Santé et sécurité

Héros de la sécurité

Comment les Aliments Maple Leaf a élaboré une sécurité au travail de calibre mondial.


Mike Walsh est un homme qui a connu l’adversité. Au début de sa carrière, en tant que travailleur de première ligne de l’industrie chimique, il a été témoin de maintes situations précaires et dangereuses. Il y a de cela de nombreuses années, il a perdu son œil gauche dans un accident qui s’est produit dehors, lorsqu’il sortait de chez lui et qu’il a été frappé par une pierre projetée par la tondeuse à gazon de son voisin. Cette fraction de seconde a transformé sa vie et il a dû subir cinq interventions chirurgicales difficiles qui ont produit un impact durable.

Les attentes par rapport à la sécurité doivent être établies par la haute direction.

De cette adversité, il a tiré un profond sentiment personnel d’empathie pour les travailleurs qui, au travail, font inévitablement face aux dangers inhérents à tout emploi industriel, ainsi que le sens de sa mission de faire tout ce qui est possible pour aider à les protéger.

« On ne peut jamais éliminer complètement les risques professionnels dans un milieu de travail manufacturier; ce n’est simplement pas possible dans ce type d’environnement. Par contre, on peut aspirer à une vision de zéro accident ou blessure et mettre en place les systèmes, les processus, l’habilitation et la responsabilité de rechercher inlassablement cette vision, » souligne monsieur Walsh, vice président, Santé, sécurité, protection et environnement chez les Aliments Maple Leaf.

Un leader mondial

Les Aliments Maple Leaf a acquis la réputation d’un leader mondial de la salubrité alimentaire après avoir émergé de l’éclosion tragique de listériose attribuée aux produits de l’entreprise en 2008. Bien qu’elle soit moins reconnue pour son leadership en santé et sécurité au travail (SST), ses engagements internes et son rendement témoignent de son leadership semblable dans ce domaine.

Avant l’implantation d’une nouvelle stratégie de SST en 2013, les Aliments Maple Leaf avait près d’un millier (1 000) de blessures enregistrables par année. Elle améliorait ce taux d’environ 10 pour cent chaque année, mais l’entreprise a décidé qu’avoir près de 1 000 blessures enregistrables par année était inacceptable, même si elle possédait plus de 80 établissements à cette époque.

« Nous faisons tellement de choses exceptionnelles chez Maple Leaf, mais il existait un manque d’attention envers la santé et la sécurité au travail, avant que nous nous soyons lancés dans cette odyssée, dans un domaine où nous aurions dû être de calibre mondial. Voilà le défi que les dirigeants de l’entreprise ont décidé de relever en 2013, et ce que notre stratégie devait réaliser, » affirme M. Walsh.

Après avoir effectué une évaluation de la SST en 2012, on a établi une audacieuse vision aspirant à atteindre zéro blessure. Une équipe de SST centralisée s’est ensuite mise au travail afin d’implanter la stratégie de SST des Aliments Maple Leaf, notamment de nouvelles politiques et une Promesse de sécurité, avec l’appui et l’engagement des équipes individuelles des établissements.

En 2017, l’entreprise avait réalisé un taux d’ensemble des incidents enregistrables de 0,84. Le taux de l’ensemble des incidents enregistrables est l’étalon de référence en SST et le pointage de Maple Leaf place l’entreprise à un niveau de calibre mondial, parmi les meilleurs fabricants.

M. Walsh ajoute : « En rétrospective, le parcours n’a pas été sans défis. Nous avons fait preuve d’urgence en stimulant le programme de SST et en cherchant des possibilités de croissance continuelle. Nous n’avons jamais reculé face aux épreuves. C’est ce qui nous a mis sur la bonne voie et que nous célébrons maintenant à tous les échelons. La sécurité de nos travailleurs leur permet de revenir à la maison. Voilà notre mission. »

Les facteurs clés qui ont stimulé le changement progressif du rendement en SST chez Maple Leaf étaient multidimensionnels et soutenus par une culture de sécurité et de prise de responsabilité. D’après M. Walsh, pour être efficaces, les attentes par rapport à la sécurité doivent être établies par la haute direction, renforcées à tous les niveaux de leadership et appartenir au lieu de travail.

Mobilisation de la stratégie

L’appropriation de la SST chez Maple Leaf est alimentée par notre chef de la direction. La stratégie et les processus sont stimulés par l’équipe de la SST de l’entreprise et les équipes des établissements.

L’habilitation des gestionnaires et des dirigeants des établissements s’est avérée essentielle. L’entreprise avait mis en place des normes, des plans annuels et des objectifs; donc, tous les ingrédients étaient présents. Il manquait une acuité particulière sur les rôles et les responsabilités.

Possiblement à l’encontre de son intuition, l’entreprise a décentralisé son programme de SST très tôt, passant à une stratégie où les dirigeants individuels d’usines et leurs équipes endossaient la responsabilité de leurs plans de sécurité respectifs et leur rendement.

La SST est toujours gérée en partenariat, avec l’appui que les équipes centralisées fournissent aux dirigeants d’établissements qui, pour leur part, s’approprient leurs plans de sécurité respectifs et leur rendement. En évoluant dans ce sens, elle a toujours également encouragé et habilité nos travailleurs horaires à participer davantage au programme de SST de leur établissement.

« Les dirigeants locaux savent où trouver – et atténuer – les risques inhérents à leur propre établissement. Ils voient des membres d’équipe se blesser et il s’agit là d’une puissante source de motivation qui les pousse à apprendre, à s’améliorer et à prendre les mesures nécessaires afin de réduire les dangers. Ils relèvent toujours ce défi, affirme M. Walsh. Nous sommes tellement fiers de notre équipe de dirigeants d’établissements qui se sont attelés à cette tâche et ont atteint le rendement que nous réalisons aujourd’hui et des équipes qui les appuient. Au cours des dernières années, nous avons déplacé des montagnes et nos lieux de travail sont tellement plus sécuritaires en raison de cet effort, » ajoute-t-il.

L’immense, audacieuse et ambitieuse vision à laquelle nous avons aspiré, celle d’atteindre l’objectif de zéro blessure, était de taille, mais aujourd’hui, plusieurs établissements de l’entreprise fonctionnent à des niveaux record dans leur catégorie, y compris 20 établissements qui se sont classés pour faire partie de notre Club des héros de la sécurité.

Afin de continuer à réussir de progresser ainsi, Maple Leaf élabore de nouveaux outils simplifiés qui misent sur le partage numérique de l’information et utilisent des techniques de visualisation des données qui signalent les tendances.

« Même si nous avons fait beaucoup de progrès et nous avons plusieurs longueurs d’avance sur notre situation précédente, nous avons quand même tellement plus de choses à faire. Nous croyons donc que nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir. Nous avons la concentration et le soutien de l’entreprise à tous les niveaux et nous sommes convaincus que nous obtiendrons des résultats encore meilleurs, » dit M. Walsh.


En lire plus

Communiqués de presse et Notre point de vue

Chez les Aliments Maple Leaf, nous nous sommes engagés à communiquer de manière transparente au sujet de notre entreprise. Apprenez-en davantage sur notre organisation au moyen de nouvelles, de mises au point et de ressources d’information.