Centre des médias
2004/04/28

Les Aliments Maple Leaf communique ses résultats financiers du premier trimester

SYMBOLE TSX: MFI

LE 28 AVRIL 2004

Les Aliments Maple Leaf communique ses résultats financiers du premier trimester
Progression de 45 % du bénéfice d'exploitation; hausse de 128 % du bénéfice par action


TORONTO, ONTARIO - (CCNMatthews - Le 28 avril 2004) - Les Aliments Maple Leaf Inc. (TSX : MFI) communiquait aujourd'hui ses résultats financiers pour le premier trimestre terminé le 31 mars 2004.

Monsieur Michael McCain, président et chef de la direction, a fait la déclaration suivante : " Le bénéfice d'exploitation et le bénéfice par action ont nettement progressé au premier trimestre; cette progression reflète l'amélioration constante de notre rendement et de la conjoncture marchande qui a commencé vers la fin de 2003. Nous avons réalisé une progression du bénéfice tant dans l'entreprise de boulangerie que dans l'entreprise des protéines, malgré les marges inférieures des transformateurs de porc en Amérique du Nord, par rapport à l'an dernier. Nous prévoyons que cette amélioration des tendances se poursuivra en 2004 et que notre rendement financier sera amélioré tant par l'acquisition récente de Schneider Foods que par les progrès constants que nous faisons pour accroître l'innovation en matière de produits et les ventes à valeur ajoutée. "

Au premier trimestre, les ventes se sont chiffrées à 1,19 milliard $, en regard de 1,25 milliard $ en 2003, alors que le bénéfice d'exploitation avant les frais de restructuration a progressé à 48,0 millions $, en regard de 33,2 millions $ à l'exercice précédent. Les comparaisons de bénéfices d'exploitation excluent les 7,4 millions $ au titre des frais de restructuration du premier trimestre de 2003. La direction estime qu'il s'agit de la meilleure façon d'évaluer les résultats d'exploitation, les frais de restructuration n'étant pas représentatifs du bénéfice d'exploitation courant. Les comparaisons de bénéfice sont également affectées par le revenu lié aux ventes de quotas de production de volaille au cours des deux années et par un gain lié à la clôture d'un régime de retraite à l'exercice précédent. Comme le précise le tableau suivant, avant de tenir compte de ces postes, le bénéfice de l'exploitation a progressé de 57 %.


Bénéfice d'exploitation avant frais de restructuration
(en millions $)                             			   Premier trimestre
Chaîne des valeurs des protéines              2004        2003    Variation
Groupe des produits de la viande   	         10,0         4,4             
Groupe agro-alimentaire                	16,2        10,2             
Total de la Chaîne des valeurs des protéines 	26,2        14,6        79,5%
Groupe des produits de boulangerie     	17,7        13,3        33,1%
                                      	43,9        27,9        57,3%
Vente de quotas de production    	         4,1         0,6             
Gain lié à la clôture d'un régime de retraite -           4,7             
                                              48,0 $      33,2 $     44,6% 

Au premier trimestre, le bénéfice net a atteint 19,3 millions $ (0,16 $ par action), en regard de 6,0 millions $ (0,04 $ par action) à l'exercice précédent. Avant la comptabilisation des frais de restructuration, le bénéfice net de l'exercice précédent s'établissait à 9,5 millions $ (0,07 $ par action).

Au premier trimestre, les autres revenus ont atteint 1,1 million $, depuis 0,3 million $ à l'exercice précédent; cette hausse est attribuable principalement à un gain sur la vente d'éléments d'actif fixes en 2004 de 1,0 million $.

Au premier trimestre, les frais d'intérêt se sont chiffrés à 16,7 millions $, en regard de 16,2 millions $ à l'exercice précédent. Même si les niveaux d'endettement moyen ont été supérieurs à ceux de l'an dernier, ce facteur a été compensé en grande partie par des taux d'intérêt moindres.

Les flux de trésorerie provenant de l'exploitation au premier trimestre de 2004 ont pris la forme d'une source de fonds de 24,0 millions $, comparativement à une utilisation de fonds de 67,0 millions $ à l'exercice précédent. Cette nette amélioration est attribuable à la progression du bénéfice et à l'investissement moindre lié au fonds de roulement, attribuables en partie à une augmentation de 20 millions $ du programme de titrisation des comptes-clients de la Société. Les dépenses en immobilisations, de 21,1 millions $, correspondent à celles de l'exercice précédent.

Le Groupe des produits de la viande (produits de viande préparés à valeur ajoutée de marque; produits de porc à valeur ajoutée de marque et frais et congelés; produits de poulet et de dinde à valeur ajoutée de marque et frais et congelés; et commercialisation, distribution et commerce d'aliments à l'échelle mondiale)

Au premier trimestre de 2004, les ventes du Groupe des produits de la viande ont fléchi à 678,6 millions $, depuis 721,0 millions $ à l'exercice précédent, principalement par suite d'une diminution du nombre de porcs transformés. Les importantes hausses de ventes dans les entreprises de volaille et de viandes emballées de la Société ont en partie compensé ces baisses des ventes.

