuivies, ajusté
    pour tenir compte des éléments qui ne sont pas considérés comme
    représentatifs des activités opérationnelles courantes de la société et
    des éléments pour lesquels l’incidence économique des transactions se
    reflétera dans les résultats des périodes futures au moment de la vente
    ou du transfert de l’actif sous-jacent. Veuillez vous reporter à la
    rubrique « Rapprochement des mesures financières non conformes aux
    IFRS » dans le présent communiqué.
  2. En ce qui a trait aux actifs biologiques, veuillez vous reporter à la
    note 6 des états financiers intermédiaires consolidés condensés non
    audités de la société pour le deuxième trimestre de 2014. Les profits/pertes réalisés et latents sur les contrats à terme
    normalisés de marchandises et le règlement du régime d’intéressement à
    long terme sont présentés dans le coût des ventes et dans les frais de
    vente et charges générales et administratives, respectivement, dans les
    états financiers intermédiaires consolidés condensés non audités de la
    société pour le deuxième trimestre de 2014.
  3. Les données excluent les résultats de l’entreprise Rothsay et du Groupe
    des produits de boulangerie qui sont comptabilisés à titre d’activités
    abandonnées. Veuillez vous reporter à la note 21 des états financiers intermédiaires
    consolidés condensés non audités de la société pour le deuxième
    trimestre de 2014.
  4. Le résultat ajusté par action, une mesure non conforme aux IFRS, est
    utilisé par la direction pour évaluer le résultat opérationnel
    financier courant. Il est défini comme le résultat de base par action tiré des activités
    poursuivies attribuables aux actionnaires ordinaires, et il est ajusté
    pour tenir compte de tous les éléments qui ne sont pas considérés comme
    représentatifs des activités opérationnelles courantes de la société et
    des éléments pour lesquels l’incidence économique des transactions se
    reflétera dans les résultats des périodes futures au moment de la vente
    ou du transfert de l’actif sous-jacent. Veuillez vous reporter à la rubrique « Rapprochement des mesures
    financières non conformes aux IFRS » dans le présent communiqué.
  5. Les données de 2013 excluent les résultats de l’entreprise Rothsay qui
    sont comptabilisés à titre d’activités abandonnées. Veuillez vous reporter à la note 21 des états financiers intermédiaires
    consolidés condensés non audités de la société pour le deuxième
    trimestre de 2014.

États financiers intermédiaires consolidés condensés
(en dollars canadiens)
(non audité)

LES ALIMENTS MAPLE LEAF INC.

Semestres clos les 30 juin 2014 et 2013

Bilans consolidés
(en milliers de dollars canadiens) Au
30 juin
2014
Au
30 juin
2013
Au
31 décembre
2013
(non audité) (non audité)
ACTIFS
Actifs courants
Trésorerie et équivalents de trésorerie 539 610 $ 145 608 $ 506 670 $
Débiteurs 51 981 111 732 111 034
Billets à recevoir 119 963 111 074 115 514
Stocks 275 101 328 905 287 786
Actifs biologiques 126 096 75 882 95 740
Impôt sur le résultat et autres impôts à recouvrer 36 273 36 657 43 300
Charges payées d’avance et autres actifs 27 769 20 350 17 921
Actifs détenus en vue de la vente 634 55 467 5 206
1 177 427 $ 885 675 $ 1 183 171 $
Immobilisations corporelles 1 031 767 1 284 416 1 323 318
Immeuble de placement 3 204 11 515 12 865
Avantages du personnel 110 872 128 378 117 615
Autres actifs à long terme 9 061 13 873 16 628
Actif d’impôt différé 700 119 149 26 119
Goodwill 428 236 741 605 720 798
