Retour aux médias

Le conseil d’administration met en ouvre des modifications à la structure de gouvernance

TORONTO, Jul 28, 2011 (Canada NewsWire via COMTEX) —

TSX: MFI
www.mapleleaffoods.com

Les Aliments Maple Leaf Inc. («Maple Leaf» ou «la société») a
annoncé aujourd’hui des changements, approuvés par son conseil
d’administration, visant à rehausser encore davantage la structure de
gouvernance de la société. Ces changements incluent un nouvel accord
sur la gouvernance (l’«accord sur la gouvernance») avec Michael H.
McCain, président et chef de la direction de la société, et McCain
Capital Corporation («MCC»), principal actionnaire de la société, et
l’adoption d’un régime de droits des actionnaires (le «régime de
droits»).

«Ces initiatives établissent un cadre de gouvernance évolué pour Les
Aliments Maple Leaf», a déclaré James Hankinson, président du comité
spécial. «Nous allons de l’avant avec un conseil et une équipe de
direction voués à la création de valeur pour les actionnaires.»

Le comité spécial a été mis sur pied afin d’examiner et de communiquer
et recommander au conseil d’administration des mesures à prendre par la
société, le cas échéant, en ce qui concerne un projet d’opération de
réorganisation à MCC et l’adoption d’un régime de droits des
actionnaires. Le comité spécial se compose de tous les administrateurs
de la société qui sont indépendants de M.McCain et de MCC.

Accord sur la gouvernance

L’accord sur la gouvernance conclu avec MCC, qui détient actuellement
environ 31,3% des actions ordinaires en circulation de la société, et
avec M.McCain découle d’un projet d’opération de réorganisation
mettant en cause MCC, opération qui, d’après la compréhension qu’en a
la société, entraînera l’acquisition par M.McCain, président et chef
de la direction de la société, de la totalité des actions de Les
Aliments Maple Leaf actuellement détenues par MCC. À l’issue de cette
opération, la société comprend que M. McCain sera propriétaire
bénéficiaire ou aura le contrôle de 44673922 actions ordinaires de la
société, soit environ 31,9% du nombre total d’actions en circulation.

MCC, aux termes de l’accord sur la gouvernance, et M. McCain, à l’issue
de la réorganisation, auront le droit de nommer un nombre
d’administrateurs de la société proportionnel à leur participation dans
la société. En conséquence, sur la base de la composition actuelle du
conseil, soit 13administrateurs, MCC ou M.McCain, selon le cas,
aurait le droit de nommer quatre administrateurs. Tous les autres
administrateurs du conseil, à l’exception de celui qui est affilié à
West Face Capital Inc. («West Face Capital»), seront, sauf dans
certaines circonstances, des administrateurs indépendants de la
direction, de M. McCain, de MCC et de West Face Capital.

Régime de droits des actionnaires

En outre, sur la recommandation du comité spécial, le conseil
d’administration de Maple Leaf a également voté l’adoption du régime de
droits. Le régime de droits contient les conditions commerciales
habituelles pour un régime de droits et comprend plusieurs dispositions
recommandées à titre de pratiques exemplaires par divers organismes de
gouvernance. Il fait suite à un régime antérieur qui est arrivé à
échéance le 29 décembre 2010.

Le régime de droits a été adopté non pas en réaction à une opération
réelle ou anticipée, mais plutôt dans le but de donner au conseil
d’administration et aux actionnaires de Maple Leaf assez de temps pour
examiner en détail toute opération liée à l’acquisition ou au projet
d’acquisition d’au moins 20% des actions ordinaires en circulation de
la société. Le régime donne au conseil d’administration le temps
d’examiner toutes les solutions possibles et d’assurer un traitement
équitable des actionnaires advenant le début d’une opération de ce
genre.

Le régime de droits, qui entre en vigueur immédiatement, viendra à
échéance six mois jour pour jour après son adoption s’il n’a pas été
approuvé par les actionnaires avant cette date. La société a
l’intention de convoquer et de tenir une assemblée extraordinaire des
actionnaires afin d’entériner le régime de droits dans ce délai de six
mois. Si les actionnaires l’approuvent, le régime de droits devra être
reconfirmé aux troisième et sixième assemblées annuelles des
actionnaires tenues après son adoption, à défaut de quoi il prendra
fin. Dans tous les cas, le régime de droits prendra fin à l’issue de
l’assemblée annuelle des actionnaires qui aura lieu en 2020. MCC, aux
termes de l’accord sur la gouvernance, et M.McCain, à la conclusion de
la réorganisation, ont convenu d’exercer tous les droits de vote
associés à leurs actions pour l’adoption du régime de droits.