Le bénéfice d'exploitation, avant la comptabilisation d'un gain 4,7 millions $ lié à la clôture d'un régime de retraite l'an dernier, a progressé à 10,0 millions $, depuis 4,4 millions $ en 2003. Les principaux facteurs ayant contribué à cette progression au cours du trimestre ont été l'amélioration des marges brutes associées aux ventes de volaille et l'accroissement du bénéfice provenant des viandes emballées destinées au consommateur. Les marges brutes de l'entreprise de volaille ont été favorisées par une association de hausses de parts de marché de Maple Leaf Prime Naturellement et par l'amélioration de la conjoncture marchande canadienne. Les rôtis précuits Maple Leaf, lancés en 2003, ont continué leur forte progression dans le marché. En outre, d'importants bénéfices ont été réalisés suite à l'amélioration des exploitations de transformation des viandes du Canada Atlantique au cours du trimestre. Les marges brutes liées au porc frais ont fléchi, parallèlement à une baisse approximative de 17 % d'un trimestre à l'autre des marges moyennes des transformateurs de porcs nord-américains publiées par USDA. Ceci a été en partie compensé par des améliorations de l'éventail de produits de la Société alors que les ventes de porc de marque et à valeur ajoutée, commandant une marge supérieure, ont progressé. La rentabilité des exploitations internationales de la Société a fléchi par rapport à l'an dernier, en raison de ventes de porc moindres au Japon. La direction prévoit que le redressement de la demande sur le marché japonais se poursuivra.

Au premier trimestre, une souche de grippe aviaire a été constatée dans certains parcs de volailles aux Etats-Unis, et un peu plus tard en Colombie-Britannique, ce qui a été à l'origine d'une réduction des populations d'oiseaux dans les régions affectées. Même si ceci a créé une pénurie à court terme de l'approvisionnement en volaille, l'incidence pour Les Aliments Maple Leaf n'est pas considérable, pourvu que ces épisodes de grippe aviaire ne se répètent pas, par tout le Canada.

Le 5 avril 2004, la Société a conduit à terme l'acquisition de Schneider Corporation ("Schneider Foods"), contre environ 500 millions $, ce qui comprend la prise en charge d'une dette de Schneider Foods d'environ 95 millions $. Le prix est assujetti à des ajustements de clôture qui seront finalisés d'ici à la fin du deuxième trimestre.

Groupe agro-alimentaire : (recherche, développement et approvisionnement de produits et de services de qualité de nutrition destinés au bétail; aliments pour animaux d'agrément; production de porc; et recyclage de sous-produits d'animaux)

Au premier trimestre, les ventes du Groupe agro-alimentaire ont fléchi à 212,1 millions $, depuis 223,0 millions $ à l'exercice précédent; cette baisse est presque entièrement attribuable à la baisse du prix des denrées, alors que les volumes des produits de nutrition et les ventes de porc ont augmenté par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

Le bénéfice d'exploitation, avant la comptabilisation des ventes des quotas de production de volaille, a progressé de 59 % et a atteint 16,2 millions $, depuis 10,2 millions $ à l'exercice précédent. Les exploitations de recyclage de sous-produits d'animaux ont profité de grands volumes, alors que le bénéfice provenant des entreprises de nutrition d'animaux ont enregistré une modeste progression par rapport à l'exercice précédent. Le bénéfice associé à la production de porc a augmenté par rapport à l'exercice précédent. Les modifications faites par la Société au début de 2003 afin de réaligner les coûts de production et les contrats pour refléter les fluctuations des monnaies, associées à la progression rapide du prix du porc vers la fin du trimestre, ont commencé à compenser les effets du redressement du dollar canadien. La direction estime que la position de possession réelle du porc par la Société baissera depuis 28 % au premier trimestre à environ 20 % au deuxième trimestre, par suite de la renégociation des contrats liés au porc.

Groupe des produits de boulangerie (produits de boulangerie à valeur ajoutée de marque et frais et congelés, notamment des produits de boulangerie précuits congelés; et sauces et pâtes alimentaires de spécialité)

Au premier trimestre, les ventes du Groupe des produits de boulangerie ont fléchi de 1 % et se sont chiffrées à 304,0 millions $, en regard de 307,5 millions $ à l'exercice précédent, principalement par suite de l'incidence du redressement du dollar canadien sur les ventes libellées en dollars américains. Après redressement pour tenir compte de cet effet du taux de change, les ventes ont enregistré une légère hausse par rapport à l'exercice précédent, par suite de la progression des ventes de produits de boulangerie congelés.