Immobilisations incorporelles 182 335 200 246 198 578
Total des actifs 2 943 602 $ 3 384 857 $ 3 599 092 $
PASSIFS ET CAPITAUX PROPRES
Passifs courants
Dette bancaire $ 7 685 $ 4 408 $
Créditeurs et charges à payer 278 907 509 266 649 554
Provisions 52 576 34 591 54 853
Tranche de la dette à long terme échéant à moins d’un an 407 6 749 209 780
Autres passifs courants 35 992 16 196 47 927
367 882 $ 574 487 $ 966 522 $
Dette à long terme 9 911 1 337 945 744 212
Avantages du personnel 142 622 298 209 174 503
Provisions 27 499 39 626 19 603
Autres passifs à long terme 23 193 53 684 28 744
Passif d’impôt différé 19 393 12 376 23 516
Total des passifs 590 500 $ 2 316 327 $ 1 957 100 $
Capitaux propres
Capital social 922 888 $ 902 986 $ 905 216 $
Résultats non distribués 1 344 343 14 694 602 717
Surplus d’apport 82 994 91 687 79 139
Cumul des autres éléments du résultat global associés aux activités
poursuivies
4 227 (8 687) (4 593)
Actions propres (1 350) (1 350) (1 350)
Total des capitaux propres 2 353 102 $ 999 330 $ 1 581 129 $
Participation ne donnant pas le contrôle 69 200 60 863
Total des capitaux propres 2 353 102 $ 1 068 530 $ 1 641 992 $
Total des passifs et des capitaux propres 2 943 602 $ 3 384 857 $ 3 599 092 $
États consolidés du résultat net
(en milliers de dollars canadiens, sauf les montants par action)
(non audité)
Trimestres clos
les 30 juin
Semestres clos
les 30 juin
2014 2013 2014 2013
(retraité) (retraité)
(note 21) (note 21)
Ventes 831 790 $ 759 265 $ 1 543 137 $ 1 448 618 $
Coût des ventes 772 466 710 677 1 435 878 1 360 563
Marge brute 59 324 $ 48 588 $ 107 259 $ 88 055 $
Frais de vente et charges générales et administratives 79 765 76 017 162 425 153 655
Perte liée aux activités poursuivies avant les éléments suivants : (20 441) $ (27 429) $ (55 166) $ (65 600) $
Frais de restructuration et autres frais connexes (19 996) (14 384) (41 762) (51 342)
Variation de la juste valeur des swaps de taux d’intérêt non désignés 1 995 658 3 105 1 275
Autres produits (4 667) 6 076 (3 374) 49 373
Résultat avant intérêts et impôt sur le résultat des activités
poursuivies
(43 109) $ (35 079) $ (97 197) $ (66 294) $
Charge d’intérêt et autres coûts de financement 10 298 16 545 125 009 32 648
Perte avant impôt sur le résultat des activités poursuivies (53 407) $ (51 624) $ (222 206) $ (98 942) $
Impôt sur le résultat (13 863) (13 258) (58 056) (29 932)
Perte des activités poursuivies (39 544) $ (38 366) $ (164 150) $ (69 010) $
Bénéfice net des activités abandonnées 938 399 38 375 931 011 54 277
Bénéfice net (perte nette) 898 855 $ 9 $ 766 861 $ (14 733) $
Attribuable aux éléments suivants :
Actionnaires ordinaires 897 797 $ (2 454) $ 764 886 $ (17 392) $
Participation ne donnant pas le contrôle 1 058 2 463 1 975 2 659
898 855 $ 9 $ 766 861 $ (14 733) $
Bénéfice (perte) par action attribuable aux actionnaires ordinaires :
Bénéfice (perte) par action, de base et dilué 6,38 $ (0,02) $ 5,45 $ (0,12) $
Perte par action, de base et diluée, des activités poursuivies (0,28) $ (0,27) $ (1,17) $ (0,49) $
Nombre moyen pondéré d’actions (en millions) 140,7 139,9 140,4 139,9
États consolidés du résultat global
(en milliers de dollars canadiens)
(non audité)
Trimestres clos
les 30 juin
Semestres clos
les 30 juin
2014 2013 2014 2013
Bénéfice net (perte nette) 898 855 $ 9 $ 766 861 $ (14 733) $
Autres éléments du résultat global
Éléments qui ne seront pas reclassés dans le résultat net :
Variation des écarts actuariels (après impôt de 1,2 M$ et de 1,0 M$;
16,7 M$ et 36,1 M$ en 2013)
(3 545) $ 48 110 $ (2 831) $ 104 341 $
