Centre des médias
2000/02/21

Les Aliments Maple Leaf annonce des résultats records pour 1999

Les Aliments Maple Leaf annonce des résultats records pour 1999 avec une hausse de 42% du bénéfice d'exploitation par rapport à l'exercice de 1998

TORONTO, ONTARIO--Les Aliments Maple Leaf Inc. (MFI aux bourses de Toronto et de Montréal) a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le quatrième trimestre et l'exercice terminés le 31 décembre 1999, Michael H. McCain, président et chef de la direction des Aliments Maple Leaf, a déclaré : " Nous sommes heureux d'annoncer que la société a obtenu un bénéfice record pour le trimestre et l'exercice terminés le 31 décembre 1999, Les résultats combinés du groupe des produits de viande et du groupe agro-alimentaire ont profité de notre modèle unique de " coordination verticale " des activités de la chaîne de valeur du porc et de la volaille, particulièrement au quatrième trimestre. Bien que les résultats du groupe des produits de pâtisserie demeurent insatisfaisants, l'exploitation a fait de grands progrès dans le cadre du plan de reprise au quatrième trimestre. "

Résultats financiers

A 919 millions $, les ventes du quatrième trimestre ont affiché une hausse de 4% par rapport à 883 millions $ à la période correspondante de l'exercice antérieur. Pour l'exercice, à 3,6 milliards $, les ventes ont affiché une hausse de 8% par rapport à 3,3 milliards $ à l'exercice précédent.

Le bénéfice d'exploitation avant postes inhabituels, pour le quatrième trimestre s'est élevé à 44,4 millions $ comparativement à 45,0 millions $ (47,4 millions $, incluant les activités de franchise, qui ont été vendues au début de 1999) l'an dernier. Le bénéfice d'exploitation avant postes inhabituels, pour l'exercice, a atteint 146,5 millions $, en hausse de 42% par rapport à 103,4 millions $ pour l'exercice antérieur.

Pour le trimestre, le bénéfice net était de 22,9 millions $ (0,23 $ par action) en hausse de 19% par rapport à 19,2 millions $ (0,20 $ par action) pour la période correspondante de l'exercice précédent. Le bénéfice net pour l'exercice s'est établi à 77,2 millions $ (0,77 $ par action), comparativement à une perte de 23,3 millions $ (0,25 $ par action) pour la période correspondante de l'exercice antérieur.

Au quatrième trimestre, la société a enregistré un certain nombre de pertes et de gains non récurrents ainsi qu'une charge spéciale liée au bénéfice d'exploitation dont l'effet net fut positif pour les résultats. Les pertes et les gains non récurrents sont abordés de façon plus détaillée sous la section Autres renseignements. La société a également enregistré un gain non récurrent sur la vente d'une entreprise au second trimestre. La charge spéciale imposée au quatrième trimestre est liée à la centralisation et à la rationalisation de certains processus d'administration et de fabrication qui seront entreprises en 2000.

Le bénéfice net pour l'exercice avant les pertes et gains non récurrents et la charge spéciale s'est élevé à 68,8 millions $ (0,68$ par action) comparativement à 32,1 millions $ (0,034$ par action), avant postes inhabituels, en 1998. Le bénéfice par action de 0,68$ représente un taux de croissance annuel composé de 23% au cours des quatre dernières années.

Groupe des produits de la viande
Les ventes du groupe des produits de la viande se sont élevées à 527 millions $ au quatrième trimestre comparativement à 547 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Le bénéfice d'exploitation, avant postes inhabituels, pour le quatrième trimestre, était de 17,6 millions $ comparativement à 21,9 millions $ pour la période correspondante de l'exercice antérieur. Les ventes pour l'exercice se sont élevées à 2,1 milliards $, en hausse de 9% par rapport à 2,0 milliards $ pour l'exercice antérieur. Le bénéfice d'exploitation avant postes inhabituels, s'est établi à 66,5 millions $ pour l'exercice, en hausse de 124% par rapport à 29,7 millions $ pour l'exercice précédent.

Maple Leaf Pork a connu un exercice très fructueux, bien que les résultats par rapport à l'exercice précédent aient été plus bas en conséquence d'un prix du porc élevé pour la saison par rapport aux prix qui ont touché un plancher record l'an dernier, ainsi que l'impact négatif à court terme de la fermeture d'installations productrices de porc frais à Winnipeg. La fermeture a suivi l'entrée en exploitation de l'installation de production de porc frais de Brandon. " Presque à tous points de vue, le lancement de l'installation a été jusqu'ici un succès foudroyant ", a ajouté M. McCain. L'usine fonctionne actuellement à environ 80% de sa pleine capacité avec un seul quart de travail. Elle devrait atteindre sa pleine capacité à un seul quart de travail au second trimestre de 2000.

Maple Leaf Consumer Foods et Maple Leaf Poultry ont tous deux enregistré une forte amélioration des résultats par rapport à la période correspondante de l'exercice antérieur et ont continué d'obtenir d'excellents résultats avec leurs produits de marque à valeur ajoutée, incluant les saucisses Maple Leaf Top Dogs, le bacon précuit Maple Leaf Ready Crisp et la volaille Maple Leaf Prime. Les produits de viande transformés Maple Leaf ont complètement récupéré la part de marché perdue consécutivement au conflit de travail de 1997-1998. Les ventes de volaille Maple Leaf Prime continuent de croître à un rythme rapide.

Maple Leaf Foods International a connu un exercice très fructueux, enregistrant une forte croissance de son bénéfice par rapport à l'exercice antérieur, tout en continuant de capitaliser sur son importante capacité de commercialisation et de distribution au moment où plusieurs économies asiatiques ont commencé à rebondir.