Le bénéfice d'exploitation a progressé de 33 % et a atteint 17,7 millions $, en regard de 13,3 millions $ à l'exercice précédent; cette progression est attribuable principalement aux progressions importantes des bénéfices liés aux produits de boulangerie congelés en Amérique du Nord et au Royaume-Uni. Ces exploitations ont profité d'améliorations dans le domaine des services alimentaires et de l'éventail des produits de détail, de chiffres supérieurs et de hausses de prix qui ont compensé en grande partie l'accroissement des coûts des intrants. Les exploitations de produits de boulangerie frais ont réalisé une modeste progression du bénéfice d'exploitation, avec une amélioration de l'éventail des produits et des marges dans la plupart des régions du pays. Ce rendement a été contrarié dans une certaine mesure par des inefficacités constantes dans les boulangeries du Canada Atlantique résultant de la consolidation des exploitations de production et de distribution en 2003. Des progrès ont été réalisés au cours du premier trimestre pour régler ces problèmes et la direction prévoit une amélioration des résultats pour le reste de l'année. Au cours du trimestre, le prix du blé a nettement augmenté par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, ce qui a entraîné la hausse du prix de la farine; toutefois, les hausses de prix mises en vigueur par la Société à la fin de 2003 et au premier trimestre de 2004 ont en grande partie compensé ces hausses et la hausse d'autres coûts d'intrants.

La tendance récente en Amérique du Nord visant l'adoption de régimes alimentaires à faible teneur en hydrates de carbone n'a pas beaucoup influencé les exploitations de boulangerie au premier trimestre; la Société commence toutefois à constater un ralentissement du marché du pain blanc commercial au deuxième trimestre, associé selon la direction aux régimes à faible teneur en hydrates de carbone. La Société est bien placée pour réagir à cette tendance en raison de sa très bonne position marchande pour ce qui regarde les produits de pain à grains entiers et autres produits de pain de santé, puisque la demande de ces produits a tendance à s'accroître dans les marchés sensibles à la nutrition. Ainsi, par exemple, le marché canadien dans le secteur des grains entiers a progressé de 7 % au premier trimestre, par rapport à une baisse de 1 % dans la catégorie générale du pain commercial. La Société a procédé à la fin de 2003 au lancement de produits de rechange à plus faible teneur en hydrates de carbone, et la croissance du chiffre de ventes des pains Dempster's Carb Wise et Healthy Way Carb Conscious a été très bonne tout au long du premier trimestre de 2004.


Autres sujets

Les Aliments Maple Leaf a déclaré un dividende de 0,04 $ par action payable le 30 juin 2004 aux actionnaires inscrits le 11 juin 2004.

La société Les Aliments Maple Leaf Inc., une société de transformation alimentaire canadienne de pointe, a pour mission de fournir des produits alimentaires de qualité aux consommateurs du monde entier. La Société, dont le siège social est à Toronto, au Canada, emploie maintenant plus de 23 000 personnes dans ses établissements répartis par tout le Canada ainsi qu'aux Etats-Unis, en Europe et en Asie.

Une présentation à l'intention des investisseurs, concernant les résultats financiers du premier trimestre de la Société, est accessible au www.mapleleaf.com et peut être visionnée sous la rubrique Relations avec les investisseurs, à la page des résultats trimestriels. Une conférence téléphonique est prévue pour 14 h 00 HNE, le 28 avril 2004, afin de passer en revue les résultats financiers du premier trimestre de Les Aliments Maple Leaf. Pour participer à la conférence, veuillez composer le 1-416-405-9328 ou le 800-387-6126. Les personnes qui ne peuvent participer à la conférence pourront avoir accès à un enregistrement de la conférence, une heure après celle-ci, au 416-695-5800 / 800-408-3053 (code d'accès 3035969#).

Une webdiffusion des résultats financiers du premier trimestre sera accessible au www.firstcallevents.com/service/ajwz404882369gf12.html, à 14 h 00 HNE, et au moyen d'un lien sur le site Internet de la Société, au www.mapleleaf.com . Un enregistrement archivé de la webdiffusion sera disponible après la conférence sur chacun des liens mentionnés ci-dessus.

La Société tient son assemblée annuelle et extraordinaire aujourd'hui même, à 11 h 00, au Studio Glenn Gould, Edifice de la CBC, premier étage, 250 ouest, rue Front, à Toronto. Une webdiffusion en direct de l'assemblée sera accessible au www.startcast.com/shows/91/A0003. Un enregistrement de la webdiffusion sera également accessible à cette adresse ou par l'intermédiaire du site Internet de la Société au www..mapleleaf.com/Investor/PresentationsWebCast, peu après la clôture de l'Assemblée annuelle et extraordinaire.



Communiqués de presse et discours