Total des éléments qui ne seront pas reclassés dans le résultat net (3 545) $ 48 110 $ (2 831) $ 104 341 $
Éléments qui sont ou qui peuvent être reclassés ultérieurement dans le
résultat net :
Variation de l’écart de conversion cumulé (après impôt de 0 $) (560) $ 20 $ (215) $ (219) $
Variation des profits latents et des pertes latentes sur les
couvertures de flux de trésorerie (après impôt de 2,2 M$ et
de 3,0 M$; 0,6 M$ et 0,1 M$ en 2013)
6 017 1 968 8 236 (147)
Total des éléments qui sont ou qui peuvent être reclassés ultérieurement
dans le résultat net
5 457 $ 1 988 $ 8 021 $ (366) $
Autres éléments du résultat global liés aux activités poursuivies 1 912 $ 50 098 $ 5 190 $ 103 975 $
Autres éléments du résultat global liés aux activités abandonnéesi) (après impôt
de 1,2 M$ et de 1,3 M$; 2,1 M$ et 4,7 M$ en 2013)
(5 429) $ 10 241 $ (569) $ 18 580 $
Total des autres éléments du résultat global (3 517) $ 60 339 $ 4 621 $ 122 555 $
Résultat global 895 338 $ 60 348 $ 771 482 $ 107 822 $
Attribuable aux éléments suivants :
Actionnaires ordinaires 895 187 $ 56 650 $ 769 751 $ 103 165 $
Participation ne donnant pas le contrôle 151 $ 3 698 $ 1 731 $ 4 657 $
i) Le chiffre ci-dessus inclut un montant de 3,6 M$ pour le trimestre clos
le 30 juin 2014 (6,4 M$ en 2013) et un montant de 4,4 M$ pour le
semestre clos le 30 juin 2014 (12,9 M$ en 2013) liés aux écarts
actuariels qui ne seront pas reclassés ultérieurement dans le résultat
net.
États consolidés des variations du total des capitaux propres
Montants attribuables aux actionnaires ordinaires
(en milliers de dollars canadiens)
(non audité)
Capital social Résultats non distribués Surplus d’apport Cumul total des autres
éléments
du résultat
global liés aux activités poursuivies
Cumul total des autres
éléments
du résultat
global liés aux actifs détenus pour la vente
Actions propres Participation ne donnant pas le contrôle Total des capitaux propres
(note 15) (note 7)
Solde au
31 décembre 2013
905 216 $ 602 717 $ 79 139 $ (4 593) $ $ (1 350) $ 60 863 $ 1 641 992 $
Résultat net 764 886 1 975 766 861
Reclassement dans les actifs détenus pour la vente 799 (799)
Autres éléments du résultat global (6 045) 8 021 2 889 (244) 4 621
Dividendes déclarés (0,08 $ par action) (11 271) (3 017) (14 288)
Charge de rémunération fondée sur des actions 19 867 19 867
Cession d’activités (2 090) (59 577) (61 667)
Exercice d’options sur actions 17 672 17 672
Modification du régime de rémunération fondée sur des actions (5 944) (16 012) (21 956)
Solde au 30 juin 2014 922,888 $ 1 344 343 $ 82 994 $ 4 227 $ $ (1 350) $ $ 2 353 102 $
Montants attribuables aux actionnaires ordinaires
(en milliers de dollars canadiens)
(non audité)
Capital
social
Déficit non distribué Surplus d’apport Cumul total des
autres
éléments
du résultat
global liés aux activités poursuivies
Cumul total des autres
éléments
du résultat
global liés aux actifs
détenus pour la vente
Actions
propres
Participation
ne donnant
pas le
contrôle
Total
des capitaux
propres
Solde au
31 décembre 2012
902 810 $ (72 701) $ 75 913 $ (13 263) $ $ (1 845) $ 67 085 $ 957 999 $
Résultat net (17 392) 2 659 (14 733)
Autres éléments du résultat global 115 981 4 576 1 998 122 555
Dividendes déclarés (0,08 $ par action) (11 194) (2 542) (13 736)
Charge de rémunération fondée sur des actions 10 761 10 761
Exercice d’options sur actions 176 176
Émission d’actions propres (495) 495
Modification du régime de rémunération fondée sur des actions 3 508 3 508
Autres 2 000 2 000
Solde au 30 juin 2013 902 986 $ 14 694 $ 91 687 $ (8 687) $ $ (1 350) $ 69 200 $ 1 068 530 $