En février 2000, la société a annoncé qu'elle avait conclu une entente d'achat avec Hub Meat Packers Limited de Moncton, au Nouveau-Brunswick, et Larsen Packers Limited de Berwick, en Nouvelle-Écosse. Les deux entreprises présentent des ventes combinées d'environ 270 millions $. La conclusion des ententes est assujettie à l'approbation des organismes de réglementation concernés.

Groupe des produits de boulangerie.
Au quatrième trimestre, les ventes du groupe des produits de boulangerie ont atteint 158 millions $, en baisse par rapport à 170 millions $ l'an dernier. Le bénéfice d'exploitation avant postes inhabituels, pour le quatrième trimestre, était de 3,5 millions $ par rapport à 5,8 millions $ (8,1 millions $ incluant les activités de franchise) l'an dernier. Les ventes pour l'exercice étaient de 676 millions $ comparativement à 663 millions $ l'an dernier. Pour l'exercice, le bénéfice d'exploitation avant postes inhabituels était de 9,7 millions $ par rapport à 16,4 millions $ (20,5 millions $, incluant les activités de franchise) l'an dernier.

Canada Bread a enregistré de solides gains d'exploitation au cours de l'exercice. Malgré une légère baisse du bénéfice par rapport à l'exercice antérieur le bénéfice pour le quatrième trimestre a augmenté par rapport à l'exercice antérieur. On prévoit de meilleurs résultats d'exploitation en 2000 par suite de l'amélioration continue de l'exploitation. Aux Etats-Unis, Maple Leaf Bakery a essuyé une perte pour l'exercice principalement attribuable à la perte de certains contrats de marque privée non liés aux activités principales. Les ventes de produits de produits de boulangerie semi-cuits ont augmenté considérablement, en hausse de 18% par rapport à la période correspondante de l'exercice antérieur. En se basant sur la croissance continue des ventes et les nombreuses initiatives de réduction des coûts entreprises vers la fin de 1999 et au début de 2000, Maple Leaf Bakery devrait redevenir rentable au début de 2000. En plus de la mise en place dynamique du plan de relance, diverses alternatives transactionnelles ont été étudiées pour faire en sorte que le plein potentiel du groupe des produits de boulangerie soit réalisé et reflété dans le prix des actions de la société.

Groupe agro-alimentaire
Pour le quatrième trimestre, les ventes du groupe agro-alimentaire ont été de 234 millions $, en hausse de 41% par rapport à 166 millions $ pour l'exercice précédent. Le bénéfice d'exploitation, avant postes inhabituels, pour le quatrième trimestre, était de 23,3 millions $, en hausse de 35% comparativement à 17,3 millions $ à l'exercice précédent. Les ventes pour l'exercice étaient de 741 millions $, en hausse de 14% par rapport à 653 millions $ à l'exercice antérieur. Le bénéfice d'exploitation, avant postes inhabituels, pour l'exercice, était de 70,3 millions $, en hausse de 32% par rapport à 53,2 millions $ à l'exercice précédent.

La forte croissance des ventes et du bénéfice est attribuable à plusieurs facteurs. Les activités de Shur-Gain liées aux aliments et aux produits nutritifs pour animaux ont continué de croître grâce à sa technologie de classe mondiale et à la force extraordinaire de la marque Shur-Gain. Shur-Gain a réussi à se retirer d'activités de production de porc du Québec qui ont eu un effet défavorable sur ses résultats en 1998. L'achat de Landmark Group, conclu en octobre 1999, a ajouté au bénéfice du quatrième trimestre. Rothsay Rendering a enregistré des résultats satisfaisants comparables à ceux de l'exercice précédent malgré des conditions du marché difficiles. Enfin, le groupe agro-alimentaire a profité de notre modèle unique de "coordination verticale " des activités de la chaîne de valeur du porc et de la volaille.

Autres renseignements
Pour le quatrième trimestre, les autres revenus étaient de 18,6 millions $ par rapport à 0,7 million $ à la période correspondante de l'exercice précédent. Au quatrième trimestre, la société a réalisé un gain sur les indemnisations d'assurance liées à un incendie subi dans une boulangerie à Chicago, en Illinois. Elle a également réalisé un gain sur la vente de sa participation majoritaire dans ses activités liées aux litières pour chat, Canbrands International, et a enregistré des frais avant impôts liés à la cession d'une entreprise. Ces montants sont inclus dans Autres revenus pour le trimestre. Les autres revenus pour l'exercice comprennent également un gain sur la vente des activités de franchise, conclue au second trimestre.

La société a choisi de changer rétroactivement la méthode de comptabilisation des prestations de retraite, autres que les pensions, passant d'une comptabilité de caisse à une comptabilité cumulative. En conséquence de cette modification de la politique comptable, le déficit d'ouverture au 1er janvier 1998 a augmenté de 4,0 millions $, et les autres éléments de passif à long terme ont augmenté de 6,5 millions $ et le report d'impôts a baissé de 2,5 millions $ au 31 décembre 1998.

La société n'a éprouvé aucune difficulté importante liée au passage à l'an 2000.

La société a déclaré un dividende de 0,04 $ par action payable le 31 mars 2000 aux actionnaires inscrits le 17 mars 2000.

Monsieur McCain a conclu : " Nous sommes très satisfaits des progrès stratégiques, opérationnels et financiers réalisés en 1999. Avec la force de nos produits de marque, notre pipeline de nouveaux produits, la récente ouverture de l'installation de production de porc frais de Brandon l'acquisition de Landmark Group, le potentiel économique de notre modèle de coordination verticale, le progrès opérationnel dans le cadre de la reprise des activités liées à la boulangerie et de nombreuses autres initiatives stimulantes en cours, nous nous attendons à une croissance forte et rentable pour l'an 2000.


Communiqués de presse et discours