Un droit a été attribué à chaque action ordinaire de Maple Leaf émise et
en circulation à la fermeture des marchés le 27juillet 2011. Ces
droits ne pourront être exercés que si une personne, y compris toute
partie liée à elle, acquiert ou tente d’acquérir au moins 20% des
actions ordinaires en circulation de Maple Leaf sans se conformer,
entre autres, aux dispositions en matière d’«offre autorisée» du
régime de droits ou sans avoir obtenu l’approbation du conseil
d’administration de la société. Si une telle acquisition devait se
produire ou être annoncée, chaque droit, au moment de son exercice,
donnerait à son titulaire, sauf la personne qui procède à l’acquisition
et les personnes qui lui sont liées, le droit d’acheter des actions
ordinaires de Maple Leaf à 50% du cours du marché à cette date.

Aux termes du régime de droits, une «offre autorisée» est une offre
présentée à tous les détenteurs d’actions ordinaires de Maple Leaf et
ouverte à l’acceptation pendant au moins 60 jours. Si, après 60jours,
au moins 50% des actions ordinaires en circulation, autres que celles
détenues par l’offrant et certaines parties liées, ont été déposées,
l’offrant pourra prendre livraison de ces actions et les payer, mais il
devra alors proroger son offre pendant dix jours supplémentaires afin
de permettre aux autres actionnaires de déposer leurs actions.

Le fait, pour les actionnaires actuels de la société, d’avoir la
propriété effective d’au moins 20% des actions ordinaires ne donne pas
lieu à l’application du régime de droits, à la condition qu’ils
n’accroissent le nombre d’actions en leur possession qu’aux termes
d’une des deux exemptions prévues au régime de droits, soit celle qui
concerne le projet de réorganisation mettant en cause MCC et celle qui
porte sur une opération sans lien avec cette réorganisation et visant
l’achat, par M. McCain, d’un maximum de 549861actions ordinaires à
l’ancienne société de placement personnel de Wallace McCain.

La Bourse de Toronto a informé la société qu’elle avait reporté son
approbation du régime de droits au moment de la ratification du régime
de droits par les actionnaires. Un tel report est habituel dans le cas
d’un émetteur qui a adopté un régime de droits au cours des trois
années précédentes et qui n’a pas obtenu l’approbation des actionnaires
dans les six mois suivant l’adoption du régime de droits. Le régime de
droits antérieur de la société, qui avait été adopté le 29juin 2010,
est arrivé à échéance sans que la société ait obtenu l’approbation des
actionnaires dans les délais prescrits.

Un avis de changement important ainsi que le texte complet de l’accord
sur la gouvernance et du régime de droits seront accessibles à
l’adresse www.sedar.com.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs. Ces énoncés ne
constituent pas des garanties au sujet du rendement futur et se fondent
sur des hypothèses, des risques et des incertitudes difficiles à
prévoir. Par conséquent, les résultats réels pourraient différer
considérablement de ceux qui sont exprimés explicitement et
implicitement ou prévus dans les énoncés prospectifs. Les facteurs qui
pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent
considérablement des résultats exprimés explicitement et implicitement
ou prévus dans les énoncés prospectifs sont décrits plus longuement
dans les documents déposés par la société auprès des organismes de
réglementation des valeurs mobilières, dont son rapport de gestion,
lesquels sont accessibles sur SEDAR à www.sedar.com. La société n’a
pasl’intention de mettre à jour les énoncés prospectifs communiqués
par écrit ou verbalement, que ce soit à la lumière de nouvelles
informations, d’événements futurs ou de tout autre élément, et elle
décline toute obligation à cet égard, sauf si des lois l’exigent.

Les Aliments Maple Leaf Inc. est un chef de file de la transformation
alimentaire, dont le siège social est situé à Toronto, au Canada. La
société emploie environ 21000personnes dans ses installations au
Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Asie. La société a généré
un chiffre d’affaires de 5,0G$ en 2010.

Pour voir ce communiqué en format HTML, prière d’utiliser l’adresse suivante : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2011/28/c8127.html

SOURCE: Maple Leaf Foods Inc.

Relations avec les investisseurs: Michael Vels, chef des finances,  416-926-2048
Relations avec les medias: 416-926-2020