États consolidés des flux de trésorerie
(en milliers de dollars canadiens)
(non audité)
Trimestres clos les 30 juin Semestres clos les 30 juin
2014 2013 2014 2013
ENTRÉES (SORTIES) LIÉES AUX ACTIVITÉS SUIVANTES :
Activités opérationnelles
Résultat net 898 855 $ 9 $ 766 861 $ (14 733) $
Ajouter (déduire) les éléments sans effet sur la trésorerie :
Variation de la juste valeur des actifs biologiques 18 884 185 (21 422) 5 463
Amortissement 23 650 35 417 50 293 69 269
Rémunération à base d’actions 11 175 5 201 19 867 10 761
Impôt différé 84 453 (7 444) 40 439 (22 182)
Impôt exigible 7 512 7 696 9 943 11 971
Charge d’intérêt et autres coûts de financement 10 910 16 836 125 795 33 336
(Perte) profit sur la vente d’actifs à long terme 398 (848) 162 (1 804)
Profit sur la vente d’entreprises (1 008 044) (1 007 576)
Profit sur la vente d’actifs détenus en vue de la vente (168) (1 736) (45 556)
Variation de la juste valeur des swaps de taux d’intérêt non désignés (1 994) (658) (3 104) (1 275)
Variation de la juste valeur des instruments financiers dérivés (26 025) (3 457) 10 609 1 510
Moins-value des actifs (déduction faite des écritures de
contrepassation)
785 675 785 5 809
Augmentation du passif au titre des régimes de retraite 2 988 4 881 6 381 12 629
Impôt sur le résultat payé, montant net (1 762) (4 963) (8 615) (12 037)
Règlement net des instruments financiers (23 631) (23 631)
Prime de remboursement anticipé (76 311) (76 311)
Intérêts payés (19 904) (16 383) (38 229) (31 814)
Variation de la provision au titre des frais de restructuration et
autres frais connexes
16 597 3 846 30 257 41 951
Autres (33 520) (6 195) (27 970) (10 200)
Variation des éléments hors trésorerie du fonds de roulement
opérationnel
(225 927) 62 431 (262 010) 41 574
Entrées (sorties) de trésorerie liées aux activités opérationnelles (340 911) $ 97 061 $ (409 212) $ 94 672 $
Activités de financement
Dividendes versés (5 658) $ (5 598) $ (11 271) $ (11 194) $
Dividendes versés en lien avec la participation ne donnant pas le
contrôle
(3 017) (1 271) (24 621) (2 542)
Augmentation (diminution) nette de la dette à long terme (698 664) (33) (699 014) (508)
Retraits (paiements) nets de la facilité de crédit (555 000) 70 000 (255 000) 114 000
Exercice d’options sur actions 16 722 17 672 176
Paiement de frais de financement (3 769) (3 769)
Autres 293 293
Entrées (sorties) de trésorerie liées aux activités de financement (1 249 386) $ 63 391 $ (976 003) $ 100 225 $
Activités d’investissement
Entrées d’actifs à long terme (78 259) $ (89 377) $ (175 931) $ (165 432) $
Acquisition d’entreprises (922)
Inscription à l’actif des charges d’intérêt (2 721) (3 945) (5 504) (7 195)
Ajustement à la vente d’entreprises (468)
Produit tiré de la vente d’entreprises 1 647 015 1 647 015
Coûts de transaction (28 901) (28 901)
Trésorerie liée au déssaisissement d’entreprises (23 011) (23 011)
Produit tiré de la vente d’actifs à long terme 905 1 976 3 255 6 467
Produit tiré de la vente d’actifs détenus en vue de la vente 9 870 6 108 67 937
Entrées (sorties) de trésorerie liées aux activités d’investissement 1 515 028 $ (81 476) $ 1 422 563 $ (99 145) $
Augmentation(diminution) de la trésorerie et des équivalents de
trésorerie
(75 269) $ 78 976 $ 37 348 $ 95 752 $
Trésorerie et équivalents de trésorerie à l’ouverture de la période,
montant net
470 783 58 947 502 262 42 171
Trésorerie et équivalents de trésorerie détenus en vue de la vente à
l’ouverture de la période, montant net
144 096 $ $ $ $
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la période,
