Centre des médias
2006/10/12

Aliments Maple Leaf ne donne pas suite à la construction d’une nouvelle usine de transformation primaire de porc en Saskatchewan

TORONTO, ON, le 12 octobre /CNW/ - Aliments Maple Leaf (MFI à la Bourse de Toronto) a annoncé aujourd'hui qu'elle ne donnera pas suite à la construction d'une nouvelle usine de transformation primaire de porc à Saskatoon, en Saskatchewan.

“Nous regrettons sincèrement de ne pouvoir effectuer cet investissement”, a déclaré Michael McCain, président et chef de la direction. “Cette décision est fondée sur des facteurs tels que le coût et les changements intervenus dans l'industrie mondiale du porc qui ont eu une incidence notable sur la rentabilité de nos activités dans le secteur des viandes fraîches et qui nous obligent à redéfinir sensiblement notre stratégie. La Saskatchewan est un excellent endroit pour les affaires et occupe une place très importante dans notre stratégie portant sur les activités de viande transformée à valeur ajoutée, qui est essentielle pour notre croissance future. Nous continuerons à faire des investissements qui soutiendront notre contribution à l'économie de la province.”

En Saskatchewan, Aliments Maple Leaf emploie plus de 1 700 personnes dans ses usines de produits de viande frais et transformés et de produits de boulangerie de North Battleford et de Saskatoon. La société continuera d'investir dans ses activités dans la province, où se concentre une portion importante de la production de viandes transformées de Maple Leaf, et prévoit une nouvelle expansion de l'entreprise en liaison avec sa stratégie qui créera des emplois.

La société avait précédemment annoncé qu'elle prévoyait construire une usine au coût de 110 M$ pour remplacer les actuelles installations de Saskatoon. Mais les soumissions reçues pour le projet au printemps de 2006 dépassaient de beaucoup l'estimation des dépenses en immobilisation. Même si la société a entrepris de revoir la conception et l'ingénierie pour ajuster les dimensions du projet et contrebalancer la hausse des coûts de construction dans l'Ouest canadien, il n'a pas été possible de modifier les spécifications du projet au point de répondre aux exigences financières de la société.

Par ailleurs, l'industrie canadienne de transformation primaire de la viande de porc a subi les effets de l'affermissement notable du dollar canadien et des difficultés liées à l'industrie mondiale de transformation de la viande de porc. Maple Leaf a récemment achevé une analyse détaillée de sa stratégie liée aux activités de sa chaîne de valeur des protéines animales dans le contexte des défis posés par le taux de change et par l'industrie dans le but de définir la meilleure stratégie à adopter pour améliorer la rentabilité et la croissance dans son secteur des protéines animales. Il en a résulté que la société entreprendra une réorganisation majeure axée sur la production de matériaux bruts qui répondront aux besoins et aux exigences de ses activités de transformation et à valeur ajoutée, en maintenant l'équilibre et l'optimisation des canaux externes de vente. La société exploitera uniquement les installations de transformation primaire fonctionnant à grande échelle, au coût le plus bas, et adaptera ses activités pour répondre aux exigences de ses secteurs à valeur ajoutée et de transformation des viandes.

Au cours des trois prochaines années, Maple Leaf prévoit réduire progressivement les opérations de son usine actuelle de transformation primaire située sur la 11e Rue à Saskatoon, et se conformera à l'entente actuelle qui prévoit de rendre les installations à la Ville pour septembre 2009. La société gérera le processus de façon à minimiser les conséquences pour ses partenaires producteurs et pour les clients, et tentera de placer ses employés dans d'autres usines de Maple Leaf. Cela inclut la création d'emplois liés à l'investissement actuel sur le site voisin de la rue McLeod, où se trouve l'usine de transformation des viandes la plus récente et la plus moderne de la société.

Aliments Maple Leaf Inc. est un chef de file canadien de la transformation de produits alimentaires qui s'engage à offrir des produits de qualité aux consommateurs à l'échelle internationale. Établie à Toronto, au Canada, la société emploie environ 24 000 personnes dans ses entreprises au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie. La société a enregistré un chiffre d'affaires de 6,1 G$ en 2005.

Énoncés prospectifs
Le présent document contient, et les communications publiques faites verbalement ou par écrit par la société contiennent souvent, des énoncés prospectifs fondés sur les attentes, les estimations, les prévisions et les projections actuelles de la société relativement aux secteurs dans lesquels elle exerce ses activités, ainsi que sur les convictions et les hypothèses de la direction de la société. Ces déclarations ne garantissent nullement le rendement futur et sont assujetties à des hypothèses, à des risques et à des incertitudes difficiles à prévoir. Par conséquent, les résultats ou les événements réels pourraient différer sensiblement des résultats ou des événements prévus, exprimés directement ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. La société n'a aucunement l'intention et rejette expressément toute obligation de mettre à jour les énoncés prospectifs communiqués par écrit ou verbalement à la lumière de nouvelles informations, d'événements futurs ou de tout autre élément. Veuillez consulter le rapport annuel, la circulaire de la direction sollicitant des procurations, la notice d'information annuelle et les autres documents déposés par la société auprès de la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario et de la Bourse de Toronto pour obtenir de plus amples renseignements sur les risques et les incertitudes pouvant entraîner un écart appréciable entre les résultats réels et les énoncés prospectifs.

Personne-ressource:
Lynda Kuhn, vice-présidente, relations avec les investisseurs
416-926-2026
Médias : 416-963-6156


Communiqués de presse et discours