montant net
539 610 $ 138 908 $ 539 610 $ 138 908 $
Le montant net de la trésorerie et des équivalents de trésorerie se
composent de ce qui suit :
Trésorerie et équivalents de trésorerie 539 610 $ 145 608 $ 539 610 $ 145 608 $
Dette bancaire (7 685) (7 685)
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la période,
montant net
539 610 $ 137 923 $ 539 610 $ 137 923 $
Information financière sectorielle
Trimestres clos les 30 juin Semestres clos les 30 juin
2014 2013 2014 2013
(retraité) (retraité)
Ventes
Groupe des produits de la viande 825 553 $ 752 471 $ 1 530 952 $ 1 430 537 $
Groupe agroalimentairei) 6 237 67 787 12 185 137 209
Groupe des produits de boulangeriei) 225 024 397 682 567 861 766 595
Total des ventes 1 056 814 $ 1 217 940 $ 2 110 998 $ 2 334 341 $
Ventes des activités abandonnées (225 024) (458 675) (567 861) (885 723)
Ventes des activités poursuivies 831 790 $ 759 265 $ 1 543 137 $ 1 448 618 $
Résultats avant les frais de restructuration
et autres frais connexes et les autres produits
Groupe des produits de la viande (15 644) $ (11 492) $ (43 091) $ (21 944) $
Groupe agroalimentairei) 5 208 1 726 4 862 7 106
Groupe des produits de boulangeriei) 20 957 36 459 47 829 53 560
Coûts non affectés (10 005) 951 (16 937) (13 842)
Résultat avant les frais de restructuration et autres frais connexes
et les autres produits, montant total
516 $ 27 644 $ (7 337) $ 24 880 $
Résultat avant les frais de restructuration et autres frais connexes
et les autres produits provenant des activités abandonnées
(20 957) (55 073) (47 829) (90 480)
Résultat avant les frais de restructuration et autres
frais connexes et les autres produits provenant
des activités poursuivies
(20 441) $ (27 429) $ (55 166) $ (65 600) $
Dépenses en immobilisations
Groupe des produits de la viande 72 809 $ 73 062 $ 140 623 $ 139 206 $
Groupe agroalimentairei) 1 146 5 401 1 969 7 845
Groupe des produits de boulangeriei) 7 589 10 914 17 789 18 381
81 544 $ 89 377 $ 160 381 $ 165 432 $
Amortissement
Groupe des produits de la viande 18 206 $ 16 851 $ 38 187 $ 32 419 $
Groupe agroalimentairei) 904 4 096 2 424 8 252
Non affectésii) 4 540 4 540
Groupe des produits de boulangeriei) 14 470 5 142 28 598
23 650 $ 35 417 $ 50 293 $ 69 269 $
i) Les résultats du dernier exercice en lien avec les activités de
récupération de sous-produits d’origine animale, les pâtes et sauces
fraîches et Canada Bread ont été inclus dans les résultats comparatifs
du Groupe agroalimentaire et du Groupe des produits de boulangerie,
respectivement.
Au 30 juin
2014
Au 31 mars
2013i)
Au 31 décembre
2013
Total des actifs
Groupe des produits de la viande 1 989 717 $ 1 756 916 $ 1 823 866 $
Groupe agroalimentairei) 219 558 274 898 195 537
Groupe des produits de boulangeriei) 1 021 971 1 169 669
Actifs non affectés 734 327 331 072 410 020
2 943 602 $ 3 384 857 $ 3 599 092 $
Goodwill
Groupe des produits de la viande 428 236 $ 428 828 $ 428 236 $
Groupe agroalimentairei) 13 845
Groupe des produits de boulangeriei) 298 932 292 562
428 236 $ 741 605 $ 720 798 $
i) Les résultats du dernier exercice, en date du 30 juin 2013, pour le
Groupe agroalimentaire et le Groupe des produits de boulangerie
incluent les actifs et le goodwill en lien avec les activités de
récupération de sous-produits d’origine animale, les pâtes et sauces
fraîches et Canada Bread, respectivement.

SOURCE Les Aliments Maple Leaf Inc.

Renseignements :

Relations avec les investisseurs : Nick Boland,
Vice-président, Relations avec les investisseurs : 416-926-2005
Relations avec les médias : 416-926-2020